enfr
Accueil / CINEMA / [Critique Cannes 2019] « Oleg » (2019) de Juris Kursietis
Oleg Affiche film cannes 2019 critique avis

[Critique Cannes 2019] « Oleg » (2019) de Juris Kursietis

Oleg de Juris Kursietis est présenté à la Quinzaine des Réalisateurs dans le cadre du Festival de Cannes 2019. L’avis et la critique film de Bulles de Culture

Synopsis :

D’origine lettonne, Oleg (Valentin Novopolskij) tente de gagner sa vie dans une boucherie à Bruxelles. Mais son statut de clandestin le rend vulnérable : il perd son emploi et se retrouve à la solde de la mafia polonaise.

Oleg : appartenance européenne brisée

A l’approche des élections européennes, les politiques essayent de redonner aux peuples un sentiment d’appartenance à l’Union européenne que certains perçoivent comme lointaine. Le film Oleg ne sera pas là pour les conforter. Le protagoniste est pourtant un « citoyen européen ». Pourtant, le personnage est rejeté de tous dans sa propre zone de libre échange. A la manière d’un réfugié politique syrien, il est obligé de rejoindre des réseaux mafieux pour survivre. 

Le réalisateur livre un film plein de compassions pour ces oubliés de l’Europe. Pour autant, l’aspect revendicatif ne transparait pas. La mise en scène, plutôt calme, suit le parcours délicat de ce jeune homme sans prise de position politique. Le cinéaste est caméra à l’épaule, tel un reporter. Le réaliste du long métrage est cependant interrompu par des scènes métaphoriques sublimes où on voit le personnage principal immergé dans un lac glacé. La signification est plurale. Tout d’abord, on pense à la pression sociale qui accule ce jeune homme l’empêchant de remonter à la surface. La fin du film apportera une autre interprétation beaucoup plus ésotérique. 

Avec Oleg, on pense énormément à The Florida Project de Sean Baker (2017), également passé par la Quinzaine des Réalisateurs, sur le rejet par les Etats-Unis de ses propres habitants en situation précaire. Le long métrage aime le réaliste d’une mise en scène sobre, sur fond de propos chocs. 

En savoir plus :

  • Date de sortie France : Prochainement
  • Distribution France : Arizona Distribution

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.