enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / SERIES / [Critique] “Duel au soleil” saison 1 avec Gérard Darmon et Yann Gael
Duel au soleil saison 1 épisode Aller simple
© LEFEBVRE François/FTV

[Critique] “Duel au soleil” saison 1 avec Gérard Darmon et Yann Gael

Cet article est le 176e sur 195 pour Programme TV de Bulles de Culture

La série policière Duel au soleil de Marc-Antoine Laurent est rediffusé à partir de ce mercredi 1er août 2018 sur France 2. L’avis et critique série de Bulles de Culture sur Duel au soleil saison 1 avec Gérard Darmon et Yann Gael.

Synopsis :

Ange Renucci (Gérard Darmon), 50 ans et corse jusqu’au bout des ongles, est un policier admiré et respecté. Cet homme plein de contradictions utilise des méthodes très personnelles, parfois même contestables, que personne ne s’est avisé de critiquer jusqu’ici. Ses collègues l’ignorent mais Ange n’est pas irréprochable : il a un jour franchi la ligne blanche, et ce souvenir le hante. Lorsque le jeune Sébastien Le Tallec (Yann Gael), son nouvel adjoint, pénètre dans son commissariat, la vie de Renucci se complique singulièrement. Contrairement à lui, Le Tallec suit le règlement à la lettre, plein des certitudes de la jeunesse. Les deux hommes sont contraints de mettre leurs différends de côté pour résoudre une première affaire…

Duel au soleil saison 1 : le Far West corse

A ne pas confondre avec le célèbre western américain de King Vidor et son légendaire trio Jennifer Jones/Gregory Peck/Joseph Cotten, ce Duel au soleil est une série française de 6 épisodes de 52 minutes avec les acteurs Gérard Darmon et Yann Gael dans les rôle-titres. Ainsi, en lieu et place du Far West américain, ce sont les magnifiques paysages de la Corse, où a eu lieu le tournage de cette série, qui servent de décor à cette série française arrêtée par contre après deux saisons.

Duel au soleil saison 1 est introduit par le classique coup du petit nouveau qui débarque et qui nous fait entrer progressivement dans l’univers de la série. Le jeune capitaine Sébastien Le Tallec intègre l’équipe du commissaire principal Ange Renucci mais non sans quelques difficultés bien sûr, entre suspicions d’être une taupe au service de la procureure Lise Darcourt (Jeanne Bournaud), qui rêve de faire tomber le commissaire pour un meurtre dont il est le suspect numéro 1 à ses yeux, et des relents de racisme de certains collègue à l’égard de ce jeune flic breton à la peau noire. Cette entrée en matière permet également à Duel au soleil de s’amuser des stéréotypes de l’Île de Beauté vis-à-vis du “continent” avec le fou du volant sur les petites routes montagneuses de l’île ou l’apéro de 11h30 qu’on ne raterait pour rien au monde.

Un bon petit polar honnête

Construit sur le principe du duo dissemblable, Duel au soleil saison 1 oppose la sérieux et impatient capitaine Le Tallec aux apparentes indolence et compromission du commissaire Renucci. L’acteur Gérard Darmor s’amuse comme un fou dans ce rôle du flic aguerri et solitaire qui navigue entre les lignes. Et face à lui, le jeune comédien Yann Gael, récemment récompensé d’un Prix d’interprétation masculine au Festival de la Fiction TV de La Rochelle 2017 pour le téléfilm Le Rêve français, joue le flic apparemment plus droit mais finalement peut-être pas tant que ça, entre ses problèmes conjugaux et ses problèmes de conscience vis-à-vis d’un collègue commissaire dont il n’arrive pas à définir de quel côté de la ligne il se situe.

Bref, malgré quelques seconds rôles qui surjouent un peu trop et des intrigues quelque peu classiques pour le genre, Duel au soleil saison 1 est un bon petit polar honnête qui se laisse regarder pour son duo plutôt bien trouvé et pour se laisser porter par la douceur de vivre de la Corse en cette période estivale. Surtout que la chanson du générique n’est autre que le tube entraînant Paint It, Black de The Rolling Stones — à noter que la musique de la série a été composée par Arland Wrigley.

En savoir plus  :

  • Duel au soleil saison 1 est sur France 2 diffusé à partir du mercredi 1er août 2018 à 20h55. La série est également diffusée en streaming et disponible en replay sur France.tv
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    2 Commentaires

    1. Quel Beau mec Le tallec (Yann Gael) ! Hum j’adore !!!

    2. Je paierai pour passer une nuit avec ce black ! trop beau gosse !

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :