/* insérer vidéo facebook*/
/* code Google Analytics */
enfr
Accueil / CINEMA / [Critique] « Climax » (2018) de Gaspar Noé : Prix de la Quinzaine des Réalisateurs 2018
Climax de Gaspar Noé - Quinzaine des réalisateurs Festival de Cannes 2018 image 01
© Wild Bunch Distribution

[Critique] « Climax » (2018) de Gaspar Noé : Prix de la Quinzaine des Réalisateurs 2018

Cet article est le 23e sur 25 pour Festival de Cannes 2018

Climax, film français du réalisateur Gaspar Noé, a reçu l’Art Cinema Award, un des prix les plus prestigieux de la Quinzaine des Réalisateurs 2018. L’avis et la critique film de Bulles de Culture. 

Synopsis :

Naître et mourir sont des expériences extraordinaires. Vivre est un plaisir fugitif.

Climax : une des claques du Festival de Cannes 2018

Après Irréversible et Enter the Void, Gaspar Noé signe une nouvelle claque cinématographique, un véritable climax de 1h30. Bande son omniprésente d’une agressivité jouissive, spectacle de danse virtuose merveilleusement filmé, personnages d’une beauté magnétique… Cette soirée qui tourne au cauchemar en jette « grave ». En quasi huis clos, le long métrage Climax prend le spectateur en otage, le propulse dans une intensité dont il ne se débarrassera pas jusqu’au générique. Et pourtant il y a dans le film trois génériques ! Comme si Gaspar Noé nous faisait croire à deux reprises qu’il nous libère, avant de nous emporter à nouveau, encore plus loin…

Un huis clos de folie et d’humour au rythme effréné

Vous découvrirez dans le film Climax : un étrange drapeau français à paillettes, des phrases-crédos en lettre géantes, mille « top shots » (i.e. plans filmés de haut) et plans penchés aux mouvements étourdissants, un danseur contorsionniste qui ajoute à l’étrangeté du moment, une poignée de mecs qui ne pense qu’à coucher, un frère amoureux de sa sœur, un enfant sous acide, un transformateur électrique, quelques mensonges amusants… Vous serez ensuite frappés par la beauté étonnante de la chorégraphe-personnage principal, Sofia Boutella, et de plusieurs des danseuses et danseurs du film, dont une panthère en robe à fils noirs. Vous rirez enfin des dialogues médisants et décalés de la chorale de personnages… Ceux-ci nous disent que si Gaspar Noé offre un film extrême, il ne se prend pas au sérieux pour autant. Il sait que pour se faire pardonner la saturation d’hystérie, de violence, de drogue, de tremblement de murs sous les vibrations des amplificateurs, il doit démontrer une autodérision, un recul.

Car après tout, Climax est un spectacle sans gravité, une occasion de s’offrir à bon compte ce que la réalité ne peut pas offrir sans nous tuer. Or c’est bien connu: « Mourir est une expérience extraordinaire »

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 19/09/2018
  • Distribution France : Wild Bunch Distribution
Marie Deconinck

Marie Deconinck

Rédactrice / Editor chez Bulles de Culture
Comédienne franco-québécoise, scénariste à mes heures et surtout obsédée de cinéma, j'aime les oeuvres flamboyantes et hypersensibles (Terrence Malick, Leos Carax, Charlie Kaufman, Xavier Dolan, David Lynch, Les frères Coen, Coppola...).

Top 5 Cinéma : "Nos meilleures années" (2003),"The Tree of Life" (2011), "Fargo" (1996), "Apocalypse Now" (1979), "Les enfants du paradis" (1945), "Eternal Sunshine of the Spotless Mind" (2004)
Marie Deconinck

Les derniers articles par Marie Deconinck (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.