enfr
Accueil / ACTU / Fnac Live 2019 : Jour 2, Eddy de Pretto émeut
Eddy de Pretto Fnac Live 2019 photo image
© BdC

Fnac Live 2019 : Jour 2, Eddy de Pretto émeut

La deuxième journée du Fnac Live 2019 a été marquée par la prestation émouvante d’Eddy de Pretto. Le chanteur était accompagné ce soir là notamment par Clara Luciani, Nelson Beer ou encore Parcels. 

Fnac Live 2019 : Eddy de Pretto, un kid devenu grand

Eddy de Pretto était déjà passé l’année dernière sur la scène du Fnac Live. Alors en pleine ascension, le compositeur a depuis explosé dans les charts avec son album Cure, réédité avec plusieurs titres inédits. L’ancien acteur de théâtre lance son concert avec son titre phare Kid. Vêtu d’un jogging noir avec des chaussettes blanches adidas, l’artiste regorge de simplicité avec des pas de danses minimalistes. La prestation est sans impair et terriblement émouvante. Entre deux chansons, Eddy de Pretto se rappelle qu’il était à la même heure dans le public du Fnac Live en 2015 pour la prestation de Christine and the Queens : « En 2015, j’étais ici, dans la foule et je rêvais d’être sur scène… Je suis sur qu’il y en a parmi vous qui ont le même rêve alors je vous invite à m’envoyer vos démos pour voir si on peut en faire quelque chose« . Puis, le jeune chanteur enchaine avec ses compositions personnelles et touchantes qui ont conquis le public venu le voir. Dans Mamere, l’artiste évoque ses difficultés de jeunesse, notamment avec sa mère. Avec la chanson Grave, il s’adresse à tous les jeunes homosexuels complexés scandant qu’ils ont aussi le droit d’avoir du désir. Eddy de Pretto livre une des prestations les plus marquantes de l’histoire du Fnac Live !

Eddy de Pretto n’était pas le seul à monter sur la scène du parvis de l’Hotel de Ville. Plus tôt dans la soirée, Clara Luciani assurait le show devant 25.000 spectateurs notamment avec son titre phare, La Grenade. L’humour de Flavien Berger était également de la partie : « lorsque je m’avance sur l’avant scène, ca veut dire que c’est sérieux. Sinon, c’est que de la déconne« . La soirée Fnac Live a également été marquée par l’énergie en transe de Nelson Beer

En savoir plus :

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.