//insérer vidéo facebook
// code Google Analytics
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SERIES / [Critique] « Alice Nevers, le juge est une femme » saison 16
Alice Nevers, le juge est une femme saison 16 image
© Philippe Warrin / TF1

[Critique] « Alice Nevers, le juge est une femme » saison 16

Cet article est le 119e sur 120 pour Programme TV de Bulles de Culture

Le duo Marine Delterme et Jean-Michel Tinivelli est de retour pour une nouvelle saison d’Alice Nevers, le juge est une femme sur TF1. L’avis et la critique série de Bulles de Culture sur Alice Nevers, le juge est une femme saison 16, diffusée à partir du jeudi 17 mai 2018.

Synopsis :

Le juge Alice Nevers (Marine Delterme) et le commandant Frédéric Marquand (Jean-Michel Tinivelli) sont en fuite avec les enfants ! Où aller maintenant ? Que faire ? S’ils peuvent être arrêtés à tout moment pour l’enlèvement d’Ada (Médina Diarra), ils ne se doutent pas qu’ils sont aussi sous le coup d’un mandat d’arrêt pour… la disparition inquiétante de Sabine Bosc (Isabelle Mazin), l’assistante sociale qui a géré leur dossier d’adoption… Pur hasard ou la marque de la vengeance implacable de Léa Delcourt (Karina Testa) pour récupérer Marquand ? Il faut absolument retrouver Léa pour se sortir de ce piège, et surtout divorcer. Ça ne va pas être chose facile, avec le greffier Victor Lemonnier (Guillaume Carcaud) et le lieutenant Djibril Kadiri (Gary Mihaileanu) qui en font une mission personnelle… Et ce bon vieux Jérôme Ravalec (Loïc Legendre), le légiste, qui vient raviver chez notre juge… un vieux cas de conscience. Leur couple et leur famille en sortiront-ils indemnes ?

Alice Nevers, le juge est une femme saison 16 : drame et comédie

Alors que le mariage entre la juge Alice Nevers et le commandant Frédéric Marquand s’est finalement conclu par leur fuite à la fin de la saison 15, nous les retrouvons en cavale au Havre avec leurs deux enfants. Mais bien sûr, leur fuite ne dure pas très longtemps et dès le premier épisode d’Alice Nevers, le juge est une femme saison 16, les voilà à nouveau prêt à résoudre ensemble de nouvelles affaires criminelles. Et pour imaginer celles-ci, la directrice de collection Claire Alexandrakis et ses auteurs continuent de s’appuyer sur des sujets d’actualité : les jeux morbides des adolescents suicidaires (les cinquante défis du jeu russe Blue Whale Challenge), les attentats du 13-Novembre (les vraies et fausses victimes, les groupies de rescapés), la souffrance animale dans les abattoirs, la littérature érotique (le mouvement littéraire « mommy porn », ou « porno pour maman » en français, qui a été lancé par le livre 50 nuances de Grey), le harcèlement sexuel au travail (référence à l’affaire Harvey Weinstein), la précarité dans le milieu des coursiers à vélo….

Et en parallèle de ces enquêtes policières dans Alice Nevers, le juge est une femme saison 16, à défaut de pouvoir se marier, le couple Alice Nevers et Frédéric Marquand va franchir le pas de la cohabitation en prenant… deux appartements séparés mais coté à côte. Une façon pour les auteurs de la série d’évoquer une tendance actuelle chez certains couples de vivre ensemble mais chacun chez soi, tout en s’offrant la possibilité de créer de nombreuses situations cocasses — comme celle de faire débarquer chez Alice un ancien grand amour, le médecin-légiste Jérôme Ravalec (Loïc Legendre), au grand dam de Marquand.

Une bonne surprise

Côté casting d’Alice Nevers, le juge est une femme saison 16, la comédienne Marine Delterme continue de camper une juge maternelle mais une femme toujours plus complexe avec notamment un mystérieux lien avec un homme qu’elle voudra retrouver au cours de cette saison. Le comédien Jean-Michel Tinivelli campe de son côté un Fred Marquand bougon qui devra composer avec l’ombre de Léa Delcourt — c’est elle qui a fait capoter son mariage en affirmant qu’elle était déjà mariée avec lui — et le retour surprise de Ravalec. Enfin, les acteurs Guillaume Carcaud et Gary Mihaileanu sont toujours les deux assistants respectifs du couple, le greffier Victor Lemonnier et le lieutenant Djibril Kadiri. Toujours efficaces et loyaux, ceux-ci ne vont pas hésiter à s’impliquer discrètement pour aider Alice et Marquand à régler leurs problèmes personnels et continuer de mener leur vie de couple.

Bref, avec ses intrigues teintés de thèmes d’actualité et ses rebondissements sur le plan intime, Alice Nevers, le juge est une femme saison 16 et ses dix nouveaux épisodes qui mêlent drame et comédie prouvent que la série ne s’épuise toujours pas après toutes ses années. Une bonne surprise.

En savoir plus :

  • Alice Nevers, le juge est une femme saison 16 est diffusé sur TF1 à partir du jeudi 17 mai 2018 à 21h. La série sera également diffusée en streaming et disponible en replay sur MyTF1
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Laisser un commentaire