enfr
Accueil / CINEMA / [Critique DVD] « Ni juge, ni soumise »(2017) de Jean Libon et Yves Hinant
Ni juge, ni soumise de Jean Libon et Yves Hinant image DVD

[Critique DVD] « Ni juge, ni soumise »(2017) de Jean Libon et Yves Hinant

Ni juge, ni soumise de Jean Libon et Yves Hinant est un film documentaire franco-belge des auteurs de l’émission Strip-Tease. Il est sorti en vidéo le mercredi 5 septembre 2018 en France. L’avis et critique DVD de Bulles de Culture.

Synopsis :

Ni juge ni soumise est le premier long-métrage « Strip-Tease« , émission culte de la télévision belge. Pendant 3 ans les réalisateurs ont suivi à Bruxelles la juge Anne Gruwez au cours d’enquêtes criminelles, d’auditions, de visites de scènes de crime. Ce n’est pas du cinéma, c’est pire.

Ni juge, ni soumise est à la hauteur des émissions Strip-Tease d’autrefois

Les réalisateurs belges de l’émission Strip-Tease ont décidé d’étirer l’un de leurs reportages pour faire un film : Ni juge, ni soumise. On y découvre le portrait inouï d’une juge d’instruction, Anne Gruwez, aux méthodes particulières. Pleine de vie, elle est d’un naturel saisissant face aux cas les plus tragiques. Grâce aux caméras des réalisateurs, on assiste aux fresques judiciaires les plus insolites. La juge n’hésite pas par exemple à interpeller un prévenu en le menaçant de le plaquer au sol. Plus tard, cette femme de loi sera confrontée à un cas de consanguinité. Elle conseillera à la famille de « faire du sport » et de dire à l’entourage d’arrêter de se mélanger.

A côté de ces petits cas, la dernière demi-heure est consacrée à une plus lourde tragédie : celle d’un infanticide. Oubliant la légèreté et les rires du début, il est intéressant de voir comment la magistrate aborde avec beaucoup de cœur ce dossier compliqué.

Ni juge, ni soumise est à la hauteur des émissions Strip-Tease d’autrefois. On rigole beaucoup devant la personnalité atypique de la protagoniste, se baladant en 2 CV ou demandant aux policiers de mettre leur « pimpom » dans les embouteillages. Toujours avec ce point de vue subjectif, les réalisateurs apportent une vision contrastée de la société bruxelloise avec un brin d’excès qu’on adore. Le documentaire est absolument à découvrir.

Les Bonus du DVD

Le DVD du long métrage documentaire Ni juge, ni soumise contient quatre bonus :

  • un court-métrage documentaire intitulé, Bruxelles à feu et à sang, avec la juge Anne Gruwez 
  • Entretien avec Anne Gruwez
  • Entretien avec les réalisateurs Jean Libon et Yves Hinant
  • Photocall du Festival de San Sebastián où la juge a été récompensé pour son « rôle » d’une Mention spéciale en 2017

En savoir plus :

  • Disponible en DVD et Blu-Ray chez Sony Pictures Home Entertainement France depuis le mercredi 5 septembre 2018
Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Les derniers articles par Antoine Corte (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.