enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / SERIES / [Critique] « Le Bureau des Légendes » saison 4
le bureau des legendes saison 4 affiche série

[Critique] « Le Bureau des Légendes » saison 4

Cet article est le 257e sur 261 pour Programme TV de Bulles de Culture

La série d’espionnage et création originale Canal+ Le Bureau des Légendes d’Eric Rochant est de retour pour une nouvelle saison à partir du lundi 22 octobre 2018. L’avis et critique série de Bulles de Culture sur Le Bureau des Légendes saison 4.

Synopsis :

Traqué par la CIA et la DGSE, Malotru (Mathieu Kassovitz) s’est réfugié à Moscou. Mais la tranquillité ne dure pas, et il se trouve bientôt contraint de collaborer avec les services secrets russes. À Paris, le Bureau des Légendes est dans le viseur de JJA (Mathieu Kassovitz, le nouveau directeur de la sécurité interne de la DGSE. JJA est convaincu qu’il faut nettoyer le BDL, resté trop longtemps sous l’emprise de Malotru. Malgré cela, le BDL lance une nouvelle mission de grande ampleur : un agent clandestin est envoyé dans le milieu des hackers russes à Moscou. La cyberguerre exige d’articuler renseignement humain et technique. Les spécialistes de l’intelligence artificielle de la DGSE vont être mis sous pression. Un jeune geek de la DGSE, César (Stefan Crepon), s’apprête lui aussi à partir sur le terrain en Russie où s’ouvre ce nouveau front de la cyberguerre. En parallèle, Jonas (Artus), l’analyste Syrie, est chargé de retrouver les djihadistes français les plus dangereux après la défaite de Daech. Sa quête lui fait traverser un Moyen-Orient en ruine. À Mossoul, Rakka ou Damas, il est confronté à la terrible réalité des terrains de guerre.

Le Bureau des Légendes saison 4 : l’après-Daech et le cyber-renseignement

C’est en Turquie que s’ouvre Le Bureau des Légendes saison 4 avec le personnage d’analyste joué par Artus qui y débute sa recherche des djihadistes français survivants dans le Moyen-Orient de l’après-Daech. Mais c’est à Moscou que nous retrouvons l’emblématique Guillaume Debailly, alias Malotru, incarné par Mathieu Kassovitz, qui tente d’y échapper à son destin tragique. Mais le FSB, service des renseignements russes, ne tarde pas à s’intéresser à son cas alors que CIA et DGSE sont toujours après lui. Ce séjour forcé et loin d’être de tout repos en Russie donne en tout cas l’occasion à la série d’aborder les nouveaux enjeux que sont le cyber-renseignement et l’intelligence artificielle dans l’espionnage de tous les pays.

Une série toujours aussi passionnante et actuelle

Le tournage de Le Bureau des Légendes saison 4 a eu lieu en Ukraine, au Maroc et en France. cette nouvelle saison a été écrite par Éric Rochant, Cécile Ducrocq, Vincent Mariette, Capucine Rochant, Gaëlle Bellan, Camille de Castelnau, Claire Lemaréchal, Quoc Dang Tran, Raphaël Chevènement, Joëlle Touma, Olivier Dujols et Dominique Baumard. Eric Rochant, Pascale Ferran, Anna Novion, Antoine Chevrollier et Laïla Marrakchi ont de leur côté réaliser les épisodes. Enfin, la musique originale de la série est toujours composée par ROB.

Côté casting, alors que cette nouvelle saison se passera du personnage de Jean-Pierre Darroussin, tragiquement disparu dans la saison précédente et remplacé par celui de Florence Loiret-Caille à la tête du service du LBDL, le comédien Mathieu Almaric fait son apparition sous les traits d’un protagoniste résultant des nombreux problèmes et dysfonctionnements causés aux services du renseignement français par les agissements de Malotru. Il est en effet JJA, le directeur de la DSEC, le service de la sécurité interne de la DGSE. Son but avec une nouvelle agente, Liz (Anne Azoulay) : traquer les failles du LBDL et neutraliser Malotru. Mais bien sûr, le Bureau des Légendes continue en parallèle son travail d’espionnage et, au côté des habituels Marina Loiseau (Sara Giraudeau), Raymond Sisteron (Jonathan Zaccaï),  La Mule (Irina Muluile) ou autre Sylvain Ellenstein (Jules Sagot), d’autres personnages rejoignent le service tels que Jean-Paul, interprété par Grégory Fitoussi, qui épaulera Jonas dans ses recherches au Moyen-Orient, et un jeune geek, joué par Stefan Crepon, qui développera la nouvelle approche cyber de la série.

Bref, toujours aussi passionnante et actuelle, Le Bureau des Légendes saison 4 continue en dix épisodes de 52 minutes de nous dresser une cartographie de la géopolitique actuelle — avec toujours le même souci de pédagogie —  à travers les destins romanesques et secrets des espions de la DGSE et de leurs adversaires.

En savoir plus :

  • Le Bureau des Légendes saison 4 est diffusé sur Canal+ à partir du lundi 22 octobre à 21h. La série est également diffusée en streaming et disponible en replay sur myCanal
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.