/* insérer vidéo facebook*/
/* code Google Analytics */
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / FILMS / TELEFILMS / [Critique] “The Cove – La Baie de la honte” (2009) de Louie Psihoyos
The Cove - La Baie de la honte de Louie Psihoyos image
© EuropaCorp Distribution

[Critique] “The Cove – La Baie de la honte” (2009) de Louie Psihoyos

Cet article est le 114e sur 160 pour Programme TV de Bulles de Culture

Le long métrage documentaire The Cove – La Baie de la honte (The Cove) de Louie Psihoyos est un réquisitoire sans concession contre l’exploitation des dauphins et la dénonciation d’un scandaleux et lucratif business à neuf chiffres. L’avis et la critique film de Bulles de Culture sur ce documentaire oscarisé en 2010 et diffusé sur Ushuaïa TV à partir du jeudi 26 avril 2018.

Synopsis :

Après s’être fait connaître dans les années 60 par la série Flipper, l’ex-dresseur de dauphins Ric O’Barry est aujourd’hui un défenseur acharné des cétacés. A Taiji, au Japon, il se mobilise contre le massacre de plusieurs milliers de dauphins par an, perpétré à l’abri des regards. Avec l’équipe de l’Oceanic Preservation Society, O’Barry entreprend de révéler la vérité sur Taiji au monde entier. Malgré l’hostilité de la police locale et des pêcheurs, O’Barry et ses complices réunissent une équipe de choc : cadreurs et preneurs de sons sous-marins, spécialistes d’effets spéciaux, océanographes et plongeurs en apnée réputés se lancent dans une opération secrète destinée à rapporter des images de la petite baie isolée…

The Cove – La Baie de la honte : Une opération à la Ocean’s Eleven menée au Japon

Le film documentaire The Cove – La Baie de la honte a soulevé en 2009 la problématique des dauphins, d’apparence si souriants dans les parcs d’attraction marins, victimes d’ulcères dans ces mêmes parcs et capturés vivants ou tués par milliers au Japon d’où ils proviennent pour la plupart. Mais petit retour en arrière avant d’aller plus loin : marqué par le “suicide” d’un des “interprètes-dauphins” qu’il avait dressé pour la série télévisée Flipper, l’activiste et ancien dresseur américain Ric O’Barry se bat depuis pour dénoncer l’incroyable massacre dont sont victimes ces cétacés et dont personne ne parle — rien qu’au Japon, avant la sortie du film, 20 000 dauphins étaient tués par an.

Le documentariste Louie Psihoyos lui propose alors de monter une opération avec une équipe à la Ocean’s Eleven (cadreurs casse-cou, apnéistes, inventeurs à la Géo Trouvetou…) et un matériel high-tech (caméras cachées dans des faux rochers mais aussi caméras aériennes, sous-marines et infrarouges) pour rendre publique cette scandaleuse industrie de la chasse aux dauphins. Direction donc la baie de Taiji au Japon qui se révèle être le plus gros fournisseur de dauphins au monde avec l’assentiment des autorités locales. Entre les rappels des dangers de la consommation de dauphins, dont la viande est fortement contaminée au mercure, ainsi que de l’intelligence et de l’extrême sensibilité de ces cétacés, le documentaire The Cove – La Baie de la honte revient sur cette périlleuse mais déterminée entreprise de dénonciation.

Un documentaire à l’américaine mais au propos justifié

“Je voulais avoir une expérience tridimensionnelle de tout ce qu’il se passait dans ce lagon, entendre tout ce que les dauphins faisaient, tout ce que les pêcheurs disaient, explique le réalisateur Louie Psihoyos à un moment donné dans le film Nous ne faisions pas tout ça uniquement pour montrer le massacre. Nous voulions rendre compte pour que les gens changent”. Le résultat donne un film documentaire à l’américaine, certes à charge car le point de vue local n’est pas du tout abordé, mais qui met à jour avec à propos l’incroyable massacre et exploitation de dauphins trop longtemps tus. Quelles ont été les répercussions dans le monde du film The Cove – La Baie de la honte ? Il n’a bien sûr pas interrompu ce commerce si lucratif et justifié par une tradition locale, mais il a sensibilisé la population mondiale sur le sujet. Il a également fait diminuer le nombre de dauphins capturés et tués par an et a obligé à de nombreuses entreprises concernés, dont les parcs d’attraction, à se positionner sur le sujet.

En savoir plus :

  • The Cove – La Baie de la honte est diffusé en 2018 sur Ushuaïa TV les jeudi 26 avril 2018 à 20h40, jeudi 10 mai 2018 à 22h15 et lundi 21 mai 2018 à 23h15
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.