enfr
Accueil / SPECTACLES / [Critique] “Looking for Alceste” par Nicolas Bonneau et la Compagnie la Volige
Looking for Alceste de Molière par Nicolas Bonneau image 1
© Richard Volante

[Critique] “Looking for Alceste” par Nicolas Bonneau et la Compagnie la Volige

Nicolas Bonneau et la Compagnie la Volige proposent une variation sur le personnage d’Alceste, le célèbre misanthrope de Molière, dans Looking for Alceste. Bulles de Culture a assisté au spectacle à Les Scènes du Jura. Notre avis.

Synopsis :

Une fête d’anniversaire, un quarantenaire (Nicolas Bonneau) entouré de ses amis est atteint d’un brusque accès de misanthropie ; tout à coup, tout l’agace dans cette société des hommes, dans cette société corrompue des hommes. Il imagine un projet radical : se couper lui aussi du « commerce des hommes ». Pour ce faire, il décide de partir à la recherche des Alceste modernes.

Looking for Alceste : Une réactualisation de Molière

Looking for Alceste de Molière par Nicolas Bonneau image 3
© Richard Volante

C’est au Looking for Richard d’Al Pacino que Nicolas Bonneau se réfère dans son entreprise, et le titre, Looking for Alceste, en est la preuve évidente. Tout comme Al Pacino naviguait dans le Richard III de William Shakespeare pour le rendre davantage accessible, Nicolas Bonneau se confronte à Le Misanthrope de Molière pour en questionner l’actualité. De fait, Looking for Alceste se présente davantage comme un conte initiatique que comme une réelle réécriture de Molière. Il s’agit de chercher dans notre monde moderne ce que sont devenus les Alceste, ce que cherchent les misanthropes de notre époque. Nous n’allons donc pas rencontrer un mais des misanthropes. Et il n’est pas sûr que notre quarantenaire ait l’amertume du personnage de Molière, aussi désabusé soit-il.

Nicolas Bonneau insère également dans le texte de Looking for Alceste des passages de la pièce de Molière. Si l’insertion des passages les plus connus de la pièce sont bienvenus dans le décalage qu’ils créent, dans la touche qu’ils apportent, on regrette que d’autres soient un peu longs, et détournent ou ralentissent l’avancée de l’intrigue.

Une pièce aux accents de quête initiatique

Looking for Alceste de Molière par Nicolas Bonneau image 2
© Richard Volante

Bien plus qu’une recomposition de la pièce de Molière, Nicolas Bonneau et la Compagnie Volige nous proposent un objet théâtral complexe et intrigant : un seul en scène pour les morceaux de théâtre, deux musiciennes pour les morceaux musicaux et chantés. C’est la formidable Fannytastic qui signe la composition musicale de Looking for Alceste avec réussite. C’est aussi elle qui interprète avec brio les parties en chant lyrique, jouant des contrastes entre le grave et l’aigu avec une maîtrise parfaite.

Enfin, ce sont ces trois éléments, le seul en scène, la musique et le chant qui ajoutent véritablement à la vivacité de Looking for Alceste. Car, de fait, la composition du spectacle se rapproche ainsi des contes musicaux pour enfants. Que les choses soient claires, ce sont bien les adultes qui rient dans ce spectacle. Mais le décalage créé est une véritable réussite, et une belle trouvaille. Aussi le parcours de ce misanthrope 3.0 est à la fois léger et profond, ponctué de beaux moments poétiques et musicaux qui viennent rappeler véritablement les meilleurs récits de quête initiatique.

Une réflexion intéressante sur notre société

Nicolas Bonneau va plus loin que Molière dans sa réflexion sur la misanthropie dans son Looking for Alceste. Car si nous voyons Alceste s’insurger de plus en plus contre certains aspects de la société, nous n’assistons pas réellement à son retrait du monde. Or, ce qui intéresse Nicolas Bonneau, ce sont ceux qui ont franchi le pas. Il explore ainsi brillamment les paradoxes de notre société. Car aujourd’hui, un ermite peut vivre retranché dans son appartement ; si nous n’avons jamais vécu aussi près les uns des autres, nous en sommes aussi, de façon peut-être invraisemblable ou contradictoire, de plus en plus éloignés. Et que dire de ces nouvelles expériences de vie en autonomie dans des micro-communautés ? Pas d’idéalisation dans la réponse de Nicolas Bonneau qui montre une jeune fille si profondément cassée par la douleur qu’elle ne peut plus s’insérer dans notre monde. La radicalité de la réponse n’a d’égale que celle de la douleur, que celle de l’inconcevable.

Faut-il toutes ces rencontres dans l’extrême pour se rendre compte qu’on est philanthrope ? Sûrement. C’est une question qui vient forcément à un moment de la vie, cela ne fait pas de nous des Alceste pour autant. Mais cela interroge l’essentiel, l’important, le vital. Nous sommes parfois déçus par les autres ; nous sommes souvent déçus par nous-mêmes, mais de nous, nous ne pouvons pas nous séparer. Et accepter l’autre dans ses limites, n’est-ce pas reconnaître que nous en avons aussi ?

https://twitter.com/bullesdeculture/status/978932244931850240

En savoir plus :

  • Looking for Alceste a été joué à Les Scènes du Jura le 27 mars 2018
    Durée du spectacle : 1h20
  • Tournée en France : les 25 et 26 avril 2018 au Théâtre du Vellain de Villefontaine ; le 28 avril 2018 au Théâtre Jean Marais de Saint-Fons ; le 15 mai 2018 au Centre Culturel Le Vieux Colombier de Sarlat ; le 17 mai 2018 au Théâtre Liburnia de Libourne ; le 19 mai 2018 à la Palène de Rouillac ; le 25 mai aux Passerelles de Pontault-Combault ; le 5 juin 2018 à la Closerie de Montreuil-Bellay
  • Site officiel de la Compagnie la Volige
Morgane P.

Morgane P.

Rédactrice/Editor chez Bulles de Culture
Littéraire dans l’âme, cœur tendre, j’aime que l’on me raconte des histoires, que l’on m’emmène à la rencontre de personnages qui me fassent vibrer, qui m’emportent, qui me touchent, et vivre à travers eux de belles et incroyables aventures.

Top 3 Littérature : Laurent Mauvignier ; "Journal" de Jean-Luc Lagarce, "Aurélien" de Luis Aragon
Top 3 Poésie : "Les Planches courbes" d'Yves Bonnefoy, "Les Chimères" de Gérard de Nerval, "Un Été dans la Combe" de Jean-Claude Pirotte
Top 3 Théâtre : Jean-Luc Lagarce, Anton Tchékhov, Euripide
Morgane P.

Les derniers articles par Morgane P. (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.