enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / INTERVIEW TV / [Critique & Interviews] « Prof T. » saison 1 : Une série policière au personnage singulier
Prof T saison 1 affiche

[Critique & Interviews] « Prof T. » saison 1 : Une série policière au personnage singulier

Depuis le jeudi 8 février 2018, TF1 diffuse une série policière avec un personnage singulier, adaptée du format flamand Professor T.. L’avis de Bulles de Culture sur Prof T. saison 1 et notre interview de la scénariste Elsa Marpeau et de l’acteur Mathieu Bisson lors du Festival des Créations Télévisuelles de Luchon 2017.

Synopsis :

Alors qu’elle rentre un soir sur le campus, une étudiante est violée. Une marque étrange a été gravée sur son épaule. Les jeunes inspecteurs Lise Doumère (Fleur Geffrier) et Dan Levasseur (Amir El Kacem), chargés de l’enquête, font appel à un professeur de criminologie renommé : Julien Tardieu (Mathieu Bisson), surnommé Prof T., pour comprendre pourquoi la jeune victime n’est pas capable d’identifier son agresseur.

Prof T. : Un personnage antisocial et singulier

Après des séries récentes telles qu’Emma, Le Tueur du lac, Les Innocents ou Les bracelets rouges, TF1 nous propose une nouvelle série policière intéressante avec Prof T.. Avec un personnage atypique, mélange de Dr House et Monk, elle apporte de la fraîcheur dans les séries policières françaises. Car si chaque épisode est bouclée avec une enquête à résoudre, ce n’est pas la recherche du coupable qui intéresse la scénariste à succès Elsa Marpeau — on devine généralement assez vite le coupable — ni le travail de la police — les autres membres du corps policier tel que le médecin-légiste sont peu présents — mais bien de confronter ce personnage principal antisocial et singulier à ses troubles obsessionnels compulsifs, à son passé traumatique, tout en développant également certains les personnages secondaires tels que la relation entre les deux policiers Lise Doumère et Dan Levasseur.

« Dans la série originale, Prof T. est un personnage qui a des TOC axés sur le lavage des mains et de ne pas toucher les autres, nous explique Elsa Marpeau. Moi, j’ai essayé de pousser d’un cran ça en essayant de créer un personnage écrasé par son surmoi et par son désir de bien faire, d’hyper-contrôle à tel point qu’à des moments, il y a son ça qui prend le dessus. Et tout à coup, il se lâche, se dédouble et frôle la folie. Et c’est graduel. C’est vraiment l’idée de la cocotte-minute. C’est quelqu’un qui est écrasé et il y a des moments où il explose : il fait des lapsus et voit aussi la personne qu’il aurait voulu être. C’est quelqu’un de très serré dans son costume, dans la vie, qui ne veut pas s’approcher des autres mais qui se rêve aussi en crooner italien ».

Mais qui est ce Prof T. ? Réponse page suivante.

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Un commentaire

    1. J adore cette série
      Pourriez vous me donner le titre du tango svp merci d’avance

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :