enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / [Critique] « Les Fantômes du Havre » (2018) avec Barbara Cabrita et Frédéric Diefenthal
LES FANTÔMES DU HAVRE de Thierry Binisti image téléfilm policier
© Arthur FARACHE-SAUVEGRAIN / SCARLETT PRODUCTION

[Critique] « Les Fantômes du Havre » (2018) avec Barbara Cabrita et Frédéric Diefenthal

Les Fantômes du Havre de Thierry Binisti est un téléfilm policier du samedi soir mené par un duo de flics incarnés par Barbara Cabrita et Frédéric Diefenthal. L’avis et critique de Bulles de Culture sur cette fiction unitaire diffusée sur France 3 le samedi 22 décembre 2018.

Synopsis :

Dans un appartement du Havre, un cadavre momifié est retrouvé emmuré. La capitaine de police Ariane Salles (Barbara Cabrita) est chargée de l’enquête. A ses côtés pour l’épauler, son ami et collègue Gaspard Lesage (Frédéric Diefenthal) et le reconnu Professeur Valetti (Nicolas Marié). Alors que le mystère s’épaissit autour de l’identité du corps, une famille respectée de la région semble liée à l’affaire. En fouillant dans leur passé, Ariane exhume d’étranges secrets dont celui entourant la disparition de leur fille Claire. Exhumer les fantômes du passé fera émerger une vérité inattendue…

Les Fantômes du Havre : un duo étonnant mais au final très classique

LES FANTÔMES DU HAVRE de Thierry Binisti image téléfilm policier
© Arthur FARACHE-SAUVEGRAIN / SCARLETT PRODUCTION

Avec un tournage dans la ville du Havre et dans d’autres lieux du département de la Seine-Maritime, le téléfilm Les Fantômes du Havre s’appuie sur un étonnant duo. En effet, plutôt habitué aux premiers rôles, l’acteur Frédéric Diefenthal s’y efface au profit de la comédienne Barbara Cabrita, qui campe sa supérieure et capitaine de police en charge de l’enquête. Ensemble, ils jouent la très classique partition du duo que tout oppose — lui, le flic du coin plutôt posé et réfléchi, elle, la nouvelle flic qui débarque dans le service et qui est peu aux faits des us et coutumes locales — avec même un petit clin d’oeil à la saga des Taxi — comme le personnage de Samy Nacery dans cette série de films made in Luc Besson, celui de Barbara Cabrita a un côté fou du volant dans le téléfilm.

A leurs côtés, Gilles Cohen est aussi à l’aise en tant que directeur du Renseignement dans Le Bureau des Légendes que dans celui de commissaire dans cette fiction pour France 3, tandis que Nicolas Marié incarne la faille du personnage de Barbara Cabrita à travers un conflit père/fille à résoudre. Notons enfin la présence au casting d’Antoine Duléry dans le rôle du père de la « momie ».

Un téléfilm du samedi soir décevant

Accompagnée d’une musique originale d’Olly Gorman, l’intrigue de la fiction unitaire Les Fantômes du Havre, concoctée par Sylvain Saada et Mélina Jochum, propose son lot de meurtres, de secrets de famille, de mystère et d’obstacles dans l’avancée de l’enquête à partir d’un point de départ qui attise la curiosité, un cadavre momifié retrouvé dans le mur d’un appartement. Mais le récit se révèle ensuite assez vite sans grande surprise et peu accrocheur. De même, la réalisation de Thierry Binisti n’est pas très inspirée avec des effets spéciaux d’incendie pas très folichons et des effets de montage pour faire monter la tension pas très heureux non plus.

Bref, Les Fantômes du Havre est au final un téléfilm du samedi soir décevant. Dommage.

En savoir plus :

  • Les Fantômes du Havre est diffusé sur France 3 le samedi 22 décembre 2018 à 21h. Le téléfilm est également diffusé en streaming et disponible en replay sur France.tv
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.