enfr
Accueil / MUSIQUE / Lollapalooza Paris 2019 : interview du programmateur Damien Chamard Boudet
Lollapalooza Paris 2019 annonce
© Nicko Guihal - http://www.nickoguihal.fr/

Lollapalooza Paris 2019 : interview du programmateur Damien Chamard Boudet

La troisième édition du Lollapalooza Paris a lieu ce week-end à l’hippodrome de Longchamp. Pour l’occasion, Bulles de culture a rencontré l’un des programmateurs du festival, Damien Chamard Boudet, qui nous donne un aperçu de l’événement. Notre interview. 

Interview de Damien Chamard Boudet qui présente l’édition 2019 du Lollapalooza Paris

Bulles de Culture : Expliquez-nous comment sont choisis les artistes programmés pour ce Lollapalooza Paris 2019 ?

Damien Chamard Boudet : Nous sommes un comité de programmation composé de 5 personnes. Chacun a ses particularités. Quelqu’un s’occupe particulièrement de la Perry’s Stage, dédiée aux artistes de musique électro de tout les styles. Cette scène est un festival à elle toute seule avec une programmation assez pointue. Il y aura en tout 16 DJ sur les 2 jours sur 19 heures. Les artistes de différents labels viendront s’affronter dans la joie et la bonne humeur. On pourra notamment retrouver Snails avec Gud Vibrations vs SLUGZ, ou encore Must Die avec Svdden Death

Sur le reste de la programmation, on s’attache à proposer des artistes émergents dans chaque style qui côtoient de grosses pointures. Le rock est bien représenté avec deux têtes d’affiche exceptionnelles : The Strokes et Twenty One Pilots. Le hip hop n’est pas en reste avec notamment IAM, Orelsan, Nekfeu, Jaden Smith (le fils de Will Smith). Bad Bunny vient représenter la nouvelle mouvance électrique d’Amérique du Sud. Les artistes français sont également bien représentés. On peut voir à l’affiche Jain, L.E.J, Skip The Use.

« On a mis l’accent sur la gastronomie française »

Bulles de Culture : Qu’est ce que l’expérience Lollapalooza ?

Damien Chamard Boudet : Le Lollapalooza a été créé en 1991 par Perry Farrell, un pionnier du rock alternatif dans le groupe Jane’s Addiction. Au départ, le festival est itinérant entre le Canada et les Etats-Unis. Le rockeur fait monter sur scène des grands groupes américains comme Red Hot Chili Peppers, Rage Against The Machine, Smashing Pumpkins ou encore Metallica. En 2005, le Lollapalooza se fixe à Chicago puis entame une tournée mondiale au Chili suivie du Brésil et de l’Argentine. C’est à Berlin que le Lollapalooza débarque en Europe avant de s’étendre à Paris. Cette année, l’événement s’installe pour la première fois à Stockholm. 

Chaque pays a ses particularités dans sa programmation, sa manière de fonctionner. Les organisateurs s’associent avec des équipes locales qui amènent leurs connaissances sur les appétences musicales spécifiques par pays. En France, on a mis l’accent sur la gastronomie française. Le Lollapalooza Paris s’associe avec le chef Jean Imbert qui a sélectionné 6 chefs pour l’accompagner sur l’événement. Avec cette initiative, on oublie la mal bouffe de festival et on va présenter de la street food à un prix très abordable. Denny Imbroisi va nous faire goûter sa Focaccia grillée, Antony Clemot préparera ses fameuses aiguillettes de poulet pannées, tandis que Christophe Adam terminera le repas avec des délicieux éclairs. 

« La scène Perry’s Stage évolue également avec beaucoup de pyrotechnies« 

Bulles de Culture :  Sur quel élément avait vous mis l’accent cette année pour le Lollapalooza Paris ?

Damien Chamard Boudet : Cette année, on a soigné les éléments de décoration. Il y a la Tour Eiffel au milieu de l’hippodrome de LongChamp, réplique à 1/10eme de la vraie. C’est une grande fierté. La scène Perry’s Stage évolue également avec beaucoup de pyrotechnies.  L’édition 2019 sera marquée par un enchaînement inédit de trois grands groupes mythiques : Biffy Cliro, The Strokes et the 1975. Ce sont des mastodontes de la musique. Il est impossible de les voir cette année dans un autre festival en France. Chacun des trois groupes est venu sur le festival motivé mutuellement par la présence des deux autres, c’est quelque chose d’inédit !

Bulles de Culture : Quels sont vos plus beaux moments sur les deux précédentes éditions ? 

Damien Chamard Boudet : En moments forts, il y a indéniablement la venue des Red Hot Chili Peppers sur la première édition. Ils n’ont pas réfléchi pour accepter tout de suite notre invitation. La performance d’Imagine Dragons la même année était également folle. Pour l’année dernière, je retiendrais les concerts de Lana Del Ray et The Killers. Pour moi, l’initiative LollaKids, espace dédié pour les enfants, est également une expérience forte qu’on reconduit cette année. Pour 2019, on fait également appel à des associations qui militent pour la préservation de la planète qui vont davantage nous sensibiliser aux problèmes écologiques dans le Lollaplanet. Le public va notamment pouvoir créer des gerbes de fleurs tout en aidant à financer ses associations.

En savoir plus  :

  • Lollapalooza Paris le 20 et 21 juillet 2019 à L’Hippodrome ParisLongchamp
  • Billetterie disponible : ici
  • Prix Pass 2 jours : 149 euros / Pass 1 jours : 79 euros
  • Retrouvez le line up interactif sur le site officiel : https://www.lollaparis.com/programmation-2019/

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.