enfr
Accueil / SPECTACLES / ♥ [Critique] « On ne naît pas femme » de la Cie Avant l’Aube : Un manifeste et des battantes
On ne naît pas femme de la Compagnie Avant l'Aube image théâtre
© Morgane P. / Bulles de Culture

♥ [Critique] « On ne naît pas femme » de la Cie Avant l’Aube : Un manifeste et des battantes

Écrite et mise en scène par Lillah Vial, On ne naît pas femme est la nouvelle création de la Cie Avant l’Aube, une pièce vitaminée et pugnace sur les figures du féminisme et à destination des scolaires. L’avis de Bulles de Culture sur ce spectacle coup de coeur.

Synopsis :

D’Olympe de Gouges à Simone Veil en passant par Madame BB, Théroigne de Méricourt, Flora Tristan, Louise Michel, Hubertine Auclert, Hélène Brion, ou encore, et bien-sûr, Simone de Beauvoir, On ne naît pas femme retrace le parcours des grandes figures des luttes pour les droits des femmes, de la Révolution française à nos jours.

Nous ne vous présentons plus la Cie Avant l’Aube, ses créations à l’écriture lumineuse, à la mise en scène inventive et toujours servies par des comédien-ne-s bourré-e-s de talent et gorgé-e-s de l’audace de la jeunesse. Bulles de Culture a eu la chance d’assister à leur dernière création et, comme d’habitude, ne peut qu’en faire l’éloge absolu !

On ne naît pas femme :  une épopée historique menée tambour battant

On ne naît pas femme de la Compagnie Avant l'Aube image théâtre
© Morgane P. / Bulles de Culture

C’est un beau défi que relèvent les filles de la Cie Avant l’Aube (Lillah Vial, Agathe Charnet et Maya Ernest) avec On ne naît pas femme : celui de retracer, en une heure s’il vous plaît, l’histoire du combat pour l’égalité des droits que les féministes ont mené de la Révolution française à nos jours. Quelques accessoires, une banderole étendard, un tableau, une table qui peut devenir un lit ou une barricade, une bonne dose d’ingéniosité, et vous voilà embarqué-e-s !

L’on voit en conséquence se succéder les régimes et les époques à travers le prisme de la situation et des revendications des femmes : quête de liberté des années 1790 ; recul avec le Code Civil de Napoléon Ier ; la lutte égalitaire de la Commune de Paris ; la lutte pour le droit de vote des années 1900 ; le pacifisme des années 1914-1918 ; les années hippies et la lutte pour la contraception et la légalisation de l’avortement.

Pour cette création à destination des scolaires, la Cie Avant l’Aube propose une pièce immersive. L’énergie que déploient les jeunes et remarquables comédiennes réussit alors à emporter dans son sillage une douzaine d’élèves jouant chacun-e le petit rôle d’une figure historique, ravi-e-s et fier-e-s de participer à l’aventure. Les comédiennes font, de ce fait, entrer leur conception du théâtre dans les établissements scolaires, défendant un théâtre qui engage son public et vient le chercher jusque dans son fauteuil.

Un punch qui frappe du poing

On ne naît pas femme de la Compagnie Avant l'Aube image théâtre
© Morgane P. / Bulles de Culture

Les filles de la Cie Avant l’Aube nous ont habitué-e à des pièces qui ne laissent en repos ni comédiennes ni public, On ne naît pas femme ne fait pas exception à la règle, bien au contraire. Narration, saynètes historiques, parodies de chanson, danse décomplexée. Lillah Vial, Agathe Charnet et Maya Ernest enchaînent rôles et scènes avec une facilité déconcertante tant le rythme qu’elles tiennent et maintiennent est soutenu, brillamment porté et emporté.

L’élan qui se déploie de leur création n’a d’égal que la force des femmes auxquelles elles rendent ainsi hommage. La réussite sur le public scolaire est parfaite, tant elle épouse la difficulté des adolescents à se concentrer longtemps. L’alternance de l’historique et de l’actuel, du grand et du petit, du sérieux et du drôle, correspond assurément à ce qui les touche. On ne naît pas femme marrie l’intelligence de l’écriture et la pertinence de la mise en scène.

L’humour et l’ironie installent connivence et proximité. Et le rire a cela pour lui qu’il fait tomber gênes et tabous, notamment quand il est question de sexualité. Le trio de comédiennes incarne de la sorte, avec simplicité et ardeur, l’image de ce théâtre vivant — ou devrions-nous dire débordant de vie ! —, engagé et volontaire, qui vient interroger chacun-e, élargir l’espace d’un instant l’horizon du quotidien, entrouvrir les portes des idées, et réduire par sa lumière l’ombre des préjugés. Cet horizon qu’on brûle de faire découvrir à la jeune génération.

On ne naît pas femme : une fresque d’une actualité criante

On ne naît pas femme de la Compagnie Avant l'Aube image théâtre
© Morgane P. / Bulles de Culture

Pour donner vie au propos historique, On ne naît pas femme comporte aussi plusieurs scènes représentant des adolescent-e-s d’aujourd’hui pour poser des questions qui les concernent : comment avoir de l’ambition quand on ne représente presque pas de grandes figures féminines dans les manuels scolaires ? comment se détacher des stéréotypes de genre qui dictent nos comportements quand on nous a appris à les suivre ? comment affronter la question du harcèlement verbal et sexuel dont les filles sont victimes ?

La Cie Avant l’Aube permet ainsi d’aborder la question des droits des femmes à travers les axes historique, littéraire, mais aussi citoyen. On ne naît pas femme rappelle que l’évidence et la justice ne font que peu recette en matière d’acquisition et de défense des droits. Tout comme l’inégalité reste de mise dans l’Histoire qu’on nous raconte : combien de figures féminines de premier plan sont-elles tombées dans l’oubli ? La plupart.

On ne naît pas femme ouvre, en somme, un large espace au débat avec les élèves, exercice avec lequel les comédiennes semblent très à l’aise et qui permet d’affronter les questions taboues du harcèlement subi par les filles, de la place de chacun-e dans la société, des préjugés qui restent attachés à chacun-e. C’est un spectacle coup de coeur de Bulles de Culture.

En savoir plus :

  • On ne naît pas femme au Collège Pierre Vernotte de Moirans-en-Montagne (France) le jeudi 31 janvier 2019
  • Durée du spectacle : 55 minutes
  • Le spectacle On ne naît pas femme est suivi d’une heure de débat avec les élèves. La Cie Avant l’Aube propose également d’accompagner la représentation par des ateliers de théâtre
  • Le site officiel de la Cie Avant l’Aube et leur page Facebook
Morgane P.

Morgane P.

Rédactrice/Editor chez Bulles de Culture
Littéraire dans l’âme, cœur tendre, j’aime que l’on me raconte des histoires, que l’on m’emmène à la rencontre de personnages qui me fassent vibrer, qui m’emportent, qui me touchent, et vivre à travers eux de belles et incroyables aventures.

Top 3 Littérature : Laurent Mauvignier ; "Journal" de Jean-Luc Lagarce, "Aurélien" de Luis Aragon
Top 3 Poésie : "Les Planches courbes" d'Yves Bonnefoy, "Les Chimères" de Gérard de Nerval, "Un Été dans la Combe" de Jean-Claude Pirotte
Top 3 Théâtre : Jean-Luc Lagarce, Anton Tchékhov, Euripide
Morgane P.

Les derniers articles par Morgane P. (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.