enfr
Accueil / CINEMA / [Critique Deauville] “Le secret des Kennedy” (2017) de John Curran
Critique film Le secret des Kennedy avec Jason Clarke présenté en ouverture de Deauville 2018

[Critique Deauville] “Le secret des Kennedy” (2017) de John Curran

Cet article est le 3e sur 7 pour Festival du Cinéma Américain de Deauville 2018

Le secret des Kennedy (ChappaQuiddick), film américain du réalisateur John Curran avec notamment Jason Clarke, Kate Mara et Bruce Dern, est présenté en ouverture du Festival du Cinéma Américain de Deauville 2018. L’avis et la critique film de Bulles de Culture. 

Synopsis :

Récit des sept jours les plus dramatiques de la vie du sénateur Ted Kennedy (Jason Clarke), impliqué dans un accident de voiture ayant causé la mort de l’ancienne directrice de campagne de Robert Kennedy, à la veille du premier pas sur la Lune.

 

Le secret des Kennedy : la malédiction continue

Le réalisateur décide d’aborder l’histoire de la famille Kennedy sous l’angle de la micro-sphère du frère Ted. Un an après Jacky (Pablo Larrain), le long métrage accentue l’aspect malédiction de la famille politique. En effet, quelques temps après les assassinats de John et Bob, c’est au tour de leur frère, Ted, d’être dans la tourmente. Impliqué dans cet accident de voiture mortel, ce dernier réagit par instinct et ne prévient pas la police. Lors de l’enquête, son implication est bien évidemment révélé. Aussi, le sénateur doit faire face à la fois à sa propre conscience, pourquoi a-t-il réagit de cette manière ? Le politique doit également sauver sa carrière auprès de l’opinion publique qui ne va pas manquer de croire les spéculations journalistiques autour de l’accident.

Plus un téléfilm qu’une grande fresque historique

Si Le secret des Kennedy est singulier dans son histoire, il est dommage que la réalisation soit autant bâclée. Plutôt que d’interroger la morale, le film cumule les scènes sensationnelles à fort clichées. On verra en effet une multitude de fois la défunte directrice de campagne (Kate Mara) en train d’agoniser dans la voiture. De même, le discours final est dans un mimétisme caricatural. Jason Clarke n’incarne par Ted Kennedy, il le singe ! Mauvais positionnement pour Le secret des Kennedy qui ressemble donc plus à un téléfilm d’après-midi qu’à une grande fresque historique.

En savoir plus :

  • Date de sortie France : prochainement
  • Distribution France : à déterminer
Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Les derniers articles par Antoine Corte (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.