enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / SERIES / [Critique] « Secret médical » saison 1 avec Jodie Whittaker
Secret médical saison 1 affiche série télé

[Critique] « Secret médical » saison 1 avec Jodie Whittaker

Secret médical (Trust Me en V.O.) est une nouvelle mini-série médicale britannique à découvrir sur ARTE à partir du jeudi 31 janvier 2019. L’avis et critique série de Bulles de Culture sur Secret médical saison 1 de Dan Sefton avec Jodie Whittaker dans le rôle-titre.

Synopsis :

Infirmière en chef dans un hôpital de Sheffield, Cath Hardacre (Jodie Whittaker) exerce son métier avec empathie et conscience professionnelle. Lorsqu’elle alerte un journaliste, Sam Kelly (Nathan Welsh), puis sa direction, sur de nombreux cas de négligence constatés dans son service, Cath est suspendue et perd son emploi. Mère séparée avec une petite fille à charge (Summer Mason), un père âgé atteint de la maladie d’Alzheimer (Paul Copley) et un ex-conjoint, Karl (Blake Harrison), sans revenus fixes, Cath est au pied du mur. Sur une impulsion désespérée, elle usurpe l’identité de son amie, le docteur Ally Sutton (Andrea Lowe), partie refaire sa vie en Nouvelle-Zélande, et se fait embaucher à Édimbourg dans un service des urgences miné par le sous-effectif.

Secret médical saison 1 : une fiction ancrée dans le réel

Après des séries récentes telles que Bodyguard ou Line of Duty, les créateurs britanniques ont prouver leurs capacités et leurs désirs d’ancrer d’abord leurs récits dans un réel concret et social avant de pousser ensuite les curseurs de la fiction et du thriller. Et la série médicale Secret médical est clairement dans cette mouvance avec son immersion dans un hôpital publique britannique, le National Health Service (NHS). Elle décrit en effet une infirmière, interprétée par Jodie Whittaker, compétente et dévouée à son métier qui va se retrouver désavouer et suspendu par sa hiérarchie après avoir dénoncé de nombreux manquements du corps médical vis-à-vis des patients dans l’hôpital public où elle exerce. Seule, sans emploi et avec un enfant à charge, cette infirmière prend alors la décision de partir et d’usurper l’identité d’une amie médecin pour intégrer un autre hôpital… en tant que médecin confirmé. Et si elle n’en mène pas large lors de son premier jour au sein des urgences de cet hôpital et qu’elle passe son temps le nez dans des livres de médecine, sa précédente expérience d’infirmière aguerrie et son implication dans son travail vont lui permettre rapidement d’assoir sa nouvelle identité auprès de ses nouveaux collègues pendant que son approche plus humaine, plus à l’écoute des patients et donc très différente de celle des médecin, qui est généralement plus distante, vont la faire apprécier aussi bien des infirmières que des patients.

Cependant, face aux enjeux de vie ou de mort qui se joue à chacune de ses interventions en urgence et face à au sentiment qu’elle commence à éprouver vis-à-vis du Dr. Andy Brenner (Emun Elliott), elle va vivre de plus en plus mal les mensonges qui s’enchaînent et les stratagèmes à mettre en place pour cacher sa véritable identité. Surtout que le scénariste et ancien médecin Dan Sefton prendra un malin plaisir à la re-confronter à un moment donné de la série à ce qu’elle avait dénoncé au tout début : les dysfonctionnements dans les hôpitaux publiques au détriment de la santé des patients. Sauf que cette fois-ci, elle n’aura plus le même rapport face à cette situation, étant alors de l’autre côté, c’est-à-dire du côté des médecins.

Un thriller psychologique captivant et porté par une comédienne de très grand talent

Avec un tournage à Glasgow et Edimbourg en Ecosse, une réalisation de John Alexander et Amy Neil au plus du personnage principal et une musique électronique thriller de Ben Onono, la mini-série Secret médical saison 1 s’appuie lors de ses quatre épisodes de 55 minutes sur des acteurs au top. Jodie Whittaker (Broadchurch, Doctor Who) interprète ainsi magnifiquement une vraie infirmière/faux médecin forte, fragile et en proie à de profonds dilemmes. Citons également les comédiens Emun Elliott (Game of Thrones) et Sharon Small (Meurtres à l’anglaise), qui jouent ses collègues médecins, Dr. Andy Brenner et Dr. Brigitte Rayne.

Bref, même si quelques raccourcis scénaristiques sont utilisés pour résoudre les situations inextricables dans lesquelles est placé le personnage principal, Secret médical saison 1 est un thriller psychologique captivant de bout en bout et porté par une comédienne de très grand talent. A voir sans tarder.

A noter qu’il y a aura bien un Secret médical saison 2 mais avec un casting et une histoire complètement différents.

En savoir plus :

  • Secret médical est diffusé sur ARTE les jeudis 31 janvier et 7 février 2019 à 20h55. La série est également diffusée en streaming et disponible en replay sur arte.tv
[amazon_link asins=’B07MKGPTWP’ template=’ProductGrid’ store=’bulldecult-21′ marketplace=’FR’ link_id=’674b0dab-9dac-45f7-8ebc-3dec120bb327′]
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.