enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / FILMS / TELEFILMS / [Critique] « Ce soir-là et les jours d’après » (2018) avec Sandrine Bonnaire et Simon Abkarian
Ce soir-là et les jours d'après de Marion Laine image téléfilm
© Ch. LARTIGE / Caminando Productions / EndemolShine Fiction / FTV

[Critique] « Ce soir-là et les jours d’après » (2018) avec Sandrine Bonnaire et Simon Abkarian

Porté par Sandrine Bonnaire et Simon Abkarian, Ce soir-là et les jours d’après de Marion Laine est un téléfilm situé au moment des attentats à Paris en novembre 2015. L’avis et la critique de Bulles de Culture sur cette fiction unitaire diffusée sur France 2 le mercredi 26 juin 2019.

Synopsis :

Au soir du 13 novembre, une femme (Sandrine Bonnaire), qui habite derrière le Bataclan, et un homme (Simon Abkarian), qui passait par là par hasard, vont porter secours à des rescapés et blessés qui fuient les terroristes, et l’enfer de l’attaque. Ensemble, ils vont attendre l’issue de l’attentat. Quelques jours plus tard, ceux-là mêmes qui avaient été secourus vont chercher via les réseaux sociaux à se revoir, et à retrouver leurs sauveurs. De chambres d’hôpital en rencontres dans les cafés, de destinées individuelles en histoire d’amour, de souffrances en résilience, et de colères en fraternité, le film retrace les quelques jours qui ont suivis les attentats, et le parcours de chacun pour retrouver le chemin de la vie.

Ce soir-là et les jours d’après… la polémique

Avec en toile de fond les terribles attentats du 13 novembre 2015 à Paris et ses alentours, la fiction unitaire Ce soir-là et les jours d’après a créé la polémique lors de son tournage en 2017. En effet, les associations de victimes ont affiché à l’époque leur inquiétude en d’apprenant l’existence de ce projet. La chaîne a alors repoussé sa sortie, rencontré les associations et choisi au final d’accompagner sa diffusion par un débat. Cette controverse initiale rappelée, que penser du film en lui-même ?

Un point de départ intéressant mais qui se perd un peu en route

Avec un scénario de Nicolas Mercier, une image de Pierre Milon, une musique originale de Béatrice Thiriet et une réalisation de Marion Laine, le téléfilm Ce soir-là et les jours d’après raconte comment le quotidien d’Irène, une directrice de crèche et mère célibataire interprétée par Sandrine Bonnaire, va basculer le soir du terrible drame du Bataclan. En effet, avec l’aide d’un bel inconnu prénommé Karan, joué par Simon Abkarian, elle va secourir et recueillir chez elle des victimes de la terrible fusillade, le temps que la police sécurise ce quartier du 11e arrondissement de Paris.

Laissant la violence des attentats hors-champ, cette fiction nous fait donc revivre cet évènement puis les « jours d’après » à travers les portraits de victimes et de personnes qui les ont aidées. Il y a bien sûr Irène et Karan, qui se sont improvisés secouristes « ce soir-là », mais citons également le personnage incarné par Naidra Ayadi, qui a été blessé lors des attentats, ou celui de l’urgentiste, jouée par Juliette Lamboley, qui a fait partie des secours ayant intervenu dans la salle de spectacle après l’attaque terroriste.

Bref, si Ce soir-là et les jours d’après s’avère intéressant par son approche chorale et inédite d’un sujet de société très actuel, il se perd hélas un peu en route avec l’ajout d’une histoire d’amour adultère entre Irène et Karan, certes dépeinte avec sensibilité mais qui s’avère par comparaison beaucoup moins captivant.

En savoir plus :

  • Ce soir-là et les jours d’après est diffusé sur France 2 le mercredi 26 juin 2019 à 21h. Le téléfilm est également diffusé en streaming et disponible en replay sur France.tv
  • La fiction unitaire Ce soir-là et les jours d’après est suivie d’un débat, Attentats: la vie après, animé par le journaliste Julian Bugier le mercredi 26 juin 2019 à 22h40 sur France 2
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.