//insérer vidéo facebook
// code Google Analytics
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SERIES / [Critique] « Lebowitz contre Lebowitz » saison 2
Lebowitz contre Lebowitz saison 2 affiche

[Critique] « Lebowitz contre Lebowitz » saison 2

Cet article est le 89e sur 119 pour Programme TV de Bulles de Culture

Diffusion sur France 2 à partir du mercredi 14 février 2018 de la suite de la série Lebowitz contre Lebowitz de Jacques Bastier, Nathalie Suhard et Laurent Burtin. L’avis de Bulles de Culture sur Lebowitz contre Lebowitz saison 2 avec toujours Clémentine Célarié dans le rôle-titre.

Synopsis :

Une jeune mère (Sandra Valentin) se bat pour récupérer son bébé maltraité par sa nourrice (Juliette Delacroix). Paule Lebowitz (Clémentine Célarié), qui s’est démenée toute seule pour sauver le cabinet de la débâcle, entreprend maintenant de sortir Georges Warnier (Michel Jonasz) de son pétrin judiciaire, alors qu’il est toujours en détention provisoire. Mais elle doit surtout composer avec ce boulet d’Irène Lebowitz (Caroline Anglade), totalement dépassée par son nouveau-né.

Lebowitz contre Lebowitz saison 2 : Un bien meilleur crû

Alors que Lebowitz contre Lebowitz saison 1 se finissait notamment sur la banqueroute du cabinet d’avocats parisien du personnage interprété par Clémentine Célarié, la série est bien de retour en 2018 sur France 2 pour une seconde saison. Et si les premiers épisodes de la première saison de cette série judiciaire ne nous avait pas emballé plus que cela, il faut reconnaître que Lebowitz contre Lebowitz saison 2 est un bien meilleur crû. Évidemment, le début du premier épisode nous a fait craindre une nouvelle fois le pire mais très vite, la caractérisation habile des personnages, l’humour de la série et sa façon non manichéenne de traiter ses thématiques et ses dossiers judiciaires (maltraitance infantile, violence conjugale, transmission du sida, scandale pharmaceutique…) a vite fait oublier cette première impression.

Une Clémentine Célarié étincelante

Par contre, la relation conflictuelle entre les deux Lebowitz, Paule et Irène, nous laisse toujours aussi indifférents. Surtout le personnage d’Irène Lebowitz (Caroline Anglade) en mode mère de famille en plein baby blues qui privilégie son travail à son bébé et multiplie donc les comportements irresponsables vis-à-vis de celui-ci. Car de son côté, le personnage joué par Clémentine Célarié est beaucoup plus riche. Dans son rôle d’avocate au premier abord dure, celle-ci défend avec combativité et hargne chacun de ces dossiers, tout en s’immisçant dans la vie de ses clients, de ses collègues et de ses proches pour les aider et révéler un cœur beaucoup plus grand qu’il n’y paraît. Elle aura même droit à un troublant petit ami en cours de route… mais chut, on ne vous en dit pas plus !

Des personnages secondaires décalés

De même, à l’image de la série Dix pour cent, la série créée par de Jacques Bastier, Nathalie Suhard et Laurent Burtin offre des personnages secondaires décalés derrière les « patrons ». C’est ainsi le cas du duo d’enquêteurs déjantés, l’instinctive Nadia Benesch (Cécile Rebboah) et l’intellectuel David Moncey (Nicolas Grandhomme), qui donne lieu à de nombreuses situations drôles lors de leurs dispute ou de leurs enquêtes sur le terrain. Idem avec le réfugié bosniaque Pavel (Igor Skreblin), le fantasque homme à tout faire du cabinet. Enfin, mentionnons la prestation de Michel Jonasz dans le rôle de l’avocat Georges Warnier, une sorte de Droppy en pleine dépression après être passé par la case prison.

Donc si on fait abstraction de la sempiternelle fausse et inutile dispute entre les deux Lebowitz — car elles s’apprécient clairement toutes les deux —,  Lebowitz contre Lebowitz saison 2 se révèle être une série très drôle avec un casting réussi, une réalisation sympa et avec même des sujets de société abordés de manière intéressante. Bref, une jolie surprise !

En savoir plus :

  • Lebowitz contre Lebowitz saison 2 est diffusé sur France 2 à partir du mercredi 14 février 2018. La série est également diffusée en streaming et disponible en replay sur France.tv
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Laisser un commentaire