/* insérer vidéo facebook*/
/* code Google Analytics */
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / SERIES / [Critique & Interviews] « J’ai 2 amours » : Un marivaudage singulier
J'ai 2 amours image 1
© Benoit Linder/Arte France/Italique Productions

[Critique & Interviews] « J’ai 2 amours » : Un marivaudage singulier

Cet article est le 15e sur 16 pour Festival de la Fiction TV de La Rochelle 2017

Diffusion ce soir sur ARTE de la mini-série J’ai 2 amours, écrite par Olivier Joyard et Jérôme Larcher, réalisée par Clément Michel. L’avis de Bulles de Culture sur ce marivaudage singulier en trois épisodes diffusé le jeudi 22 mars 2018 et notre interview de l’équipe.

Synopsis :

Médecin urgentiste à Strasbourg, Hector (François Vincentelli), 40 ans, est amoureux de Jérémie (Olivier Barthélémy) depuis cinq ans. Résolus à fonder une famille, les deux hommes projettent d’avoir un bébé avec leur amie Anna (Camille Chamoux), homosexuelle en proie à un pressant désir d’enfant, qui s’est installée chez eux après une rupture douloureuse. Mais alors qu’ils viennent d’entamer un protocole d’insémination artificielle en Belgique, Hector recroise à l’hôpital son premier amour, Louise (Julia Faure). Vingt ans après leur séparation, ils tombent à nouveau dans les bras l’un de l’autre. Aussi épris de la jeune femme que de son compagnon, Hector est incapable de faire un choix et s’engage dans une double relation à haut risque…

J’ai 2 amours : Un vaudeville original

Éviter les clichés de la double vie.
— Hélène Delale

Produit par Hélène Delale (Italique Productions), La mini-série J’ai 2 amours est un vaudeville où le classique trio amoureux est décliné de manière très originale. « C’est une comédie romantique de marivaudage avec des thèmes contemporains très sexués, nous a expliqué le réalisateur Clément Michel. Il n’y a pas de subversion là-dedans mais si tenter qu’il y en ait une, c’est plus dans le fait de traiter la série J’ai 2 amours comme l’histoire d’un homme qui aime deux femmes et pas comme un bi ».

Car l’originalité de la série est là : Hector a deux amours, un homme et une femme. Soit un triangle amoureux où la sexualité (homosexualité, bisexualité) et vie de couple d’aujourd’hui (bigamie, multi-parentalité) sont abordés avec naturel et humour. « Le thème de départ est la double vie d’un bigame bisexuel, nous a confié le coscénariste Olivier Joyard. Mais c’est plutôt le thème de la duplicité et de l’ambiguïté qui m’intéressent. C’est un thème qu’on voit beaucoup au cinéma : The Bigamist d’Ida Lupino [NDLR : un film américain de 1953 avec Joan Fontaine et Ida Lupino], Micki et Maude de Blake Edwards [NDLR : un film américain de 1984 avec Dudley Moore et Amy Irving.]. C’est comme pour la série The Americans, toutes proportions gardées, où une thématique en cache une autre et on arrive à comprendre comment ce couple d’espions fonctionne amoureusement à travers leur travail et leurs mensonges.
Et des personnages qui ont une sexualité, ce n’est pas si fréquent. Ces sont des sexualités différentes : hétéro, gay, lesbiennes, bisexuelles. A la fois, c’est assez classique avec une forme de marivaudage mais en même temps ultra-contemporain avec des thèmes qui m’intéressent beaucoup et qu’on retrouve plus dans les séries américaines que françaises »
.

Un casting réussi

Pour moi, c’est très important de représenter des personnages LGBT mais en même temps, ce n’est pas une série de militantisme, politique. C’est le mélange des genres qui m’intéresse.
— Olivier Joyard

Ce qui est également important dans une série comique est son casting. Et il faut reconnaître que celui de J’ai 2 amours a été fait avec intelligence. François Vincentelli qui joue très souvent les beaux gosses dans les fictions est très drôle dans ce bigame partagé entre deux amours — mais n’oublions pas qu’il a aussi joué le personnage de la série Hard ainsi qu’un rôle dans Clara Sheller proche de celui de la série J’ai 2 amours. A ses côtés, l’homme de sa vie est interprété par le touchant Olivier Barthélémy et la copine lesbienne et future mère par la comique Camille Chamoux. Et bien sûr, il y a Anna, l’amour de jeunesse, jouée par la surprenante Julia Faure. Selon cette dernière, son personnage « est une femme pleine de contradictions et en même temps capable de se confronter à ses désirs avec beaucoup d’audace, de vaillance, de joie, d’amour et de sentiment. Et ça me plaisait beaucoup qu’elle soit capable de les dire et de ne pas les subir. Par exemple, la scène du gode-ceinture, je ne voulais absolument pas qu’on se dise que c’était une forme de sacrifice, un fantasme qu’elle ferait pour garder son mec mais quelque chose qui lui plaisait à elle aussi vraiment. Et c’était important pour moi qu’on comprenne qu’elle allait l’utiliser et qu’à aucun moment, elle ne puisse être victime de la situation ».

Et n’oublions pas de mentionner Marie, la nouvelle copine du personnage de Camille Chamoux. Celle-ci est interprétée par la chanteuse Yelle dont la chanson Complètement fou s’est d’ailleurs glissée dans la bande originale de la série (scène de la boîte de nuit).

Une mini-série comique, romantique et atypique à découvrir

Je ne voulais pas qu’il y ait d’antagoniste dans la série, pas de personnage homophobe. Les problèmes ne sont pas là-dessus mais sont intimes, sentimentaux et sexuels. Ils ne sont pas en danger à cause de leur mode de vie.
— Olivier Joyard

L’autre intérêt de la série J’ai 2 amours est donc de postuler que les divers modes de vie intimes et sexuels de ses personnages sont acquis par eux et leur entourage. Ce qui donne du coup une nouvelle fraîcheur, un nouveau potentiel comique aux scènes de couple, de sexe et de parentalité. Bref, J’ai 2 amours est une mini-série comique, romantique et atypique à découvrir.

Et pourrait-il alors y a avoir un J’ai 2 amours saison 2 ? Pour le moment, seules les mini-séries de format 3×52 minutes Manon de Jean-Xavier de Lestrade et Le P’tit Quinquin de Bruno Dumont ont connu une suite.  « Il y a une forme de cliffhanger à la fin, nous a répondu Olivier Joyard. Mais a priori, ça peut être bouclée comme ça peut continuer ». Donc, si la probabilité d’une deuxième saison de cette mini-série est faible d’après les habitudes d’ARTE, elle est en tout cas envisageable pour son co-auteur.

Propos recueillis le 15 septembre au Festival de la Fiction TV de La Rochelle 2017.

En savoir plus :

  • J’ai 2 amours est diffusé sur ARTE le jeudi 22 mars 2018 à 20h55. La mini-série est également disponible en streaming et en replay sur arte.tv jusqu’au 20 avril

Produits disponibles sur Amazon.fr

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.