enfr
Accueil / SPECTACLES / [Critique] « Happy Manif (Walk on the love side) » : Une déambulation jubilatoire
Happy Manif (Walk on the love side) de David Rolland image danse
© Coralie Bougier

[Critique] « Happy Manif (Walk on the love side) » : Une déambulation jubilatoire

C’est à un spectacle singulier que Bulles de Culture a participé avec l’Happy Manif (Walk on the love side) de David Rolland, proposée aux Scènes du Jura dans la Préfecture de Lons-le-Saunier. Pari accepté et apprécié. Notre avis et critique danse.

Synopsis :

Le rendez-vous est fixé au théâtre, celui de Lons-le-Saunier. Là vous attendent des casques audio que vous êtes invité-e à porter à vos oreilles. La musique vous entraîne, puis des instructions, celles que le chorégraphe nantais David Rolland vous susurre confidentiellement. Et c’est parti pour une heure de déambulation dans les rues !

Happy Manif (Walk on the love side) : une aventure chorégraphique et théâtrale

Le ton est donné dès les premiers pas. Happy Manif porte comme sous-titre « Walk on the love side », une forme de clin d’œil à la chanson de Lou Reed, Walk on the wild side, et David Rolland vous avertit sur le champ : la déambulation est placée sous le signe des rencontres fortuites et du flirt. Vous serez de ce fait tour à tour convié-e à de drôles de chorégraphies endiablées et amusées que le groupe rend particulièrement jubilatoires. Mais ce n’est pas tout : il va s’agir aussi de s’amuser à mimer ou à jouer quelques scènes cinématographiques. Jacques Demy est au programme, tout comme le plus récent Alceste à bicyclette qui réunissait Fabrice Lucchini et Lambert Wilson, que vous êtes invité-e à remplacer !

Vous ne connaissez pas les scènes par cœur ? Pas de problème : dans votre casque, David Rolland vous donne votre rôle et vous souffle les répliques que vous déclamez devant un-e inconnu-e. Là aussi, on rit beaucoup. Et une fois le procédé bien rôdé, on atteint dans ce Happy Manif (Walk on the love side) quelques moments de grâce où tout le groupe joue à l’unisson les scènes qui lui sont proposées.

Une visite drolatique et sympathique

Pour compléter cette déambulation récréative qui fait sourire les passants par son caractère incongru, Happy Manif (Walk on the love side) se plie au jeu de la visite touristique. Car si les chorégraphies et les scènes de jeu induisent un passage obligé par les places, rien n’empêche de peupler les rues adjacentes de petites découvertes.

David Rolland épouse alors l’histoire de la ville. Pour Lons-le-Saunier, ce sont Rouget de Lisle et la Place de la Comédie qui forment les gros passages historiques. Quoique l’accent soit aussi mis sur les petits détails de la « célèbre » rue des arcades que même un-e lédonien-ne averti-e ne remarque point.

Et quand l’on passe à nouveau les portes du théâtre pour arriver subrepticement sur la scène, il faut bien reconnaître que la jubilation est réelle et que l’on a plus que jamais envie de se laisser porter par ce drôle de jeu imaginé par David Rolland !

Aussi le moment passé en la joyeuse compagnie de cette singulière Happy Manif (Walk on the love side) est-il à la fois poétique, divertissant et étonnant. Bulles de Culture vous recommande vivement de vous laisser tenter par l’expérience !

En savoir plus :

  • Happy Manif (Walk on the love side) a été présenté à Les Scènes du Jura les 28 et 29 septembre 2018
  • Tournée du spectacle en France : le 7 octobre 2018 à Théâtre Brétigny / Dedans dehors ; du 12 au 14 octobre 2018 à Théâtre + Cinéma Scène nationale Grand Narbonne ; le 15 juin 2019 au Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine
  • D’autres Happy Manifs sont proposées par David Rolland sur son site internet
  • Durée du spectacle : 1h
Morgane P.

Morgane P.

Rédactrice/Editor chez Bulles de Culture
Littéraire dans l’âme, cœur tendre, j’aime que l’on me raconte des histoires, que l’on m’emmène à la rencontre de personnages qui me fassent vibrer, qui m’emportent, qui me touchent, et vivre à travers eux de belles et incroyables aventures.

Top 3 Littérature : Laurent Mauvignier ; "Journal" de Jean-Luc Lagarce, "Aurélien" de Luis Aragon
Top 3 Poésie : "Les Planches courbes" d'Yves Bonnefoy, "Les Chimères" de Gérard de Nerval, "Un Été dans la Combe" de Jean-Claude Pirotte
Top 3 Théâtre : Jean-Luc Lagarce, Anton Tchékhov, Euripide
Morgane P.

Les derniers articles par Morgane P. (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.