enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / SERIES / [Critique] « Line of Duty » saison 4 : Une pépite britannique
Line of Duty saison 4 image série
© World Productions

[Critique] « Line of Duty » saison 4 : Une pépite britannique

Cet article est le 220e sur 227 pour Programme TV de Bulles de Culture

La série policière Line of Duty de Jed Mercurio est un véritable succès critique et publique outre-Manche. La quatrième saison de ce polar prouve d’ailleurs une nouvelle fois le savoir-faire britannique et de la BBC en fiction. L’avis et critique série de Bulles de Culture sur Line of Duty saison 4.

Synopsis :

Le capitaine Roz Huntley (Thandie Newton) subit une forte pression de la part de ses supérieurs pour arrêter un meurtrier en série après des mois d’enquêtes infructueuses. Ce cas est déterminant pour sa carrière. Anna Resnikova (Gaite Jansen), une jeune femme d’une vingtaine d’années, est enlevée en pleine rue par deux hommes cagoulés. La voiture des ravisseurs est signalée abandonnée dans un lotissement. Le feu se déclare dans une maison. Anna Resnikova y est retrouvée enchaînée à une canalisation…

Line of Duty saison 4 : une série policière de type procedural

Line of Duty est une plongée de six épisodes d’environ une heure dans les arcanes des procédures policières en Grande-Bretagne en compagnie de l’AC-12, la police des polices qui lutte contre la corruption policière. Il est ainsi très intéressant de voir le fonctionnement très différent de la police anglaise par rapport à celle de la France et des États-Unis. C’est ainsi très étonnant de voir les policiers britanniques faire des interventions sur le terrain sans arme à feu ou cette importance très forte du respect de la hiérarchie quand, par exemple, lors d’un interrogatoire, un suspect peut réclamer à être interrogé par une personnage du même grade ou plus gradé que lui.

Mais quel est le point de départ de Line of Duty saison 4 ? Une enquêtrice, le capitaine Roz Huntley, et son équipe tiennent enfin le serial killer qui sévit depuis quelques temps en ville. Sauf que le médecin-légiste Tim Ifield émet des doutes sur la culpabilité du suspect arrêté. Il transmet du coup son rapport au service AC-2 du Superintendant Ted Hastings. Le capitaine Roz Huntley, mère de famille de deux enfants, a-t-elle bouclé son enquête trop rapidement sous la pression de son supérieur avec le risque d’avoir mis en prison un innocent ? Les policiers de l’AC-2, Steve Arnott et Kate Fleming, mènent l’enquête.

Personnages complexes, récit haletant et casting de très grande qualité

Difficile de parler de la série Line of Duty sans risquer de dévoiler ces très nombreux rebondissements. En effet, Line of Duty saison 4 offre aux téléspectateurs des personnages complexes et un récit si haletant et aux cliffhangers de fin d’épisode si habiles qu’il vous sera impossible de décrocher avant la fin. Et ce même si vous n’avez pas vu les trois saisons précédentes. En effet, le lien de cette quatrième saison avec les autres ne prend vraiment tout son sens que vers la fin — qui est d’ailleurs loin d’être décevante, ce qui n’est pas toujours le cas pour ce genre de série à suspense ! Celle-ci annonce d’ailleurs une saison 5 toute aussi palpitante. Une saison 6 devrait même voir le jour.

Extrêmement bien réalisé — la séquence au début du premier épisode avec la poursuite du suspect dans une zone résidentielle en est un bel exemple dans son travail sur le cadre et les bruitages qui démultiplient la sensation d’urgence et des moyens déployés lors de cette intervention policière — et écrite de main de maître par Jed Mercurio — auteur de la nouvelle série à succès britannique, Bodyguard —, Line of Duty saison 4 s’appuie également sur un casting de très grande qualité avec en premier chef, le comédien Adrian Dunbar dans le rôle du Superintendant Ted Hastings et l’actrice Thandie Newton dans celui du capitaine Roz Huntley. Le premier est magnifique en policier héraut de la probité et ses face-à-face avec la seconde, qui campe une fascinante enquêtrice s’enfonçant de plus en plus dans le déni, donnent lieu à des scènes pleines de tension et révélatrices de la complexité des personnages de la série. Mentionnons également les deux enquêteurs de l’AC-12, l’infiltrée Kate Fleming, interprétée par Vicky McClure et le travailleur obstiné Steve Arnott, joué par Martin Compston. Ainsi que le médecin-légiste Tim Ifield, qui se prend pour un lanceur d’alerte et que joue Jason Watkins, et le supérieur retors de Roz Huntley, Derek Hilton, campé par Paul Higgins.

Bref, avec son intrigue captivante et ses personnages à plusieurs facettes, Line of Duty saison 4 est une série policière passionnante à ne pas manquer.

En savoir plus :

  • Line of Duty saison 4 est diffusé sur France 3 à partir du jeudi 11 octobre 2018 à 21h. La série est également diffusée en streaming et disponible en replay sur France.tv
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    2 Commentaires

    1. C’est Roz, son prénom.

    2. Bonjour,

      En effet, vous avez raison, le personnage interprété par Thandie Newton s’appelle bien « Roz Huntley » et non « Rose Huntley ». Merci d’avoir signalé cette erreur et très belle semaine à vous.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :