enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / FILMS / TELEFILMS / [Critique] « Polar » (2019) de Jonas Akerlund : Introducing Mad Mads
Polar Netflix critique film avis
© Netflix

[Critique] « Polar » (2019) de Jonas Akerlund : Introducing Mad Mads

Adaptation de la BD  de Victor Santos, Polar, la nouvelle production de Netflix, disponible le 25 janvier 2019 sur la plateforme, nous fait le plein d’action. Au programme, un Mads Mikkelsen surentraîné, une Vanessa Hudgens en jeune fille en détresse et Katheryn Winnick, la reine de Vikings glamourisée. L’avis et critique film de Bulles de Culture.

Synopsis :

Un assassin sur le point de prendre sa retraite (Mads Mikkelsen) découvre que son ignoble boss a décidé de lui mener la vie dure jusqu’à ce que mort s’en suive.

Polar : du déja-vu mais avec une plus-value

Polar Netflix critique film avis
© Netflix

L’histoire de Polar n’est pas nouvelle. Des hommes très dangereux qui sont obligés de retourner aux affaires, le cinéma en est parsemé. De Equalizer à Jon Wick, pour ne citer que les plus récents, on en a vu de ces méchants taiseux au grand cœur.  On est donc tenté de se demander en quoi le film de Jonas Akerlund est différent. Dès le début du film, un camé en Versace, une jolie pépée qui sort de la piscine au ralenti en micro bikini, on sait que ça ne va pas faire dans la dentelle. On note quand même que le réalisateur a le bon goût de commencer tout cela sur September de Earth, Wind and Fire. Ça sent l’été et ses embrouilles à plein nez, on ne sera pas déçu!

À la différence du très graphique Polar: came from the cold (2012) dont il s’inspire, la nouvelle production Netflix est saturée en couleurs. Saturé en tout d’ailleurs. C’est violent/ hardcore, voire gore.  On y retrouve néanmoins une maîtrise de l’esthétique et des effets sonores. Le sens du montage quant à lui illustre parfaitement le parcours de réalisateur de clips de Jonas Akerlund. Cela en fait presque un film de série B tourné avec des moyens de grands studios. On se dit d’ailleurs que tous ces effets auraient bien mérité d’être vus sur un plus grand écran. Après tout, il nous est arrivé de nous déplacer pour des des films dits de grand divertissement et au final, de moins bonne qualité! Et cerise sur le gâteau, le film nous offre un twist final, qui nous laisse un peu pantois, elle est là, la plus-value!

Introducing Mad Mads

Polar Netflix critique film avis
© Netflix

Du fait de sa facilité à se glisser d’un rôle à un autre, Mads Mikkelsen est surtout une gueule. Une gueule révélée au monde comme Le chiffre dans Casino Royale (2016). Depuis lors, malgré un Prix d’Interprétation Masculine à Cannes, il est difficile pour lui de se défaire de cette sorte d’aura quasi mystique. Le retrouver ainsi dans Polar, sous les traits du Black Khaiser semble du coup on ne peut plus naturel. C’est à croire que cette dégaine, mélange entre Albator, le corsaire de l’espace et Nick Fury n’attendait que lui. Il la porte tellement bien que, en spectateur égoïste,on en redemande! 

Polar est donc à classer dans le grand divertissement. Dur pur Netflix and chill, on prend ses neurones et on les pose à côté du pop-corn! Âmes sensibles s’abstenir! Mention spéciale à Léa Carlson et Susie Coulthard pour les costumes délirants et toute l’équipe maquillage…Parce qu’ils le valent bien!

En savoir plus  :

  • Disponible sur Netflix à partir du vendredi 25 janvier 2019
Fanny N.

Fanny N.

Rédactrice / Editor chez Bulles de Culture
J'aime rire, j'aime pleurer, l'aime danser, j'aime chanter et tout ça, je le vis souvent au cinéma.

TOP 3 Cinéma : "Légendes d'automne" (1994), la saga "Le Parrain", "La Jeune fille à la perle" (2003)
Fanny N.

Les derniers articles par Fanny N. (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.