enfr
Accueil / SPECTACLES / [Critique] « Gros » de Sylvain Levey : à poids nommé
Gros de Sylvain Levey et Matthieu Roy affiche lecture théâtralisée

[Critique] « Gros » de Sylvain Levey : à poids nommé

Auteur de saison des Scènes du Jura pour l’année 2018-2019, Sylvain Levey a présenté une lecture théâtralisée de son texte Gros. Un spectacle made in Jura qui a ravi le public. L’avis et la critique de Bulles de Culture.

Synopsis :

Tout en partant de sa naissance et en nous emmenant à l’homme qu’il est actuellement, l’auteur-narrateur raconte comment il est devenu gros et comment cela a changé le regard des autres à son égard ainsi que sa propre perception de lui-même.

Gros : de l’autodérision à l’émotion

Gros de Sylvain Levey et Matthieu Roy image lecture théâtralisée
© Creastiv/Steeve CRETIAUX

Pour ce texte autobiographique, Sylvain Levey a choisi l’humour. De tous les chiffres qui président à sa naissance à l’enfant qui refuse de manger, du « petit gros » qu’il devient aux tentatives échouées et répétées de régime, c’est avec autodérision que l’auteur nous brosse son parcours. Et l’on rit vraiment de bon coeur pendant une bonne partie du spectacle.

Mais le rire qui traverse Gros est gonflé de tendresse. C’est un regard comme une caresse portée sur celles et ceux qui l’ont accompagné et l’accompagnent : les parents, notamment ce père qui a transmis son appétit, et son appétence pour tout ce qui n’est pas bon pour les artères ; sa compagne ; ses enfants. C’est aussi une relation faite de douceur avec l’enfant, l’adolescent, le jeune homme qui ont porté ce poids comme un fardeau.

L’émotion affleure dans les mots et la voix de Sylvain Levey quand sont évoquées les premières dépressions, la mort de son père, l’irruption de celle qu’il aime, l’arrivée de son premier enfant, ou encore sa rencontre bouleversante avec le théâtre puis avec l’écriture.

Une lecture pleine de théâtre

Gros de Sylvain Levey et Matthieu Roy image lecture théâtralisée
© Creastiv/Steeve CRETIAUX

Avec Gros, c’est une lecture théâtralisée qui a été donnée à voir et à entendre au public jurassien. Le théâtre n’en est pas pour autant absent. Matthieu Roy a imaginé pour ce texte une mise en scène sobre : le bureau d’un écrivain,et une lumière en fond de scène qui représente le frigidaire que l’on va ouvrir. C’est d’ailleurs ce petit tour vers le frigidaire, répété avec humour, qui scande le texte de Sylvain Levey.

De même, la présence de Sylvain Levey sur scène est réelle et prégnante. On sent l’homme de théâtre revenir en lui et on en oublie presque les pages de son texte qu’il garde entre les mains. Gros n’a ainsi rien à envier à bon nombre de seuls en scène et pourrait même être présenté comme tel.

Le monologue que l’auteur a créé avec Gros est en outre écrit pour la scène. Nul doute là dessus. Rythmé, mené par une écriture à la fois précise et faite pour l’oralité, cadencé par une alternance de récit et d’ellipses, structuré par des répétitions, sans être lourd, le texte de Sylvain Levey s’adapte parfaitement à la scène, et nous ne pouvons que lui souhaiter une belle tournée théâtrale.

En savoir plus :

  • Gros a été joué aux Scènes du Jura du 27 au 29 mai 2019
  • Spectacle à partir de 8 ans
  • Durée du spectacle : 1h

Morgane P.

Rédactrice/Editor chez Bulles de Culture
Littéraire dans l’âme, cœur tendre, j’aime que l’on me raconte des histoires, que l’on m’emmène à la rencontre de personnages qui me fassent vibrer, qui m’emportent, qui me touchent, et vivre à travers eux de belles et incroyables aventures.

Top 3 Littérature : Laurent Mauvignier ; "Journal" de Jean-Luc Lagarce, "Aurélien" de Luis Aragon
Top 3 Poésie : "Les Planches courbes" d'Yves Bonnefoy, "Les Chimères" de Gérard de Nerval, "Un Été dans la Combe" de Jean-Claude Pirotte
Top 3 Théâtre : Jean-Luc Lagarce, Anton Tchékhov, Euripide
Morgane P.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.