enfr
Accueil / CINEMA / [Critique & Interview] « Ma Fille » (2018) : Le premier film de Naidra Ayadi au Festival du Film du Croisic
Ma Fille de Naidra Ayadi affiche film

[Critique & Interview] « Ma Fille » (2018) : Le premier film de Naidra Ayadi au Festival du Film du Croisic

A l’occasion du Festival du Film du Croisic – De la Page à l’Image 2018, la comédienne Naidra Ayadi est venue à la rencontre du public avec Ma Fille, son premier long métrage en tant que réalisatrice. L’avis et critique film de Bulles de Culture ainsi que quelques mots sur la rencontre avec cette jeune auteure-réalisatrice.

Synopsis :

Hakim (Roschdy Zem) et Latifa (Darina Al Joundi) ont fui la guerre civile algérienne au début des années 90. Ils vivent depuis dans le Jura, avec leurs deux filles : Nedjma (Natacha Krief), 14 ans, et Leïla (Doria Achour), l’aînée, partie suivre ses études de coiffure à Paris. Trois jours avant Noël, Nedjma reçoit un SMS laconique de sa grande sœur. Elle ne pourra pas venir les rejoindre pour les fêtes, prétextant une nouvelle fois une surcharge de travail… Latifa s’en prend à Hakim et le pousse à aller chercher Leïla. Nedjma viendra avec lui, ils en profiteront pour découvrir Paris. A leur arrivée dans le salon de coiffure, ils apprennent que Leïla n’y a en réalité jamais travaillé. C’est le voyage d’un père qui commence, dans Paris, une nuit, jusqu’à l’aube.

Ma Fille : à la recherche de Leïla

Ma Fille, premier film de Naidra Ayadi et adaptation du livre Le Voyage du Père de Bernard Clavel, est un thriller qui vous plonge dans les côtés obscurs de la capitale française. C’est lors de la découverte de la vie cachée de sa fille, qu’un père joué par Roschdy Zem part à sa poursuite afin de la ramener à la maison.

Cependant, la recherche de Leila, l’aînée de la famille, n’est pas seulement physique mais aussi psychologique. Ce père apprend finalement à la connaître, découvre l’adulte qu’elle est devenue et des traits de caractère qu’il ne lui soupçonnait pas. Tandis que le spectateur, à travers de nombreux personnages, fait connaissance avec cette jeune femme sans même la voir.

La découverte d’un passé douloureux

Dans le long métrage Ma Fille, Hakim part donc avec sa fille cadette, Nedima, dans le but dans un premier temps de découvrir Paris ensemble. Seulement, les choses ne se passent pas comme prévu et ils se retrouvent tous les deux durant de longs moments d’attente à parler d’une manière plus intime. Nedima découvre alors l’histoire douloureuse de son père : son immigration vers la France, son changement de culture, son arrivée à Paris vingt ans plus tôt. Ce thème est très présent tout au long du film.

Le film Ma Fille est surtout l’histoire de plusieurs rencontres : une rencontre entre un père et ses filles, que le premier a cru protéger au mieux en leur cachant une vérité pourtant nécessaire à leur construction, et une rencontre entre deux générations, qui n’ont pas grandi dans la même culture et avec les mêmes difficultés mais qui finalement se cherchent l’une et l’autre avant de se retrouver.

Naidra Ayadi : la rencontre au Festival du Film du Croisic 2018

C’est durant le festival du Festival du Film du Croisic – De la Page à l’Image en 2018, que nous avons pu rencontrer la scénariste du film Ma Fille, Naidra Ayadi, accompagnée de Josette Pratte, écrivain et épouse de Bernard Clavel.

Le livre Le Voyage du Père de Bernard Clavel a été adapté une première fois au cinéma avec le comédien Fernandel. Mais c’est Thierry Ardisson qui a eu envie de le réadapter une nouvelle fois au cinéma, touché par cette histoire car son propre père éait monté sur Paris et il s’y suicida. Naidra Ayadi n’avait pas lu le livre lorsqu’elle a été contactée. Mais les thèmes, notamment de la transmission et de la solitude, l’ont touché et l’ont renvoyé à sa propre histoire: fille de parents immigrés. « Au début, on m’avait proposé l’écriture du scénario, dit-elle, puis les producteurs m’ont proposé la réalisation. […] Ce père là c’est le mien ».

Naidra Ayadi nous raconte ensuite qu’elle a essayé d’écrire le scénario avec le moins de clichés possibles. Les retours des producteurs, lors de l’élaboration du projet, ont été nombreux et l’ont aidés. En revanche, le temps du montage a été difficile pour elle, ne maîtrisant pas cette partie de la conception d’un film. Néanmoins, Naidra Ayadi explique qu’elle a au final beaucoup appris et que cette expérience a été très enrichissante pour elle.

Enfin, une autre difficulté rencontrée par Naidra Ayadi lors de la réalisation ce film a été le choix des musiques. Le compositeur Alexis Rault a fait un travail d’écoute et d’humilité pour accompagner les images, nous précise-t-elle. Le générique de fin lui plaît beaucoup : My Girl, une reprise de  la chanson de Nirvana avec une voix féminine. Ce film est finalement un film très féminin d’où le choix du titre : Ma Fille.

Une projection et une rencontre riche en émotion au Festival du Film du Croisic 2018 pour ce premier long métrage de Naidra Ayadi.

En savoir plus  :

  • Date de sortie France : 12/09/2018
  • Distribution France : Mars Films
Céline D.

Céline D.

Rédactrice / Editor chez Bulles de Culture
J'aime les musiques, les films et les spectacles qui arrivent à me transporter dans leur univers et à m'ouvrir sur une réalité autre que la mienne.

TOP 3 Cinéma : "Forrest Gump" (1994), "Million Dollar Baby" (2004), "Le Dernier des Mohicans" (1992)
Céline D.

Les derniers articles par Céline D. (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.