enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / [Critique] « Je sais tomber » (2018) d’Alain Tasma
Je sais tomber d'Alain Tasma affiche téléfilm

[Critique] « Je sais tomber » (2018) d’Alain Tasma

Doublement récompensé au Festival de la Fiction TV de La Rochelle en 2018, Je sais tomber est un téléfilm d’Alain Tasma avec Benjamin Voisin et Margot Bancilhon dans les rôles-titres. L’avis et critique de Bulles de Culture sur cette histoire d’amour et d’apprentissage dans le milieu du cirque équestre, diffusée sur ARTE le vendredi 25 janvier 2019.

Synopsis :

Kevin (Benjamin Voisin), 20 ans, est contraint de retourner vivre chez ses parents à la campagne. Il travaille sans entrain dans un élevage porcin, tout en rêvant à un avenir meilleur. Sa rencontre avec Alice (Margot Bancilhon), la trentaine, cascadeuse dans un cirque équestre, va bouleverser sa vie.

Je sais tomber : un téléfilm d’apprentissage drôle et touchant

De retour chez ses parents après un séjour en Espagne, le jeune Kevin travaille en interim sans grand enthousiasme jusqu’au jour où il tombe accidentellement, au propre comme au figuré, sur Alice, une voltigeuse équestre dont la grâce et l’élégance, incarnée par la comédienne Margot Bancilhon dans le téléfilm Je sais tomber, va le subjuguer. Pris d’un coup de foudre, il ne va pas hésiter à sortir de sa zone de confort pour se frotter à l’univers équestre de la jeune femme dont il ignore tout. Fort de l’insouciance de sa jeunesse — « Je sais tomber, c’est ce qui compte. Après il faut que je m’entraîne, c’est tout »,  affirme-t-il à sa meilleure amie Julius (Aloïse Sauvage) —, il va alors passer des heures à s’entraîner en solitaire afin d’apprendre à monter à cheval et à exécuter des figures de voltige équestre, tout en continuant son travail du moment à l’usine.

Bien évidemment, cet investissement ne remplacera jamais les années de pratique mais dans ce rôle de l’amoureux prêt à tout pour sa belle dans la fiction unitaire Je sais tomber, le comédien Benjamin Voisin nous offre un personnage qui nous fait rire par son inexpérience des chevaux et du spectacle équestre mais nous touche également par son abnégation, notamment lors des scènes où il s’entraîne en solo ou lors de son audition pour intégrer le cirque équestre de Jean (Olivier Loustau).

Avec un tournage dans la région Hauts-de-France, notamment du côté des villes de Clermont (Oise) et de Pecquencourt, une écriture d’Alain Tasma et Pierre Grillet, une réalisation d’Alain Tasma et une musique originale de Fabrice AboulkerJe sais tomber est un téléfilm d’apprentissage drôle et touchant. Il a d’ailleurs reçu les Prix du Jeune espoir masculin Adami (pour Benjamin Voisin) et de la Nouvelle-Aquitaine des lecteurs de Sud Ouest lors du Festival de la Fiction TV de La Rochelle en 2018.

En savoir plus :

  • Je sais tomber est diffusé les vendredi 25 janvier 2019 à 20h55 et dimanche 3 février 2019 à 9h30. Le téléfilm est également diffusé en streaming et disponible en replay sur arte.tv  jusqu’au 27 février 2019
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.