enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / SERIES / [Critique] “Les Petits Meurtres d’Agatha Christie” épisode “Drame en trois actes”
LES PETITS MEURTRES D'AGATHA CHRISTIE épisode DRAME EN TROIS ACTES photo 1
© Thierry LANGRO

[Critique] “Les Petits Meurtres d’Agatha Christie” épisode “Drame en trois actes”

Cet article est le 182e sur 187 pour Programme TV de Bulles de Culture

La série policière à succès Les Petits Meurtres d’Agatha Christie est de retour en 2018 sur France 2. L’avis et critique série de Bulles de Culture sur l’épisode inédit Drame en trois actes, diffusé le vendredi 31 août 2018.

Synopsis :

Le mois d’août s’annonce sinistre pour Alice Avril (Blandine Bellavoir). Ne pouvant se payer des vacances pour cause de découvert à la banque, elle décide de prendre des cours de théâtre. Quelle n’est pas sa stupéfaction de découvrir la tête du professeur de théâtre : un sosie parfait de Swan Laurence (Samuel Labarthe) ! Malgré ses cheveux longs et ses lunettes, il lui ressemble comme un frère. Lorsqu’un jeune comédien (Alexandre Philip) s’écroule pendant le cours, empoisonné, le professeur Herbert (Samuel Labarthe) est le suspect numéro 1. Depuis le début, sa tête ne revient pas à Laurence, et pour cause ! Et de qui Marlène Leroy (Élodie Frenck) pouvait-elle tomber follement amoureuse, si ce n’est du double de Laurence ? Tandis que Laurence cherche à piéger son fascinant sosie, Marlène, elle, rêve de l’épouser…

Les Petits Meurtres d’Agatha Christie épisode Drame en trois actes : Marlène épouse le sosie de… Laurence !

Et voilà, après Élodie Frenck, alias la secrétaire Marlène, c’est au tour de Samuel Labarthe, alias le  commissaire Laurence, de se prêter au jeu du dédoublement. Dans ce nouvel épisode de Les Petits Meurtres d’Agatha Christie, l’interprète du commissaire pince-sans-rire se grime en professeur de théâtre romantique épris de la belle Marlène… au point de la demander en mariage !

S’inspirant d’un roman éponyme de la célèbre romancière britannique Agatha Christie (Drame en trois actes, 1934), la cocréatrice Sylvie Simon s’amuse une nouvelle fois avec nos trois personnages préférés et les relations qui les lient, notamment entre le commissaire et sa secrétaire. Et ce pour notre plus grand plaisir de téléspectateurs et celui des comédiens des comédiens. Ainsi, Samuel Labarthe et Élodie Frenck qui, à travers ce double du commissaire qu’est le professeur de théâtre Herbert, vont pousser virtuellement et avec délice l’histoire d’amour, jusque-là impossible, entre Laurence et Marlène… jusque dans une église où nous découvrirons entre autres une Marlène, resplendissante dans sa robe de mariée avec traîne, et une Alice en demoiselle d’honneur tout de rose vêtue.

Un nouvel épisode jouissif

Et ce plaisir de jouer la comédie dans Les Petits Meurtres d’Agatha Christie se retrouve aussi bien dans la réalisation de Nicolas Picard-Dreyfuss qui glisse plusieurs clins d’œil au vieux cinéma hollywoodien que dans la participation des guests-stars dans Drame en trois actes. Ainsi, Dominique Reymond en actrice aigrie et en fin de carrière, Nicolas Marié en mécène dilettante et homosexuel, Alexandre Philipp en stagiaire journaliste collant et langue de vipère ainsi que Marie Berto en secrétaire aux physique et manières totalement opposés à Marlène s’en donnent tous à cœur joie.

Bref, même si personnellement, nous regrettons toujours le manque de feuilletonnement de la série Les Petits Meurtres d’Agatha Christie — notamment lorsque Marlène dit que le commissaire “n’éprouve jamais rien” et qu’il “a juste un cœur comme un estomac, un appendicite” alors qu’il avait vécu une très belle histoire d’amour avec la médecin-légiste Euphrasie Maillol —, cet épisode Drame en trois actes se révèle une nouvelle fois jouissif. A ne pas manquer !

En savoir plus :

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.