enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / FILMS / TELEFILMS / [Critique] « Le Mort de la plage » (2018) avec Claire Borotra, Michel Jonasz et Claire Chazal
© Christophe LARTIGE / CL2P / FTV

[Critique] « Le Mort de la plage » (2018) avec Claire Borotra, Michel Jonasz et Claire Chazal

Initialement inclus dans la collection Meurtres à… sous le titre Meurtres à Omaha Beach, le téléfilm policier Le Mort de la plage de Claude-Michel Rome est diffusé sur France 3 le samedi 20 octobre 2018. L’avis et critique de Bulles de Culture sur cette fiction unitaire avec Claire Borotra, Michel Jonasz et… Claire Chazal.

Synopsis :

La capitaine Eloïse Gentil (Claire Borotra), de la section de recherches de Caen, et son père Robert Gentil (Michel Jonasz), historien spécialiste de la Seconde Guerre mondiale se retrouvent. Fâchés depuis vingt ans, ils sont réunis pour une enquête sur la mort de James Crawley (Jean-Christian Basset), 91 ans, retrouvé habillé dans son uniforme de GI, attaché à un poteau, comme fusillé « pour l’exemple ».

Le Mort de la plage : enquête sur une des plages du Débarquement

Au début du téléfilm Le Mort de la plage, un ancien soldat américain, héros de la Seconde Guerre mondiale, est retrouvée assassinée de douze balles dans le corps sur la plage. Mais qu’est-ce qui lui a fait mériter une telle exécution vengeresse ? Eloïse Gentil mène l’enquête. Malgré les doutes au sujet de son inexpérience — c’est sa première enquête pour meurtre et même sa première autopsie — émises par les autorités françaises et américaines, elle s’accroche et compte bien comprendre ce qu’il s’est passé et arrêter le coupable. Elle est en tout cas persuadée que cette affaire criminelle est liée au passé militaire de la victime. C’est peut-être donc l’occasion pour cette jeune femme célibataire et sans enfant de renouer avec un père féru d’Histoire et qu’elle a quitté en très mauvais termes.

Premier téléfilm policier de Claire Chazal

C’est du côté de la Normandie, dans le Calvados que le tournage de la fiction unitaire Le Mort de la plage a eu lieu. Côté casting, la comédienne Claire Borotra campe la jeune flic solitaire et obstinée que son père, joué par le comédien et chanteur Michel Jonaz, va aider dans son enquête criminelle. Notons également la présence de l’acteur Jean-François Balmer dans le rôle d’un agriculteur et chasseur bourru. Mais la vraie surprise vient de la présence à ce casting de l’actuelle présentatrice d’Entrée libre sur France 5 et ancienne présentatrice du JT de 20H de TF1, Claire Chazal, dans le rôle de la députée-maire du coin. C’est son premier rôle dans une fiction télévisuelle.

Et côté intrigue ? Avec en arrière-plan l’histoire du Débarquement de Normandie sur la plage d’Omaha Beach pendant la Seconde Guerre mondiale, la fiction unitaire Le Mort sur la plage, dont la musique originale a été composée par Frédéric Porte, attise la curiosité. Hélas, très vite, le scénario de Claude-Michel Rome se révèle peu inspiré, passant sans prévenir d’une histoire de butin volé à une vieille affaire de GIs violeurs pendant la guerre, avant de se conclure sur une fin quelque peu forcée. De même, la réalisation manque un peu d’inventivité. Dommage.

En savoir plus :

  • Le Mort sur la plage est diffusé sur France 3 le samedi 20 octobre 2018 à 21h. Le téléfilm est également diffusé en streaming et disponible en replay sur France.tv
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Un commentaire

    1. Rarement, il m’aura été donné de voir un scénario aussi ibdigent (et Dieu sait s’il y en a déjà eu !) et un tel étalage d’ignorance de faits historiques pourtant élémentaires relatifs au Débarquement.
      Pour n’en citer qu’un, la 29 division d’infanterie américaine n’a pas pu participer aux combats de Caen, ville qui se situait dans le secteur britannique.
      Du coup, tout le scénario, déjà tiré par les cheveux,s’en trouve complètement décrédibilisé alors qu’un minimum de vérification et de professionnalisme aurait aisément permis d’éviter cet écueil.
      Quant au vétéran nonagénaire abattu dans son uniforme sur la plage d’Omaha, c’est tout bonnement une ‘trouvaille’ grotesque et risible.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :