enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / SERIES / [Critique] « Vingt-cinq » saison 1 : Une dramédie OCS Signature
Vingt-cinq saison 1 affiche série

[Critique] « Vingt-cinq » saison 1 : Une dramédie OCS Signature

Vingt-cinq est la première série du créateur Bryan Marciano. L’avis et critique série de Bulles de Culture sur cette série OCS Signature, diffusée sur OCS Max à partir du jeudi 25 octobre 2018.

Synopsis :

Jeremy (Bryan Marciano) ne se remet pas de sa rupture avec son amour de jeunesse. Entouré de son groupe d’amis d’enfance, il recommence à zéro. Entre humiliations, erreurs, et premières fois ratées, à l’approche des 30 ans, la petite bande réalise qu’ils n’ont pour l’instant rien accompli.

Vingt-cinq saison 1 : « l’apprentissage de la vraie vie et pourquoi pas en rire »

Vingt-cinq saison 1 est une comédie douce-amère sur la jeunesse d’aujourd’hui. Et si le genre dramédie comme portrait d’une génération est courant dans les films indépendants et les séries aux Etats-Unis, les fictions de ce type sont beaucoup moins nombreuses en France. C’est pour cela qu’en découvrant les textes du jeune auteur Bryan Marciano, la coproductrice Géraldine Nakache nous a confié lors d’une conférence de presse qu’elle a eu « l’impression de voir le Claude Sautet de 2018, quelqu’un capable de parler de sa génération comme [elle l’a] rarement vu ».

Et c’est en notant à partir de l’âge de vingt-ans ce qu’il lui arrivait à lui et à ses proches, que ce jeune novice dans l’univers de la série mais multi-casquette sur celle-ci (auteur, réalisateur et acteur), a pu concrétiser un projet d’écriture flou en une série mi-dramatique mi-comique de douze épisodes de 22 minutes diffusés sur la chaine OCS « Le point d’entrée de cette fiction était l’apprentissage de la vraie vie et pourquoi pas en rire ».

« La radiographie d’une génération encore jamais vue en VF »

Fan de Les Sopranos (1999-2007) et Seinfeld (1998) côté séries et Magnolia (1999), Garden State (2004)« ce film m’a donné l’idée qu’on peut faire un film sur rien » — et American Beauty (1999) — « le personnage d’Adrien [NDLR : joué par Pablo Pauly] est inspiré de ce film » — côté cinéma et de Jean-Jacques Goldman — sept chansons de cet artiste sont présents dans la série avec son autorisation — côté musique, Bryan Marciano dresse donc dans Vingt-cinq saison 1 le portait d’une bande de potes pour qui 25 ans est un âge charnière. « J’ai essayé de faire des personnages qui incarnent différentes peurs, nous a-t-il expliqué. Ce sont des personnages qui se sont mis des oeillères jusque-là. A 25 ans, il faut à un moment donné une rupture par rapport à ce que tu croyais vrai. Il y en a un qui est vieux avant l’âge, c’est Jérémy [NDLR : personnage joué par Bryan Marciano lui-même]. Il vit une rupture et veut faire quelque chose de sa vie. Il y en a un autre, Adrien, qui a un crédit sur le dos, une baraque et qui est en couple. Il n’a pas vécu son adolescence et va remettre cela en question. Tu en as troisième, Jonas [NDLR : personnage interprété par Pierre Lottin] qui va se poser des questions sur sa sexualité et qui va mettre cela sur le tapis à ce moment-là. Il y en a enfin un quatrième, Alex [NDLR : personnage campé par Alexandre Boublil qui a d’ailleurs connu avec cette série la première expérience en tant que comédien], qui veut partir de chez sa mère. Et est-ce qu’il y a des peurs derrière ces ruptures qui racontent en fait la peur de grandir ? »

Alors, certes, Vingt-cinq saison 1 a quelques défauts et longueurs mais sur l’écriture, le choix du casting et la réalisation, c’est une dramédie réussie surtout que, comme l’a rappelé la coproductrice Géraldine Nakache, c’est « une radiographie d’une génération encore jamais vue en VF ».

Du coup, y aura-t-il un Vingt-cinq saison 2« J’espère, j’ai envie. J’ai écrit 2-3 idées mais ce n’est pas facile de s’y remettre et je ne ferais pas pareil ». Nous sommes en tout cas curieux de découvrir vers quoi l’expérience de cette première saison conduira Bryan Marciano si jamais la seconde voit le jour. A suivre…

En savoir plus :

  • Vingt-cinq saison 1 est diffusé sur OCS Max à partir du jeudi 25 octobre 2018 à 20h40. La série est également diffusée en streaming et disponible en replay sur OCS Go
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.