/* insérer vidéo facebook*/
/* code Google Analytics */
Accueil / SPECTACLES / ♥ [Critique Avignon Off] “Vive la vie” de la Cie Interface : Un spectacle total et magistral
Vive la Vie de la Compagnie Interface affiche Avignon Le Off 2018

♥ [Critique Avignon Off] “Vive la vie” de la Cie Interface : Un spectacle total et magistral

Cet article est le 27e sur 44 pour Festival IN & OFF d'Avignon 2018

La Cie Interface propose à Avignon Le Off 2018 un spectacle mariant théâtre, danse, musique et cirque qui retrace l’épopée des espoirs du progrès dans la campagne montagnarde et paysanne. Un pur bijou ! L’avis et la critique de Bulles de Culture sur Vive la vie, un spectacle coup de cœur.

Synopsis :

Est-on bien sûr-e de vouloir faire entrer l’électricité et l’eau courante dans les demeures ? À quoi cela peut-il bien servir et cela ne va t-il pas contre l’ordre des choses ? De l’attachement farouche à la terre à la course effrénée vers le progrès, Vive la vie retrace les conflits entre générations, oscillant entre scepticisme, méfiance et nostalgie d’une part, et entre l’aspiration vers ce qu’on pense être meilleur de l’autre.

L’épopée des rêves au festival Avignon Le Off 2018

Vive la Vie de la Compagnie Interface photo 1
© D.R.

Vive la vie s’ouvre sur un mot d’ordre : celui de rendre leur vie aux rêves qui ont habité les générations qui nous séparent du début du XXe siècle à aujourd’hui. L’espoir pointe son nez sous la figure fluette de l’ampoule qui peut apporter le jour en pleine nuit, il épouse ensuite les courbes de l’idéal communiste, il flirte encore avec la quête de la modernité que viennent incarner la bureaucratie et la consommation. Quand cette course à la consommation s’essouffle, nous retrouvons la génération Y, désireuse de revenir à l’essentiel, à une vie simple et sincère. Et la boucle vient dessiner une belle spirale.

Cette odyssée du progrès qui en vient à interroger le sens même des apports de la technique et de l’impact de l’humanité sur la planète est brillamment retracée par l’équipe de Vive la vie. La dimension chorale de la représentation apporte au spectacle un souffle épique indéniable. Et Vive la vie est en outre très précis dans son propos : rapport à l’autre, à soi, à la société, tensions familiales, déchirements intérieurs, tout cela s’incarne avec grand talent dans une mise en scène qui place le corps au centre de la scène.

Vive la vie : un spectacle total époustouflant

Ce qui fait encore de Vive la vie une épopée efficace, c’est sa dimension totale. Une chanteuse lyrique (Johanna Rittiner-Sermier), relayée par des comédiennes en chœur ou en polyphonie, un ensemble chorégraphique à la fois complexe et magnifiquement maîtrisé (la chorégraphie est signée Géraldine Lonfat), des scènes théâtrales d’une grande intensité dramatique (le texte est de Thomas Laubacher). Autant dire que la Cie Interface fait un pari osé, et son incroyable maîtrise technique et artistique lui donne raison.

Ainsi, Vive la vie a l’intensité d’un opéra, la force d’un ballet, et l’émotion d’un fil dramatique savamment noué et dénoué. Pas de fausse note, pas de lourdeur, tout y est pour que ça fonctionne et il faut bien dire que l’on est emporté avec les personnages d’un bout à l’autre du spectacle.

La variété et l’enchaînement incessant qui font cohabiter chant lyrique, théâtre, danse donnent au spectacle un rythme soutenu, qui s’accélère au fil de l’emballement du progrès et laisse le public sans voix.

Un spectacle tout en notes discrètes et positives

Dans Vive la vie, les suggestions sont efficaces pour mimer l’évolution des mœurs : les corps se dénudent et se rapprochent ; les objets prennent une place de plus en plus prégnante entre les êtres, les relient au monde, à sa violence, puis finissent par les isoler. Les blessures les plus profondes se disent par le visage défait d’un soldat revenu du front, par la tendresse redoublée d’une mère.

Pas de nostalgie déplacée toutefois. Vive la vie raconte l’évolution heurtée qui fait s’affronter par réaction les générations successives. Mais cet affrontement n’a rien d’une absolue séparation, Vive la vie dit la difficile cohabitation des générations dont chacune veut ce qui est pour le mieux, mais dont les idéaux diffèrent inéluctablement.

Ce que la Cie Interface met encore en avant, et avec beaucoup de talent, c’est l’énergie qui circule entre les êtres et fait avancer chaque génération successive. L’idée que chaque changement cherche à trouver l’équilibre, le bonheur, en plus du confort et de l’accomplissement personnel. Les bouleversements inévitables sont ainsi les maillons d’un vaste mouvement qui n’est autre que la vie. La vie au sens grand et beau du terme. Une belle fresque sociale qui rencontre bien la dynamique incessante de notre société et fait vibrer le public au fil des rêves et de leurs désillusions successives. Vive la vie est un spectacle coup de cœur de Bulles de Culture.

En savoir plus :

  • Vive la vie se joue au festival Avignon Le Off 2018, au Théâtre du Balcon, du 6 au 28 juillet à 10h45. Relâche les 10, 17, 24 juillet
  • Tournée de Vive la vie : le 4 août 2018 au Balcon du Ciel, Nax, Suisse ; mi-août au Teatro Tor Bella Monaca à Rome, Italie ; du 23 au 26 août 2018 au Hérens Arena, Les Haudières, Suisse ; le 22 septembre 2018 au Balcon du Ciel, Nax, Suisse
  • Durée du spectacle : 1h
  • Site de la Cie Interface
Morgane P.

Morgane P.

Rédactrice/Editor chez Bulles de Culture
Littéraire dans l’âme, cœur tendre, j’aime que l’on me raconte des histoires, que l’on m’emmène à la rencontre de personnages qui me fassent vibrer, qui m’emportent, qui me touchent, et vivre à travers eux de belles et incroyables aventures.

Top 3 Littérature : Laurent Mauvignier ; "Journal" de Jean-Luc Lagarce, "Aurélien" de Luis Aragon
Top 3 Poésie : "Les Planches courbes" d'Yves Bonnefoy, "Les Chimères" de Gérard de Nerval, "Un Été dans la Combe" de Jean-Claude Pirotte
Top 3 Théâtre : Jean-Luc Lagarce, Anton Tchékhov, Euripide
Morgane P.

Les derniers articles par Morgane P. (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.