enfr
Accueil / ART / MODE / PHOTO / « Niki de Saint Phalle. Ici tout est possible » : Première exposition d’envergure en Belgique
Niki de Saint Phalle exposition Ici tout est possible Bam Mons affiche art

« Niki de Saint Phalle. Ici tout est possible » : Première exposition d’envergure en Belgique

L’exposition Niki de Saint Phalle. Ici tout est possible marque le coup d’envoi de la première Biennale « Mons, Capitale culturelle ». Première grande rétrospective de Niki de Saint Phalle en Belgique, l’exposition prend donc place à Mons (aux allures de Lille) et raconte une artiste très préoccupée par la société et comment son imagination sans limite et sa vision unique du monde lui ont valu une reconnaissance internationale et le statut d’artiste incontournable du 20e siècle. La visite et l’avis de Bulles de Culture.

Après les plus de 500.000 visiteurs au Grand Palais en 2014, Niki de Saint Phalle va parler aux Belges. Parmi eux, sans doute de nombreuses têtes qui ne connaissent que les formes rondes et généreuses de Nana mais Niki n’est pas que ça. En donnant un aperçu moins grand qu’à Paris mais tout de même général et pertinent, l’exposition entend bien raconter comme cette féministe avant l’heure était obsédée par la libération du patriarcat.

Niki de Saint Phalle. Ici tout est possible… même des ateliers pour enfants

Niki de Saint Phalle exposition Ici tout est possible image The Bride 1965
© 2018 NIKI CHARITABLE ART FOUNDATION, All rights reserved. Photo AndrÇ Morin Courtsey Galerie GP et N Vallois, Paris

Cette première rétrospective belge — aux quelques 140 œuvres — consacrée à l’œuvre de Catherine Marie-Agnès Fal de Saint Phalle, dite Niki de Saint Phalle (1930-2002) au BAM Mons illustre les multiples façons dont l’artiste a concrétisé en 50 ans de carrière son désir de devenir l’égal des hommes, s’imposant finalement en tant qu’artiste dans une société et un monde de l’art jusque-là dominé par eux. Confrontée très tôt à la mésentente de ses parents et à l’hypocrisie d’une éducation puritaine, elle est régulièrement renvoyée des institutions religieuses, où elle fait ses études, pour indiscipline. De quoi séduire les enseignants en histoire de l’art et en français. Les fins de mois d’octobre et de novembre seront d’ailleurs propices à l’organisation d’activités dédiées aux bambins. Le 21 octobre 2018, le Dynamusée a emmené les parents et leurs enfants pour une visite active de l’exposition suivie d’un atelier créatif. Et le 23 novembre, à 19h, le Dynamusée remet ça en accueillant les enfants de 4 à 12 ans pour une soirée contée dans l’exposition. Rendez-vous en pyjama, avec doudous et couvertures pour une soirée cocooning !

Porte-parole féministe

Niki de Saint Phalle exposition Ici tout est possible image Bam Mons affiche 'Daddy' Saint-André-des-Arts, 1973
© 2018 NIKI CHARITABLE ART FOUNDATION, All rights reserved. Photo Devon Whitehead

Décomplexée et libérée à sa façon — dans une vidéo, elle tire par exemple sur des pochettes de sang collées à une œuvre nommée Daddy —, la jeune femme, attachante et au physique de muse à la Jacques Demy, suscite l’émotion dans tous les symboles émanant de l’exposition Niki de Saint Phalle. Ici tout est possible. Artiste engagée, elle utilise pas mal d’allégories pour pointer des choses morales, parfois soulignées en couleurs ou en mode gothique (une mariée en squelette carbonisé) dans ses œuvres. L’œuvre de Niki de Saint Phalle se construit en grande partie contre le mythe de la virilité dominant les sociétés modernes occidentales. L’artiste veut sublimer la figure de la femme dans ses travaux. Elle fut une porte-parole emblématique de la cause féminine. Elle ne fut pas la seule, mais elle a été une des précurseuses de ce mouvement mêlant art et féminisme qui culmine au milieu des années 70, qui se réapproprie le corps féminin et le fait exulter, tout en donnant de la masculinité une vision très militante et souvent associée à la domination et à la violence (guerres, armes, explosions, viols).

Une exposition moderne

Par les thèmes évoqués ci-dessus, Niki de Saint-Phalle reste une artiste moderne. Ce qu’elle a présenté dans ses œuvres fait toujours écho en 2018. L’exposition Niki de Saint Phalle. Ici tout est possible donne à le voir à travers la mise en place d’outils technologiques modernes. Les tirs de l’artiste peuvent ainsi être vécus à travers une installation interactive présentée au sein de l’exposition. Et en plus des conférences et des performances de danse prévues — on sent l’esprit Biennale —, l’Artothèque accueille les spectateurs désirant partir à la recherche des réponses à cette énigme : « Mais où est passée Niki ? ». Bulles de Culture a la sienne de réponse : elle est là, un peu partout dans l’air du temps.

En savoir plus :

  • Niki de Saint Phalle. Ici tout est possible est une exposition proposée par le musée des Beaux-Arts Mons (BAM Mons) en Belgique, du 13 septembre 2018 au 13 janvier 2019. Du mardi au dimanche de 10h à 18h. Fermé le 07 décembre 2018 / Fermeture à 17h le 24 décembre et le 31 décembre 2018
  • Tarifs : 9€ avec possibilités de réduction à 6€
  • Exposition à partir de 4 ans

Luigi Lattuca

Rédacteur / Editor chez Bulles de Culture
Journaliste culturel fasciné par les comportements humains, aimant se retrouver défendant le ciné en solo et se délectant aussi de séries télé et d'essais percutants.

TOP 3 TV : "Desperate Housewives" (2004-2012), "Revenge" (2011-2015), "2 Broke Girls" (2011-...)
TOP 3 Cinéma : "Batman, le défi" (1992), "La Belle et la Bête" (1991), "8 Femmes" (2002)
TOP 3 Littérature : "Le bilan de l'intelligence" (1935) de Paul Valéry, "Robert des noms propres" (2002) d'Amélie Nothomb, "A nous deux, Paris !" (2012) de Benoît Duteurtre

Site personnel : Les caprices de Luigi

Les derniers articles par Luigi Lattuca (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.