enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / SERIES / [Critique] « Balthazar » saison 1 avec Tomer Sisley et Hélène de Fougerolles
BALTHAZAR saison 1 affiche série

[Critique] « Balthazar » saison 1 avec Tomer Sisley et Hélène de Fougerolles

Cet article est le 1e sur 292 pour Programme TV de Bulles de Culture

Balthazar est une nouvelle série policière de TF1 avec un duo flic/légiste interprété par Tomer Sisley et Hélène de Fougerolles. L’avis et critique série de Bulles de Culture sur Balthazar saison 1 de Clélia Constantine et Clothilde Jamin, diffusé à partir du jeudi 6 décembre 2018.

Synopsis :

Raphaël Balthazar (Tomer Sisley), médecin légiste aussi charmant que déroutant, rejoint le capitaine Hélène Bach (Hélène de Fougerolles) chez le juge Darrodeau et sa femme, violemment assassinés. Seule rescapée, leur fille, 6 ans, catatonique et incapable de parler. Quel drame intime s’est noué dans cette famille ?

Balthazar saison 1 : personnage singulier et duo électrique

Avec la mode des médecins légistes atypiques et à forte personnalité dans les fictions et notamment dans les séries françaises (Boulevard du palais, Capitaine Marleau, Les Petits Meurtres d’Agatha Christie…), rien d’étonnant à voir arriver sur TF1 une série avec un de ces professionnels à sa tête. A l’affiche de Balthazar saison 1, le comédien Tomer Sisley interprète donc un médecin légiste singulier, qui a entre autres la particularité de discuter avec les macchabées sur lesquels il pratique des autopsies à l’Institut médico-légal qu’il dirige avec deux jeunes assistants interprétés par Côme Levin et Philypa Phoenix.

Toujours décontracté et le sourire aux lèvres à l’instar d’un Chérif, ce personnage n’hésite pas à taquiner les personnes avec lesquels ils travaillent, en particulier la nouvelle flic interprétée par Hélène de Fougerolles et son second joué par Yannig Samot. Et comme Chérif, il n’hésite d’ailleurs pas à flirter avec sa « coéquipière » flic. Celle-ci est d’ailleurs bien campée par Hélène de Fougerolles, même si ce rôle de capitaine de police est plus habituel et dispose d’un background moins original. Avec un Tomer Sisley excellent dans le personnage complexe qu’est Balthazar, plein d’assurance en façade mais ayant une profonde blessure intérieure, l’actrice forme un sympathique duo électrique.

Créé par Clélia Constantine et Clothilde Jamin, réalisé par Vincent Jamain, Frédéric Berthe et Jérémy Minui — tournage de la série à Paris et en Ile-de-France —, mis en musique par Alexandre Fortuit, Balthazar saison 1 propose six épisodes de 52 minutes avec des intrigues policières très classiques et bouclées  — avec néanmoins un fil rouge en arrière-plan autour de sa femme et d’un serial killer — et dont l’intérêt repose surtout sur la singularité de son personnage principal.

A noter que selon le site de la RTBF, une saison 2 de la série Balthazar est confirmée.

En savoir plus :

  • Balthazar saison 1 est diffusé sur TF1 à partir du jeudi 6 décembre 2018 à 21h. La série sera également diffusée en streaming et disponible en replay sur MyTF1
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    2 Commentaires

    1. La musique qui accompagne la serie est insupportable. Dès le debut on a envie de zapper !

    2. On est très vite dans le vif du sujet. La question essentiel étant de trouver le coupable avant que son nom ne soit connu. » Belle prestation de Semil qui a un gros potentiel et qu’on espère revoir »!!

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :