enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / FILMS / TELEFILMS / [Critique] « La Ruée vers l’or » (2013) de Douglas Arrowsmith
La ruée vers l'or de Douglas Arrowsmith image film documentaire
© D.R.

[Critique] « La Ruée vers l’or » (2013) de Douglas Arrowsmith

Cet article est le 251e sur 259 pour Programme TV de Bulles de Culture

Réalisé par Douglas Arrowsmith et diffusé sur la chaîne Histoire le lundi 15 octobre 2018, La Ruée vers l’or (The Klondike Gold Rush) revient sur la découverte de filons d’or dans le Klondike au Canada et sur le départ massif et immédiat de milliers de prospecteurs dans les années 1896-1899. L’avis et critique de Bulles de Culture sur ce documentaire.

Synopsis :

Le documentaire La Ruée vers l’or évoque cette courte période pendant laquelle des milliers d’hommes ont accouru dans le Klondike, pensant y faire fortune. Douglas Arrowsmith s’intéresse ainsi au contexte de cette ruée vers l’or et aux conditions dans lesquelles elle s’est effectuée.

La Ruée vers l’or : à la rencontre d’une époque

La ruée vers l'or de Douglas Arrowsmith image film documentaire
© D.R.

Elle est devenue mythique, elle a brassé des centaines de légendes, construit toute une mythologie, la ruée vers l’or a fasciné des millions de personnes et a dessiné le portrait d’une Amérique aventurière. Et pourtant, la ruée vers l’or n’a compté que peu d’élus et a certainement tué plus d’hommes qu’elle n’a fait de millionnaires. Qu’est-ce qui a du coup pu présider à un tel mouvement ?

Le documentaire La Ruée vers l’or rappelle que l’Amérique de la fin des années 1890 traverse une crise économique dont la dureté est cruelle. Dans ce contexte, bon nombre de familles n’ont rien à perdre, pourquoi alors ne pas s’embarquer vers un inconnu qui semble ouvrir la voie de la fortune ?

Quand l’annonce est faite de la découverte d’un immense filon d’or dans le Klondike, le résultat est immédiat. En quelques semaines, des centaines d’hommes se mettent en route. Parmi eux, Tappan Adney, journaliste et aventurier : ses chroniques permettent de rendre compte avec précision de ce qui est en train de se passer.

Mêlant les écrits de Tappan Adney et l’analyse du Professeur Terrence Cole de l’Université de l’Alaska aux archives visuelles et écrites au sujet de cette montée vers le Klondike, La Ruée vers l’or raconte le développement des liaisons maritimes vers Dyea, ville américaine de l’Alaska, l’ascension des cols enneigés et dangereux dans laquelle se lancent des centaines d’hommes inexpérimentés, la navigation en amateurs dans les rapides d’un fleuve capricieux, et le développement rapide du village de Dawson City au Canada.

Du mythe à la réalité

Si la ruée vers l’or a drainé un tel nombre d’hommes, c’est qu’elle repose sur un mythe solide, celui des millions de dollars que l’on voit déchargés des navires, celui aussi des millions de dollars qu’un homme peut parier sur une main de poker à Dawson City.

Derrière cette vitrine dorée se cache une réalité plus cruelle, celle des hommes engloutis par des avalanches meurtrières, d’autres noyés avant d’arriver à Dawson City. Et même pour ceux qui sont arrivés à bon port, l’extraction de l’or est un travail astreignant et difficile qui demande à ce qu’on choisisse entre sortir des dizaines de kilogrammes de gravas dans le froid mordant ou bien travailler dans les souterrains qui menacent toujours de s’écrouler. Dilemme cornélien s’il en est…

Parmi ces milliers d’aventuriers se trouvent également quelques centaines d’aventurières. Dans le documentaire La Ruée vers l’orDouglas Arrowsmith rappelle leur existence souvent oubliée. Parmi elles, la figure de Belinda Mulrooney est restée l’une des plus célèbres. Il faut d’ailleurs souligner que sa réussite exploite la ruée vers l’or sans jamais dépendre du minerai extrait.

Quand, en 1899, un nouveau filon est découvert à Mole en Alaska, Dawson City commence à péricliter. Cependant, l’exploitation de l’or s’y poursuit encore aujourd’hui, même si c’est dans des proportions plus modestes qu’à l’époque.

La Ruée vers l’or rend en tout cas une vérité historique à un événement qui a façonné les imaginaires, autant en Amérique qu’ailleurs, et cela depuis plus d’un siècle.

En savoir plus :

  • La Ruée vers l’or est diffusé sur la chaîne Histoire : lundi 15 octobre 2018 à 20h40, mardi 16 octobre 2018 À 22h30, samedi 20 octobre 2018 À 12h10, lundi 22 octobre 2018 À 19h50, vendredi 2 novembre 2018 À 17h10, jeudi 8 novembre 2018 À 17h00
  • Durée du documentaire : 41 minutes
Morgane P.

Morgane P.

Rédactrice/Editor chez Bulles de Culture
Littéraire dans l’âme, cœur tendre, j’aime que l’on me raconte des histoires, que l’on m’emmène à la rencontre de personnages qui me fassent vibrer, qui m’emportent, qui me touchent, et vivre à travers eux de belles et incroyables aventures.

Top 3 Littérature : Laurent Mauvignier ; "Journal" de Jean-Luc Lagarce, "Aurélien" de Luis Aragon
Top 3 Poésie : "Les Planches courbes" d'Yves Bonnefoy, "Les Chimères" de Gérard de Nerval, "Un Été dans la Combe" de Jean-Claude Pirotte
Top 3 Théâtre : Jean-Luc Lagarce, Anton Tchékhov, Euripide
Morgane P.

Les derniers articles par Morgane P. (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.