//insérer vidéo facebook
// code Google Analytics
enfr
Accueil / CINEMA / [Critique & Concours] « Place Publique » (2018) : Le retour des héros
Affiche Place Publique film

[Critique & Concours] « Place Publique » (2018) : Le retour des héros

Le tandem Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri est de retour avec le film Place Publique. 5 ans après Au bout du conte, ce duo livre une œuvre à l’écriture toujours aussi comique, sous une critique acerbe de la société. L’avis de Bulles de Culture. 

Synopsis :

Castro (Jean-Pierre Bacri), autrefois star du petit écran, est à présent un animateur sur le déclin. Aujourd’hui, son chauffeur, Manu (Kevin Azaïs), le conduit à la pendaison de crémaillère de sa productrice et amie de longue date, Nathalie (Léa Drucker), qui a emménagé dans une belle maison près de Paris. Hélène (Agnès Jaoui), sœur de Nathalie et ex-femme de Castro, est elle aussi invitée. Quand ils étaient jeunes, ils partageaient les mêmes idéaux mais le succès a converti Castro au pragmatisme (ou plutôt au cynisme) tandis qu’Hélène est restée fidèle à ses convictions.

Place Publique, une confrontation des extrêmes

Place Publique, drôle de titre pour une œuvre qui se passe en huis-clos dans une magnifique demeure, « à 35 minutes de Paris ». Et pourtant, il se cache derrière ce choix une connotation pleine de double sens pour les auteurs. En effet, si les célèbres convives sont enfermés dans cette réception, ils sont plus que jamais en représentation grâce aux réseaux sociaux. De la star de télévision en déclin à la serveuse admirative, ils sont tous en quête d’une gloire durable dans un monde qui ne fonctionne qu’à travers l’image.

Dans Place Publique, Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri ont décidé de confronter les extrêmes. Les jeunes contre les vieux où quand la star de la télé, Castro, rencontre un Youtubeur à succès, Mister V. Les plus de 20 ans ne connaissent pas ce dernier mais pourtant, il est réellement une icône d’internet pour la jeune génération, à tel point que la fille d’Agnès Jaoui n’arrivait pas à croire qu’il accepte de tourner dans ce film.

Un regard alarmé sur la montée du FN

Autre opposition dominante, celle de la gauche et de la droite. L’œuvre ayant été écrite en plein débat électoral, avant l’émergence d’Emmanuel Macron, les deux protagonistes incarnent deux idéaux. Hélène est restée dans sa démarche humaniste, tournée vers le social en souhaitant sauver de l’expulsion une réfugiée Afghane. A l’opposé, Castro, a perdu ses idéaux d’antan et a évolué vers des convictions capitalistes.

A côté de ces antagonismes classiques, les deux scénaristes ont également un regard alarmé sur la montée du Front National dans les petits villages. On y voit notamment le mépris des hautes castes parisiennes face à la misère des provinces. Lors des scènes de présentation, la maire du village est en effet plus intéressée par les désirs des people que le bien être de ses concitoyens.

Jean-Pierre Bacri chantant Les Feuilles Mortes

La réalisation d’Agnès Jaoui est toujours aussi enjouée, veillant à la clarté d’une image aux vives couleurs printanières. La cinéaste égaye son film grâce à une immersion dans un paysage bucolique qui parait idyllique. L’illusion est totale quant on sait que le tournage a en réalité été ponctué par une pluie continue.

Place Publique est également accompagné des influences musicales latines de sa réalisatrice. Cette dernière a effet choisi de filmer le groupe Quintet Official qu’elle a formé avec Fernando Fiszbein. Ensemble, l’énergie créatrice commune a encore une fois fonctionnée pour réaliser le thème musical du film. Mais Agnès Jaoui a réussi surtout à faire chanter Jean-Pierre Bacri sur le titre Les Feuilles Mortes lors d’une scène qui restera mémorable.

Le reste du casting est également réjouissant, source de collaborations passées (Léa Drucker) ou de rencontres récentes, comme avec Kévin Azaïs (Les Combattants). Ce dernier dénote particulièrement par son interprétation fluide et bienveillante d’un chauffeur touchant.

Place Publique remplit dès lors largement son cahier des charges établi de longue date entre le duo Bacri/Jaoui et son public. Les fondamentaux sont bien présents, sans oublier le souffle d’une modernité nécessaire.

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 18/04/2018
  • Distribution France : Le Pacte

Page suivante, gagnez des places pour voir le film

Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Les derniers articles par Antoine Corte (tout voir)

    6 Commentaires

    1. Ce film a vraiment l’air sympa, j’aimerais beaucoup le découvrir 😉

    2. Merci de vouloir nous donner la possibilité de voir ce film qui me semble bien sympathique

    3. « Arrête avec ton vol d’oiseau » j’adore cette réplique de Léa Drucker
      J’avoue que cette actrice que je trouvais sans intérêt m’a scotché dernièrement au cinéma dans le film « Jusqu’à la garde » et rien que pour elle j’irai voir « Place publique »

    4. Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri sont de retour pour mon plus grand plaisir ! Encore une savoureuse comédie en vue ! 🙂

    5. Justine MissTosyl

      Bonsoir, merci a vous pour ce lot 😉

    6. Hola 😉 un ptit film avec le mythique duo Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri ça me tente carrément !! je suis fan de ce duo d’acteurs et je ne suis jamais déçu quand ils sont à l’affiche ensemble!! le courant passe tellement bien entre eux !!! merci à vous de nous inviter au cinéma!
      et bon weekend!

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :