enfr
Accueil / CINEMA / [Critique] « Les Indestructibles 2 » (2018) : 14 ans d’attente pour un retour réussi
Affiche du film Les Indestructibles 2 de Brad Bird Disney film critique avis

[Critique] « Les Indestructibles 2 » (2018) : 14 ans d’attente pour un retour réussi

Les Indestructibles 2 (The Incredibles 2), long métrage d’animation américain estampillé Disney Pixar du réalisateur Brad Bird avec les voix françaises de Louane Emera, Gérard Lanvin et Amanda Lear sort le 4 juillet 2018 dans les salles de cinéma en France. L’avis et la critique film de Bulles de Culture. 

Synopsis :

Notre famille de super-héros préférée est de retour ! Cette fois, c’est Hélène qui se retrouve sur le devant de la scène, laissant à Bob le soin de mener à bien les mille et une missions de la vie quotidienne et de s’occuper de Violette, Flèche et de bébé Jack-Jack. C’est un changement de rythme difficile pour la famille, d’autant que personne ne mesure réellement l’étendue des incroyables pouvoirs du petit dernier… Lorsqu’un nouvel ennemi fait surface, la famille et Frozone vont devoir s’allier comme jamais pour déjouer son plan machiavélique.

Les Indestructibles 2 : 14 ans après

Il aura fallu attendre 14 ans pour voir à l’écran le second opus de la saga Les Indestructibles. Non pas que les studios Disney Pixar ne réclamaient pas plus tôt un nouveau film, bien au contraire, mais parce que le réalisateur Brad Bird a freiné la machine pour donner du temps à la fabrication d’un nouveau scénario de qualité. Pourtant, rien ne semble avoir changé à l’écran. L’histoire du film Les Indestructibles 2 fait l’effet d’une machine à remonter le temps en débutant là où le long métrage précédent s’était arrêté. La suite est l’occasion de se replonger dans une époque, désormais révolue, où les géants Facebook, Youtube et même Google n’étaient pas encore d’actualité. C’est donc encore devant une télé cathodique (toujours à travers une vitrine de magasin) que la population découvre les péripéties des héros en collant.

Hélène, Bob, Violette et Flèche sont confrontés cette fois-ci à l’Hypnotiseur. Celui-ci peut contrôler à distance les hommes à travers son pouvoir mystique. En imaginant ce méchant, Brad Bird s’écarte subrepticement du film pour enfants. Il crée un personnage à l’allure impressionnante, voir terrifiante pour les plus jeunes, dont Marvel pourrait bien rougir. On ajoute une durée de film à 1h50, tranchant avec les 1h30 habituels, on aboutit à un long métrage pour enfants qui s’adresse aussi à un public plus adulte.

Le renouveau des thématiques Disney

Pourtant, même si la nostalgie est très présente, Les Indestructibles 2 signe un renouveau des thématiques du film d’animation. Si le studio aux grandes oreilles a toujours mis en avant la place de la femme dans la société, à travers notamment ses princesses iconiques, on franchit un cap avec ce film de super-héros. Ici, c’est la mère de famille qui travaille tandis que le père reste au bercail s’occuper des enfants. Les codes d’une famille patriarcale sont complétement cassés. Le mouvement féministe #Metoo est semble-t-il arrivé jusqu’aux dessins animés américains.

Jack-Jack, vraie star de ce second opus

Les Indestructibles 2 est surtout une œuvre divertissante, grâce notamment aux frasques de Jack-Jack, qui devient la star de ce film. A l’image de l’écureuil dans la saga L’Âge de Glace, la découverte de ses pouvoirs sont l’occasion pour les auteurs de se lâcher, flirtant par moment avec un film à sketchs. On retrouve par exemple Jack-Jack face à un raton-laveur, bien malheureux d’avoir fait les poubelles de la maison. Edna Mode, inspirée de l’actrice Linda Hunt et de la star de la mode Anna Wintour, est également de retour. Même si son apparition est secondaire, c’est désormais un passage obligé pour les scénaristes. En France, elle est doublée par la comédienne Amanda Lear, dont le grain de voix accentue le grain de folie.

Beau retour pour Les Indestructibles 2. Le risque est désormais que les films s’enchaînent trop rapidement et que Brad Bird n’arrive plus à retenir Disney Pixar pour le lancement d’un nouvel opus. A suivre !

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 21/06/2018
  • Distribution France : The Walt Disney Company France
  • Film d’animation à partir de 10 ans
Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Les derniers articles par Antoine Corte (tout voir)