enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / FILMS / TELEFILMS / [Critique] « Ma mère, le crabe et moi » (2018) avec Émilie Dequenne
Ma mère, le crabe et moi de Yann Samuell image téléfilm
© BERNARD BARBEREAU / FTV

[Critique] « Ma mère, le crabe et moi » (2018) avec Émilie Dequenne

Ma mère, le crabe et moi est l’adaptation télévisuelle du roman éponyme d’Anne Percin, paru aux Éditions du Rouergue en 2015. L’avis et critique de Bulles de Culture sur le téléfilm de Yann Samuell avec Émilie Dequenne, vu au Festival de Luchon en 2019 et diffusé sur France 2 le mercredi 13 février 2019.

Synopsis :

Depuis quelque temps, Cathy (Émilie Dequenne) est fuyante, et Tania (Lorette Nyssen), son adolescente de fille, la soupçonne d’avoir un amant. Elle est loin d’imaginer ce que sa mère n’arrive pas à lui avouer. Mais comment lui dire ? Cette question tourmente Cathy depuis que les médecins lui ont découvert un cancer du sein. Elle appréhende la réaction de Tania, insouciante, boudeuse et toujours entre deux conflits avec elle…

Ma mère, le crabe et moi : le combat émouvant d’une mère et d’une fille contre la maladie

Le crabe du titre du téléfilm Ma mère, le crabe et moi, c’est le cancer — ce dernier tire en effet son origine d’un mot latin qui signifie « crabe » —, celui dont souffre la jeune mère célibataire interprétée par Émilie Dequenne. Une maladie que celle-ci a moins de mal à annoncer à sa collègue et amie, jouée par Carole Franck, qu’à sa fille adolescente, incarnée par Lorette Nyssen, et qu’elle souhaite préserver. Mais malgré ses efforts, le cancer du sein, dont elle souffre, va peu à peu s’immiscer dans leur quotidien suite aux conséquences de son opération et de sa chimiothérapie (nausées, perte de cheveux…). Peut-on alors vivre normalement en étant confronté à une telle maladie ? Peut-on nouer une relation avec un séduisant professeur de sport (Jérôme Robart) quand son corps est en souffrance ? Peut-on vivre pleinement son adolescence auprès de sa meilleure amie (Miveck Packa), et peut-être même d’un premier petit copain (Melchïor Lebeaut), quand la maladie accapare notre quotidien ?

Avec un tournage en Île-de-France, un scénario d’Élise Benroubi et Victoria Musiedlak, une réalisation de Yann Samuell et une musique originale composée par Cyrille Aufort, la fiction unitaire Ma mère, le crabe et moi propose le récit intime et plein d’émotions du combat d’une mère et d’une fille contre une terrible maladie.

[amazon_link asins=’281260929X’ template=’ProductGrid’ store=’bulldecult-21′ marketplace=’FR’ link_id=’be8217a0-8865-494c-a90b-a2eb05f0dac6′]

En savoir plus :

  •  Ma mère, le crabe et moi est diffusé sur France 2 le mercredi 13 février 2019 à 21h. Le téléfilm est également diffusé en streaming et disponible en replay sur France.tv
  • La fiction unitaire Ma mère, le crabe et moi est suivie par un débat Cancer du sein : la vie avant tout, animé par le journaliste Julian Bugier le mercredi 13 février 2019 à 22h40 sur France 2
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.