enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / [Critique] « Astrid & Raphaëlle » (2019) avec Lola Dewaere et Sara Mortensen
Astrid & Raphaëlle saison 1 épisode Puzzle image série
© Patrick FOUQUE

[Critique] « Astrid & Raphaëlle » (2019) avec Lola Dewaere et Sara Mortensen

Diffusion ce vendredi 12 avril 2019 sur France 2 du pilote d’une nouvelle série policière, Astrid & Raphaëlle, avec Lola Dewaere et Sara Mortensen en tête d’affiche. L’avis et critique série de Bulles de Culture sur ce premier coup d’essai intitulé Puzzle.

Synopsis :

Lorsque le commandant Raphaëlle Coste (Lola Dewaere) s’adresse au service des archives judiciaires de la police pour une de ses enquêtes, elle ne se doute pas qu’elle va rencontrer une jeune femme aussi brillante que déroutante, mémoire vivante des enquêtes criminelles, Astrid Nielsen (Sara Mortensen), 30 ans, signe particulier : autiste Asperger.

Astrid & Raphaëlle épisode Puzzle : une nouvelle série policière à venir ?

Encore une série policière sur France 2 ? C’est en tout cas le souhait de la chaîne publique avec ce pilote de 90 minutes amené à se décliner en six épisodes de 52 minutes si rencontre avec le public il y a. Pitch de la série ? Avec un tournage en région parisienne, un scénario d’Alex De Seguins et Laurent Burtin, une image de Jérôme Alméras, une réalisation de Hippolyte Dard et Elsa Bennett, une musique originale d’Erwann Kermorvant, la série Astrid & Raphaëlle s’appuie sur un duo d’enquêtrices et des affaires criminelles atypiques.

Côté enquête, cela donne donc dans l’épisode pilote Puzzle une série de crimes où les victimes sont transformées en… zombies. Et côté casting, Lola Dewaere, fille de l’acteur Patrick Dewaere, campe Raphaëlle, une commandante de police rentre-dedans et très impliquée dans son travail. C’est donc le personnage classique de la femme d’aujourd’hui dans les fictions policières, à savoir forte et rentre-dedans à l’extérieur mais fragile à l’intérieur — elle n’a par exemple pas obtenu la garde de son fils (Timi-Joy Marbot) après sa séparation.

Du coup, si originalité il y a dans le duo de cette série, celle-ci viendrait plutôt du personnage incarné par Sara Mortensen. Cette dernière joue en effet Astrid, une jeune femme atteinte d’un trouble du développement humain très à la mode dans les fictions depuis les succès de films tels que Rain Man (1988) ou de séries tels que Bron (2011-2018) et Big Bang Théorie (2007-2019), à savoir des petits génies atteints du syndrome d’Asperger. Personnage surdoué mais qui rencontre des difficultés à interagir avec les neurotypiques (ceux qui ne sont pas autistes comme elle), Astrid amène dans l’épisode Puzzle des situations comiques — comme cette séquence, déjà vue ailleurs mais toujours aussi drôle, du besoin d’Astrid de scénariser visuellement une conversation téléphonique avant d’appeler son correspondant (en l’occurence Raphaëlle) puis de perdre ses repères quand celle-ci ne se passe pas comme prévu — et un regard singulier sur les scènes de crimes  — sa mémoire et son intérêt pour les procès-verbaux lui permettent de faire des rapprochements que personne d’autre avant elle n’a fait — par son besoin d’ordre et de répétition ainsi que par sa passion pour les casse-têtes et autres puzzles.

Bref, si l’épisode Puzzle de la série Astrid & Raphaëlle manque de rythme et prend son temps à trouver ses marques — le format envisagé de 52 minutes semble en effet bien plus approprié —, il faut reconnaître que sur la durée, le personnage d’Astrid, interprétée par une Sara Mortensen que l’on sent particulièrement investie dans le rôle, se révèle au fur et à mesure particulièrement touchant et que le duo formé avec le personnage de Lola Dewaere — personnage néanmoins à développer un peu plus afin de le rendre un peu plus intéressant si jamais suite il y a — fonctionne plutôt bien. Une série à suivre peut-être donc…

En savoir plus :

  • Astrid & Raphaëlle épisode Puzzle est diffusé sur France 2 le vendredi 12 avril 2019 à 21h. Cet épisode est également diffusée en streaming et disponible en replay sur France.tv
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.