enfr
Accueil / CINEMA / [Critique] « Wine Calling – Le vin se lève » (2018) : A voir sans modération
Wine Calling- Le vent se lève affiche film documentaire

[Critique] « Wine Calling – Le vin se lève » (2018) : A voir sans modération

Le long métrage documentaire Wine Calling – Le vent se lève de Bruno Sauvard sur des vignerons Languedociens-Roussillonnais qui font du vin naturel, est sorti en salles. L’avis et critique film de Bulles de Culture.

Synopsis :

Depuis une dizaine d’années, le monde du vin est en pleine effervescence, bousculé par une contre-culture comme le rock a pu l’être par le punk en son temps. Un peu partout en France et plus particulièrement en Occitanie, de joyeux rebelles ont investi nos terroirs pour inventer le vin qu’ils aiment : naturel et sans artifice. Bien plus qu’un vin bio, c’est un vin d’émotion et de réaction, un vin qu’aucun label ne régit, un vin libre. Wine Calling part à la rencontre de ces nouveaux vignerons qui réinventent notre rapport au vivant. Ces hommes et ces femmes préfigurent une agriculture paysanne en mouvement. Solidaire, éthique, festive, une nouvelle utopie émerge de nos coteaux, explorons-la !

Wine Calling – Le vin se lève : faire un pas de côté

C’est quand même magique, on a du raison et quelques mois après, on peut se prendre une cuite. C’est génial !

A l’heure où les initiatives locales se multiplient pour repenser à l’échelle humaine la société dans laquelle nous vivons, le documentaire Wine Calling, sous-titré Le vin se lève, pose son regard sur le projet intéressant du vin naturel. Et c’est dans la région du Languedoc-Roussillon que l’auteur-réalisateur Bruno Sauvard est parti à la rencontre de vignerons venus de tous horizons (sommelier de formation ou fils de viticulteur mais aussi ancien prof de physique chimie, ancien photographe, ancien cadre dirigeante, ancien coursier…) qui ont tourné le dos aux techniques habituelles de la viticulture et de la vinification, où les produits chimiques se sont accumulés au fil des ans, et fait « un pas de côté » pour revenir à un goût plus « naturel » du vin.

Avec le chef opérateur Gaël Astruc et l’ingénieur du son Matthias Berger, Bruno Sauvard est donc allé filmer le travail d’une dizaine de vigneron-ne-s et recueillir leurs témoignages. Et ce qui ressort de ces images et retours d’expériences de Laurence Manya Krief (Domaine Yoyo), Olivier Cros/Sylvain Respaut (La Cave Apicole), Stéphane Morin (Domaine Léonine), Jean Sébastien Gioan (Domaine Potron Minet), Jean-François Nicq (Les Foulards Rouges), Céline Georget/Michaël Georget (Le Temps Retrouvé), Loïc Roure (Domaine du Possible), c’est l’importance de l’entraide et du  partage entre eux.

Chassez le naturel…

Mais qu’est-ce que le vin naturel ? Dans le dossier de presse du long métrage documentaire Wine Calling – Le vent se lève, celui-ci est défini comme « une chaîne éthique, qui va de la terre et de la plante travaillées avec soin (sans engrais, ni pesticides de synthèse et en faisant l’impasse sur 99% des additifs) jusqu’au consommateur comblé et informé, transparence oblige, en passant par une commercialisation artisanale et équitable (notamment via les cavistes alternatifs, ces passeurs passionnés) ». Et même si la fabrication de ce type de vin est basé sur un minimum, voire l’absence totale d’intrant chimique et de sulfite, ce n’est pas pour autant « un vin de fainéants », comme le précise un des intervenants. Au contraire, le film documentaire de Bruno Sauvard montre bien la nécessité de surveiller ce vin plus fragile à toutes les étapes de sa conception ainsi que de s’entraider et de partager son expérience car les premières années sont toujours très dures.

Ainsi, même s’il a quelques longueurs et même si le choix de la musique rock pour décrire l’univers de ces vigneron-ne-s engagés peut paraître par trop évident, le documentaire Wine Calling – Le vent se lève brosse le portrait d’une belle aventure humaine et collective, tout en amenant également à réfléchir sur le vin (la société) que nous voulons pour demain. Un documentaire à découvrir sans modération.

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 17/10/2018
  • Distribution France : Urban Distribution
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.