enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / FILMS / TELEFILMS / Soirée spéciale Sylvain Tesson sur Ushuaïa TV : Notre avis sur trois documentaires
Octobre blanc de Christophe Raylat image Sylvain Tesson
© E. Raylat

Soirée spéciale Sylvain Tesson sur Ushuaïa TV : Notre avis sur trois documentaires

Cet article est le 266e sur 286 pour Programme TV de Bulles de Culture

A l’occasion d’une soirée spéciale sur l’écrivain et aventurier Sylvain Tesson, Ushuaïa TV diffuse trois films documentaires : Octobre blanc (2017), 6 Mois de cabane au Baïkal (2011) et Aral : chronique d’une mer asséchée (2002). L’avis et critique de Bulles de Culture sur ces documentaires diffusés le mardi 2 octobre 2018.

Octobre blanc : centenaire de la Révolution russe

Synopsis :

A l’occasion des 100 ans de la Révolution d’Octobre, Sylvain Tesson nous emmène au Tadjikistan. Son idée : revenir sur les traces de l’URSS, entre le Pic Lénine et le Pic Marx (près de 7000m) pour tenter l’ascension du Pic Octobre à près de 5600m. Un voyage saisissant au cœur des montagnes d’Asie Centrale.

« Un voyage un peu fou comme il les affectionne », voilà comment le documentaire Octobre blanc de Christophe Raylat introduit l’expédition de l’écrivain Sylvain Tesson. A peine remis d’un grave accident, le voilà parti pour un pèlerinage-anniversaire sur des pics montagneux situés à la frontière afghane et kirghize et portant les noms des idéologues, commissaires rouges ou autres communards de la Révolution d’Octobre 1917. Et dans cette ascension de monts chargés d’histoire, dans ces paysages magnifiques et dans les rencontres avec des populations locales nostalgiques du communisme, c’est l’écho, les traces d’une époque et d’un pays (l’U.R.S.S.) que cherche à saisir Sylvain Tesson.

6 Mois de cabane au Baïkal : au cœur de la solitude

Synopsis :

Pendant 6 mois, Sylvain Tesson a vécu en ermite, en pleine taïga sibérienne. L’auteur s’était promis qu’avant ses 40 ans, il vivrait une telle expérience, en retrait du monde et de son confort. A 500 km de la première ville, dans une cabane de rondins dotée seulement d’un poêle, les jours se succèdent avec leur lot d’efforts et de solitude… L’écrivain assiste au changement des saisons, découvre son territoire sur les rives du lac Baïkal.

« Le silence, c’est le bruit que fait le temps en passant ». Le documentaire 6 Mois de cabane au Baïkal de Sylvain Tesson et Florence Tran décrit l’expérience extrême de Sylvain Tesson parti s’isoler sur les bords du lac Baïkal en Sibérie et qui a inspiré le long métrage Dans les forêts de Sibérie de Safy Nebbou avec le comédien Raphaël Personnaz dans la peau de l’écrivain. Porté par la voix de l’écrivain, ce film documentaire nous fait partager le quotidien et les pensées de l’écrivain d’un hiver à -30°C et la nécessité de creuser pendant plus d’une heure pour atteindre l’eau sous la glace à l’heure du départ au moment de l’été avec le désir de laisser quelques traces (bien sûr écrites) de son passage.

Aral : chronique d’une mer asséchée : un constat édifiant

Synopsis :

La mer d’Aral a commencé à refluer au début des années soixante, entraînant dans son recul, bouleversements climatiques et ravages écologiques…

Quatrième lac salé du monde, La mer d’Aral s’assèche. Après avoir acheté un side-car d’occasion, le voyageur engagé Sylvain Tesson arpente l’Ouzbékistan et part dans le documentaire Aral : chronique d’une mer asséchée, coréalisé avec Nicolas Millet, à la rencontre de sa population pour comprendre ce qui a conduit à un tel désastre écologique, économique et culturel. « Irrigation, détournements, fontaines, retenues, canaux, barrages, ces différents aspects du gâchis de l’eau ont entraîné des conséquences que je pars recenser sur ma route ». Le constat est édifiant.

En savoir plus :

  • Octobre blanc est diffusé à partir du mardi 2 octobre 2018 à 20h40 sur Ushuaïa TV
  • 6 Mois de cabane au Baïkal est diffusé à partir du mardi 2 octobre 2018 à 21h35 sur Ushuaïa TV
  • Aral : chronique d’une mer asséchée est diffusé à partir du mardi 2 octobre 2018 à 22h30 sur Ushuaïa TV
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.