/* insérer vidéo facebook*/
/* code Google Analytics */
Accueil / SPECTACLES / [Critique Avignon Off] “Tu seras un Homme papa” de Gaël Leiblang : Un spectacle qui serre le cœur
Tu seras un Homme papa affiche Théâtre La Luna Avignon Off 2018

[Critique Avignon Off] “Tu seras un Homme papa” de Gaël Leiblang : Un spectacle qui serre le cœur

Cet article est le 2e sur 44 pour Festival IN & OFF d'Avignon 2018

C’est un spectacle intense que proposent Gaël Leiblang et Thibault Amorfini au festival OFF d’Avignon 2018. L’avis et critique théâtre de Bulles de Culture sur la pièce Tu seras un Homme papa.

Synopsis :

Une boulangerie, un père (Gaël Leiblang) entre avec ses trois filles et raconte à la boulangère l’histoire de son petit garçon, Roman, mort deux semaines après sa naissance. De la naissance à la mort du nouveau-né, c’est l’épreuve des parents face à l’inimaginable qu’il raconte.

Tu seras un Homme papa au festival OFF d’Avignon 2018 : un texte qui cherche la résilience

Tu seras un Homme papa photo 1
© Veronique Fel

C’est un texte magnifique et écrit par lui que nous offre Gaël Leiblang avec ce Tu seras un Homme papa. Un texte qui raconte l’épreuve de la naissance de Roman, bouleversée par la découverte progressive des malformations du nouveau-né. C’est son histoire que nous raconte Gaël Leiblang, son histoire qu’il joue, et il nous sidère.

Le texte Tu seras un Homme papa est traversé par la métaphore sportive : quand on découvre à l’échographie que l’enfant est un peu petit, quand la prise de conscience apparaît après la naissance de Roman que ce qui se prépare est un combat à mener, une longue épreuve qui va mettre à mal les corps et les cœurs et qui doit se jouer sur la durée. Cette omniprésence de l’image du sport pour celui qui est journaliste sportif est à la fois touchante et pertinente.

Gaël Leiblang met des mots sur le ressenti, celui d’un père qui lutte pour ne pas s’effondrer, qui doit faire continuer la vie pour les deux aînées, qui soutient son épouse, qui s’accroche comme il peut, qui aimerait redevenir l’enfant que son père tient dans ses bras en lui disant que ça va aller.

Un spectacle plus que poignant

Tu seras un Homme papa photo 2
© Veronique Fel

La mise en scène que propose Thibault Amorfini pour Tu seras un Homme papa est sobre et pudique. Elle met en avant Gaël Leiblang avant tout, sans se perdre dans des décors ou des effets superflus. Quelques accessoires de sport, un mime efficace. On se laisse porter par le récit qui nous est livré.

Les moments d’émotion sont nombreux et intenses tant Gaël Leiblang est sincère dans ce qu’il livre. Si l’écriture d’un tel texte a pu s’inscrire dans une démarche de deuil et le fait que l’auteur le porte à la scène chaque jour des trois semaines au festival d’Avignon Le Off 2018 le récit de son drame force l’admiration. La démarche est autre, elle n’est plus individuelle mais collective.

Avec Tu seras un Homme papa, Gaël Leiblang met des mots magnifiques sur la douleur des parents, sur la difficulté de cette épreuve à laquelle ils ne sont pas préparés, et le partager a vocation à faire exploser les tabous, les silences qui entourent ces drames intimes. Le partager a vocation d’aider, de tendre la main à ceux qui comme lui ont perdu une partie d’eux-mêmes dans cette blessure profonde.

Un engagement splendide.

En savoir plus :

Morgane P.

Morgane P.

Rédactrice/Editor chez Bulles de Culture
Littéraire dans l’âme, cœur tendre, j’aime que l’on me raconte des histoires, que l’on m’emmène à la rencontre de personnages qui me fassent vibrer, qui m’emportent, qui me touchent, et vivre à travers eux de belles et incroyables aventures.

Top 3 Littérature : Laurent Mauvignier ; "Journal" de Jean-Luc Lagarce, "Aurélien" de Luis Aragon
Top 3 Poésie : "Les Planches courbes" d'Yves Bonnefoy, "Les Chimères" de Gérard de Nerval, "Un Été dans la Combe" de Jean-Claude Pirotte
Top 3 Théâtre : Jean-Luc Lagarce, Anton Tchékhov, Euripide
Morgane P.

Les derniers articles par Morgane P. (tout voir)