enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / SERIES / [Critique] « Timeless » saison 1 d’Eric Kripke et Shawn Ryan
Timeless saison 1 affiche série

[Critique] « Timeless » saison 1 d’Eric Kripke et Shawn Ryan

Cet article est le 343e sur 348 pour Programme TV de Bulles de Culture

La série télévisée Timeless d’Eric Kripke et Shawn Ryan, avec Abigail Spencer, Matt Lanter et Malcolm Barrett, est diffusée à partir du mardi 15 janvier 2019 sur Serieclub. L’avis et critique série de Bulles de Culture sur Timeless saison 1.

Synopsis :

Un scientifique (Matt Frewer) met au point une machine à remonter le temps mais Garcia Flynn (Goran Višnjić), terroriste notoire, met la main dessus. Il compte voyager dans le passé pour modifier le cours de l’histoire en sa faveur… Les autorités mettent sur pied une équipe constituée de l’historienne Lucy Preston (Abigail Spencer), du soldat Wyatt Logan (Matt Lanter) et du scientifique Rufus Carlin (Malcolm Barrett). Le but de ce trio : poursuivre Garcia Flynn et restaurer la trame temporelle… Premier arrêt : la plus célèbre catastrophe aérienne de l’histoire avec l’embrasement du Hindenburg en 1937.

Timeless saison 1 : une série qui mixe SF et Histoire

Créée par Erik Kripke (Supernatural) et Shawn Ryan (The Shield) et diffusée en 2016 et 2017 sur le network américain NBCTimeless saison 1 se décline en 16 épisodes bouclés de 45 minutes et la particularité de cette série est de mixer science-fiction et Histoire. Ainsi, chaque début d’épisode débute par un fait historique américain marquant (l’assassinat d’Abraham Lincoln, la Seconde Guerre mondiale, le siège de Fort Alamo, la cavale de Bonnie et Clyde, le Chicago d’Al Capone…) puis un trio formé d’une historienne, d’un militaire et d’un scientifique est envoyé dans le passé pour contrecarrer les plans d’un terroriste qui tente de changer le cours du temps.

Voilà donc une nouvelle série où les personnages sont amenés à sauver les Etats-Unis d’Amérique, le tout enrobé d’un peu de SF, d’un peu d’humour — notamment les scènes de départ et d’arrivée de la machine temporelle, qui compense ainsi le manque de moyens — et accompagné de personnages complexes. Et bien évidemment, chaque incursion et intervention dans le passé modifient celui-ci et donc également le présent du trio, seul à même d’observer cesdits changements. C’est cette partie-là qui apporte du feuilletonnement à la série, en plus du mystérieux dessein du terroriste ainsi que le complot sous-entendu par celui-ci à l’héroïne en cours de saison.

Une sympathique série à regarder

Côté casting, Timeless saison 1 fait également dans le classique avec notamment un trio de personnages stéréotypés et ayant chacun une quête personnelle :

  • la jolie fille, jouée par Abigail Spencer (True Detective, Suits, avocats sur mesure), qui va voir sa vie chambouler par ces voyages dans le temps et même découvrir un mystérieux lien avec le terroriste campé par Goran Višnjić (Urgences, Crossing Lines) ;
  • le mec musclé et rebelle, interprété par Matt Lanter (Heroes, 90210 Beverly Hills : nouvelle génération), qui ne s’est jamais remis du décès de sa femme ;
  • et le scientifique afro-américain, joué par Malcolm Barrett, taupe du big boss de ce programme top secret, joué par Paterson Joseph (The Leftovers, Rellik), qui se confronte à la question raciale aux Etats-Unis lors de ces voyages dans le passé historique du pays.

Bref, même si son scénario n’est pas exceptionnel, Timeless saison 1 est une sympathique série qui se laisse aisément regarder. A noter que la chaîne américaine NBC a annulé la série après une saison 2 de dix épisodes et qu’un téléfilm en deux parties, intitulé The Miracle of Christmas (2018), a été réalisé pour clore la série.

En savoir plus :

  • Timeless saison 1 est diffusé sur Serieclub à partir du mardi 15 janvier 2019 à 20h55
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.