enfr
Accueil / ACTU / ACTUALITE TV / VOD / SVOD / « Selma » sur ARTE : notre avis sur ce film
Selma image
© D.R.

« Selma » sur ARTE : notre avis sur ce film

À la télévision ce soir et en streaming : Selma (2014), le long métrage d’Ava DuVernay, produit par Oprah Winfrey, sur un des épisodes marquants de la lutte de Martin Luther King pour les droits civiques des Afro-américains. L’avis de Bulles de Culture sur ce film historique et nos trois raisons de le (re)voir sur ARTE le dimanche 28 juillet 2019.

Synopsis :

Selma retrace la lutte historique du Dr Martin Luther King pour garantir le droit de vote à tous les citoyens. Une dangereuse et terrifiante campagne qui s’est achevée par une longue marche, depuis la ville de Selma jusqu’à celle de Montgomery, en Alabama, et qui a conduit le Président Lyndon B. Johnson à signer la loi sur le droit de vote en 1965.

1/ Selma : le premier film sur Martin Luther King

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le Prix Nobel de la paix 1964, le pasteur Martin Luther King, n’a jamais eu droit à un film avant la sortie au cinéma du long métrage Selma d’Ava DuVernay. Cependant, ce premier long métrage n’est pas totalement un biopic sur le célèbre révérend mais plutôt un retour sur un des mouvements non-violents qu’il promouvait alors pour défendre les droits civiques des Noirs aux États-Unis. Le film Selma revient donc sur la répression violente d’une marche pacifique partie de la ville de Selma en Alabama qui scandalisera l’opinion publique et poussera le Président Lyndon B. Johnson à faire voter une nouvelle loi en faveur des Afro-américains.

2/ Un hommage aux militantes de l’ombre

Dans le long métrage Selma, en plus de Marthin Luther King, magnifiquement interprété par le comédien David Oyelowo, ce sont à des figures féminines, méconnues mais tout aussi importantes dans la lutte pour les droits civiques des Afro-américains dans ces années-là, que rend hommage la réalisatrice Ava DuVernay. Notamment Amelia Boynton (Lorraine Toussaint), inscrite sur les listes électorales dès 1934, Diane Nash (Tessa Thompson), fondatrice de la Student Nonviolent Coordinating Committee (SNCC), et Coretta Scott King (Carmen Ejogo), Première Dame du mouvement.

3/ Une musique récompensée d’un Oscar

Si la musique de Selma a été composée par Jason Moran, la bande originale du film contient aussi de nombreux titres d’autres artistes. C’est d’abord la chanson Glory, interprétée par le rappeur Common — qui joue également dans le film — et le musicien et chanteur John Legend, qui a été récompensée des Oscar et du Golden Globes de la Meilleure chanson originale en 2015. Mais aussi les titres Ole Man Trouble d’Otis Redding, Easy Street de Sarah Vaughan, I’ve Got the New World in My View de Sister Gertrude Morgan, Alabama Blues de J.B. Lenoir, House of the Rising Sun de Duane Eddy, Keep on Pushing de The Impressions

Selma à voir à la télévision et en streaming sur ARTE : un casting réussi, une mise en scène efficace et un scénario riche et émouvant

Extrait de la critique de Bulles de Culture sur le long métrage Selmaavec David Oyelowo, Tom Wilkinson, Oprah Winfrey et Tim Roth, lors de sa sortie dans les salles de cinéma : « Tourné sur les lieux mêmes de l’histoire — en ce qui concerne les décors extérieurs dont ceux de la décisive scène autour du pont —, emmené par un casting réussi et une mise en scène efficace au service d’un scénario riche et émouvant, le film Selma rappelle donc le long chemin parsemé d’embuches que toute lutte comporte ».

En savoir plus :

  • Selma est diffusé sur ARTE le dimanche 28 juillet 2019 à 20h55, puis le jeudi 1er août 2019 à 13h35 et le vendredi 16 août 2019 à 13h35. Le film est également diffusé en streaming et disponible en replay sur arte.tv
  • Selma a été diffusé sur France Ô le mardi 26 février 2019 à 20h55
  • Selma a été diffusé sur France 3 le jeudi 5 avril 2018 à 20h55. Cette diffusion a été suivie des documentaires La Longue Marche de Martin Luther King de John Akomfrah à 23h et Crisis de Robert Drew à 00h40
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.