enfr
Accueil / ACTU / Vive émotion avec « Capharnaüm » au Festival de Marrakech
Nadine Labaki Festival Marrakech Capharnaüm
© Karim Tibari

Vive émotion avec « Capharnaüm » au Festival de Marrakech

Le Festival International du Film de Marrakech accueillait hier soir la projection du film Capharnaüm en présence de la réalisatrice Nadine Labaki et avec un parterre de stars sur le tapis rouge. 

Quelques semaines après sa sortie en salles de cinéma en France, le film Capharnaüm sort au Maroc. A cette occasion, le Festival de Marrakech a rendu hier soir un très bel hommage au film, prix du jury au dernier Festival de Cannes. Sur le tapis rouge, Nadine Labaki était bien sûr très émue de présenter son long métrage. Elle prend le soin de remercier sur scène l’ensemble des personnes venues voir son film dans la salle comble du Palais des Festivals. La cinéaste a une pensée particulière pour tous ces enfants du monde qui vivent dans la misère. La jeune femme ne croit toujours pas au retentissement de son film à l’international, « alors que celui-ci a été fait en famille avec peu de moyens durant 4 années » précise-t-elle. En effet, le film vient d’être nommé dans la catégorie du Meilleur Film en langue étrangère aux Golden Globes 2019. « Le Maroc me porte chance » déclare-t-elle au public.

Capharnaüm, nommé au Golden Globes 2019

Les stars étaient venues en masse pour cette séance spéciale. On a pu notamment apercevoir sur le tapis rouge Rossy de Palma, actrice fétiche de Pedro Almodovar, mais également la célèbre productrice marocaine Khadija Alami, qui vient de terminer la production de la dernière saison de la série Homeland. Sandrine Kiberlain, actuellement à l’affiche de Pupille, était également présente dans la salle.

En savoir plus :

Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Les derniers articles par Antoine Corte (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.