enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / FILMS / TELEFILMS / [Critique] « Jacqueline Sauvage : c’était lui ou moi » (2018) d’Yves Rénier avec Muriel Robin
Jacqueline Sauvage c'était lui ou moi d'Yves Rénier photo Muriel Robin
© PHILIPPE WARRIN / TF1

[Critique] « Jacqueline Sauvage : c’était lui ou moi » (2018) d’Yves Rénier avec Muriel Robin

Cet article est le 214e sur 226 pour Programme TV de Bulles de Culture

Le téléfilm en deux parties Jacqueline Sauvage : c’était lui ou moi d’Yves Rénier, avec la comédienne Muriel Robin dans le rôle-titre, revient sur une affaire judiciaire qui a divisé la France pendant plusieurs années. L’avis de Bulles de Culture sur cette fiction unitaire diffusée sur TF1 le lundi 1er octobre 2018.

Synopsis :

Le lundi 10 septembre 2012, Jacqueline Sauvage (Muriel Robin) tue son mari (Olivier Marchal) de trois balles dans le dos. Ainsi commence l’affaire judiciaire la plus médiatisée de ces dernières années.

Jacqueline Sauvage : c’était lui ou moi : d’après une tragique histoire vraie

Basé sur le propre livre de Jacqueline Sauvage, Je voulais juste que ça s’arrête (2017), publié aux éditions Fayard, le téléfilm Jacqueline Sauvage : c’était lui ou moi revient donc sur l’histoire vraie d’une femme d’une soixantaine d’années qui a tué en 2012 son mari avec un fusil de chasse après plus de quarante ans de vie conjugale. Condamnée deux fois à dix ans de prison, elle est finalement graciée par le président de la République François Hollande en 2016.

Écrit par les scénaristes Marie Deshaires et Catherine Touzet, réalisé par Yves Rénier — le tournage a eu lieu en Belgique — et mis en musique par Brice Davol, la fiction unitaire Jacqueline Sauvage : c’était lui ou moi s’appuie sur un casting solide pour interpréter cette histoire. Ainsi, après Odile Vuillemin dans le téléfilm L’Emprise (2015), c’est au tour de la comédienne Muriel Robin de se glisser dans la peau d’une femme battue qui fait face à la justice après avoir tué son mari. Et c’est l’acteur Olivier Marchal qui a accepté de jouer le mari violent et alcoolique. Enfin, citons les deux comédiennes qui interprètent les avocates qui ont tenté de faire acquitter Jacqueline Sauvage en invoquant la légitime défense : Alix Poisson et Armelle Deutsch.

Un téléfilm nécessaire

Déclinée en deux parties de 52 minutes, la fiction unitaire Jacqueline Sauvage: c’était lui ou moi prend clairement le parti pris de raconter cette histoire représentative d’une terrible réalité — une femme meurt tous les trois jours de violences conjugales — du point de vue de la principale protagoniste. C’est ainsi que nous sommes essentiellement de son côté lors de l’application froide de la loi par la justice pendant les procès ou lors des flashback alternant les moments de bonheur familial avec les scènes de brutalité et d’humiliation exercées par son conjoint sur elle. Un choix compréhensif mais discutable car il atténue au final la portée du récit et ne nous permet pas de connaître tous les tenants et aboutissements ayant conduit à un tel acte désespéré et ce qui s’en est ensuivi.

Cependant, si sa forme manque de complexité, le téléfilm Jacqueline Sauvage : c’était lui ou moi, porté par une Muriel Robin particulièrement investie, reste intéressant pour le sujet délicat abordé (les violences conjugales) et pour rappeler la nécessité de changer le regard de la société (et de la justice) sur celles-ci.

En savoir plus :

  • Jacqueline Sauvage : c’était lui ou moi est diffusé sur TF1 le lundi 1er octobre 2018 à 21h. Ce téléfilm en deux parties est également diffusé en streaming et disponible en replay sur MyTF1

Produits disponibles sur Amazon.fr

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    2 Commentaires

    1. madame muriel robin excellente
      une seule remarque pour TF1
      les spots publicitaires n’avaient rien a faire sur ce film pour un sujet aussi grave .

    2. muriel robin exceptionnelle dans ce télé film dommage qu ‘elle ne tourne pas plus au cinéma elle a du talent

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :