enfr
Accueil / MUSIQUE / FESTIVALS DE MUSIQUE / MaMA Festival 2018 : C’est parti avec Azur, Concrete Knives, Holy Two, Naya, Moullinex…
MaMA 2018 image Moullinex festival musique live
© Laetitia Davier / Bulles de Culture

MaMA Festival 2018 : C’est parti avec Azur, Concrete Knives, Holy Two, Naya, Moullinex…

Cet article est le 4e sur 6 pour MaMA Festival & Convention 2018

Du 17 au 19 octobre 2018, tout Pigalle Montmartre s’anime au rythme du Mama Festival & Convention. Conférences en journée pour les professionnels du secteur et plus de 120 concerts en soirées sur trois jours, la musique résonne et les découvertes s’annoncent riches et éclectiques. Retour sur cette première soirée de concerts du MaMA Festival 2018.

MaMA Festival 2018 : un festival 100 % urbain en plein Pigalle

Alors que ce clôture les dernières conférences de la journée, professionnels du secteur de l’industrie musicale et amateurs de musique animent déjà le quartier de Pigalle Montmartre. Terrasses des cafés prises d’assaut où l’on débriefe des conférences de la journée et des découvertes musicales à venir. Même constat, aux abords de La Cigale, La Boule Noire, Folie’s Pigalle, Les Trois Baudets, le Bus Palladium, La Machine du Moulin Rouge, Le CarmenBackstage By The Mill, et le Phono Museum PARIS où sont prévus les concerts du jour. La 9e édition du MaMA Festival & Convention a bel et bien pris ses quartiers. A la nuit tombée, place aux concerts du MaMA Festival 2018 où nouveaux artistes, peu encore connus, émergents ou artistes reconnus viennent présenter leurs dernières créations.

Plus de 40 concerts mercredi : l’aperçu de la première soirée

Récompensé cette année par le prix Inouïs du Printemps de Bourges, c’est à La Boule Noire et au son du hip hop du collectif parisien, L’Ordre du Périph que s’ouvre le bal des concerts du MaMA Festival 2018. Quelques minutes plus tard au Carmen, la joyeuse bande de Born Idiot fait raisonner sa pop indie insouciante et bouillante de créativité pour le plus grand plaisir du public.

https://www.instagram.com/p/BpDOjzPBKoj/?utm_source=ig_web_copy_link

Au Phono Museum PARIS, Sean Riley tamise l’ambiance de sonorités folk pour un doux voyage californien. A La Boule Noire, les riffs de guitares se déchaînent au MaMA Festival 2018. Le groupe Concrete Knives fait son retour avec leur nouvel album Our Hearts. La Pop indie  joyeuse et furieuse, aux touches punk du groupe normand agitent la foule.

Pendant ce temps, le canadien Lary Kidd livre son flow rempli de questions tandis que le phénomène Moullinex venu du Portugal s’empare du Central de La Machine du Moulin Rouge. Attention « Groove is in the house » au MaMA Festival 2018,  l’univers de la disco et de la house fait sensation du haut de son Hypersex Remixes. Une lettre d’amour collective à la culture club que l’on savoure sur un Love love love, Open House pétillant de rythme.

Non loin, au Backstage by The Mill, le post-punk de MNNQNS secoue avec passion les amateurs de rock duMaMA Festival 2018 et La Boule Noire se transforme en club avec l’électro house du lillois Azur. Virée hypnotique immédiate, tracks électro maniés avec brio, univers envoûtant, touches d’exotisme, Azur maîtrise une science des rythmes à savourer sans modération.

https://www.instagram.com/p/BpDOjzPBKoj/?utm_source=ig_web_copy_link

Au Carmen, le duo pop Holy Two emporte le public duMaMA Festival 2018 au cœur de son univers planant alors que la jeune Naya, ancienne finaliste de The Voice Kids en 2014, s’apprête à monter sur la scène du Bus Palladium. Après un premier EP, Blossom, l’auteure compositrice et interprète vient présenter son nouvel album Ruby. Du haut de ses 18 ans, guitare en main, Naya s’impose en un rien de temps sur scène. De sa voix savoureuse et sur des mélodies pop électro aux touches folk, on accroche tout de suite. Un cocktail explosif de fraîcheur et d’énergie souffle dans les airs pour le plus grand bonheur du public, les yeux pétillants de joie musicale.

Au Backstage by The Mill, Léonie Pernet entraîne le public venu en nombre au cœur de son univers singulier et contrasté avant de faire place à Altın Gün, où se mêlent avec passion musique traditionnelle turque, du rock, du psychédélique et du funk. De quoi bien assouvir ses besoins en matière de découvertes musicales pour cette première soirée de concerts façon MaMA Festival 2018.

Et vu que ce n’est que le début, encore deux soirées restent à venir pour savourer ces moments de musique éclectiques. A suivre avec Arnaud Rebotini, Oxmo Puccino, Gaël Faye, Adam Nass, Camp Claude et bien d’autres.

En savoir plus  :

Laetitia Davier

Laetitia Davier

Rédactrice / Editor chez Bulles de Culture
Passionnée de films et de séries TV.

Top 4 Cinéma : "The Revenant" (2015), "Le Loup de Wall Street" (2013), "Gone Girl" (2014), "Shutter Island" (2010)

Top 6 TV : "Homeland", "House of Cards", "True Detective", "The Knick", "Suits", "The Affair"
Laetitia Davier

Les derniers articles par Laetitia Davier (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.