/* insérer vidéo facebook*/
/* code Google Analytics */
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / INTERVIEW TV / [Critique & Interviews] “Les bracelets rouges” saison 1 : Un hymne à la vie
Les bracelets rouges saison 1 affiche

[Critique & Interviews] “Les bracelets rouges” saison 1 : Un hymne à la vie

Cet article est le 6e sur 6 pour #FFTV2017

Le casting des adolescents

Le tournage de Les bracelets rouges saison 1 a eu lieu dans quatre hôpitaux — essentiellement dans un hôpital toujours en activité à Arcachon mais aussi dans trois hôpitaux désaffectés en banlieue parisienne —, ce qui a placer les comédiens de la série au contact d’enfants gravement malades et qui effectuent de longs séjours à l’hôpital. Et que les jeunes acteurs de la série aient eu cette expérience comme le jeune Azize Diabate qui joue le personnage de Mehdi — “L’hôpital, depuis tout petit, j’y vais parce que ma mère est malade donc je connais déjà ce monde”, nous a-t-il raconté — ou non comme la jeune actrice Esther Valding qui interprète le personnage d’anorexique Sarah — “Le tournage se passait dans les hôpitaux, le personnel était encore là avec les patients et ça fait quelque chose”, nous a-t-elle avoué — et même pour ceux qui se sont beaucoup documentés en amont comme Audran Cattin pour le rôle de Thomas — “Je me suis personnellement documenté de mon côté sur internet”, nous a-t-il expliqué — et Louna Espinosa qui joue le personnage anorexique Roxane — “J’ai regardé aussi des documentaires et j’ai beaucoup réfléchi au déni du personnage, c’est difficile à comprendre”, nous a-t-elle dit —, tourner cette série dans ces conditions a été un moment fort pour chacun d’entre eux. Surtout que le cocréateur espagnol Albert Espinosa a tenu à les rencontrer pour leur rappeler la responsabilité qu’ils avaient en racontant ces tranches de vie.

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.