enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / INTERVIEW TV / [Critique & Interviews] “Irresponsable” saison 2
Irresponsable saison 2 image 1
© Eric Matheron-Balay / Tetra Media Fiction / La Pépinière

[Critique & Interviews] “Irresponsable” saison 2

Cet article est le 114e sur 195 pour Programme TV de Bulles de Culture

Diffusion sur OCS Max à partir du jeudi 22 février 2018 de la nouvelle saison de la série comique Irresponsable de Frédéric Rosset. L’avis de Bulles de Culture sur Irresponsable saison 2 et notre interview de l’équipe.

Synopsis :

Julien (Sébastien Chassagne) mène une vie tranquille entre le collège de Chaville où il est pion à mi-temps et la maison de sa mère Sylvie (Nathalie Cerda) chez laquelle il vit toujours. Mais le départ à la retraite de celle-ci pourrait amener du changement dans sa routine de gentil glandeur.

Irresponsable saison 2 : Le retour du Tanguy de Chaville

Fred et Camille Rosset [NDLR : le créateur et la coscénariste de la série] n’ont pas voulu qu’il y ait un deuxième enfant qui sorte du chapeau, d’être dans le remake de la saison 1. On a aussi évité que Julien soit le même qu’en première saison.
— Sébastien Chassagne

Un an et demi après sa première apparition sur OCS, le Tanguy de la ville de Chaville en France, toujours campé avec naturel par le comédien Sébastien Chassagne, est de retour dans Irresponsable saison 2. Après son comeback chez sa mère et sa découverte de l’existence de son fils adolescent, le voici pion dans le collège de son fils… et peut-être un peu plus mature. Par conséquent, pas de révélation surprise dans un restaurant chinois cette fois-ci pour Julien mais “des problématiques plus quotidiennes et moins énormes en terme de rebondissements”, nous a confié le créateur et coscénariste Frédéric Rosset. “Mais du coup, il fallait affronter des problématiques à peine esquissées dans les saisons précédentes et son rapport à l’indépendance. Dans la saison 1, le fait qu’il habite chez sa mère et qu’il ne cherche pas à devenir indépendant était un point de départ mais on ne le confrontait jamais vraiment à cette situation. Il ne cherchait pas spécialement à s’en défaire. Du coup-là, on a maintenant un point de départ qui l’oblige maintenant à évoluer alors qu’il n’en a pas le désir mais cette fois, il n’a pas le choix”.

Tout en continuant à suivre l’évolution de Julien qui ne se fera pas sans heurts et situations drôles, Irresponsable saison 2 va élargir son spectre et poser également son regard sur les trois autres personnages gravitant autour de lui : sa mère Sylvie (Nathalie Cerda), son ex-petite amie Marie (Marie Kauffmann) et leur fils Jacques (Théo Fernandez). “On voulait qu’ils aient leur propres intrigues, leurs problématiques personnelles et qu’on les découvre un peu plus, nous a ainsi confié le créateur et coscénariste Frédéric Rosset. On a donc fait trois épisodes où ce n’est plus le point de vue de Julien le cœur de l’épisode mais il y en a un avec le point de vue de Marie (épisode 4), un avec celui de Jacques (épisode 6) et un avec celui de Sylvie (épisode 8)”.

De nouveaux personnages secondaires

Contrairement à la saison 1, la saison 2 s’étoffe avec les personnages dits secondaires et gagne en épaisseur et en intensité.
— Antoine Szymalka, producteur de Tetra Media Fiction

A côté des personnages que nous connaissons déjà et que nous allons donc découvrir un peu plus dans Irresponsable saison 2, deux personnages très importants vont faire leur apparition et rejoindre un toujours aussi bon casting : Sam qui va devenir la nouvelle petite amie de Julien et Jean-Pierre, le fameux psy que la mère de Julien n’arrêterait pas de consulter en saison 1 et qui va se mettre en couple avec elle.

Le personnage de Jean-Pierre

Le psy de Sylvie dans la première saison existe donc vraiment et est donc incarné dans cette deuxième saison par le comédien Sam Karmann très bon dans la rôle. Et c’est d’ailleurs ce personnage de Jean-Pierre qui, en entrant dans la vie de la mère de Julien, va obliger celui-ci à sortir de sa petite vie pépère chez maman.

Frédéric Rosset : “Le personnage de Jean-Pierre lance le fil rouge de la saison. Dans la saison 1, la découverte de son fils obligeait Julien à essayer de devenir quelqu’un qu’il n’est pas. Dans la saison 2, il y a une dynamique similaire mais en même temps différente car ce personnage de beau-père qui débarque va obliger Julien à remettre en question le fait d’habiter chez sa mère. Après il a fallu le définir en soi et lui donner une personnalité propre. Sam Karmann, tout en respectant le texte, a dans sa façon de l’interpréter apporté une plus grande humanité qu’on aurait pu penser au personnage. (…) On a beaucoup d’empathie pour ce personnage qui a priori est l’antagoniste de la saison. Dans sa façon de l’interpréter, Sam Karmann a fait en sorte que même si Jean-Pierre est ‘l’ennemi’ de Julien dans cette saison, on comprend complètement son point de vue et sa façon de voir les choses”.

Le personnage de Sam

Interprétée par la jeune actrice Amel Charif qui est la bonne surprise de la série, Sam a dix ans de moins que Julien. Là où Marie pousse Julien à être plus responsable, Sam lui rappelle l’éternel adolescent qu’il est resté. C’est donc le personnage qui va donc permettre à Julien et à Marie de prendre du recul et de repenser leur relation.

Camille Rosset : “Sam est plus jeune, plus insouciante, plus légère car elle a moins de responsabilités. Marie a ce sérieux en elle parce qu’elle a dû devenir adulte très vite pour élever Jacques, même si on essaie de la pousser dans ses retranchements dans la continuité de la saison 1. Dans la saison 2, Marie continue à vouloir se lâcher et à changer un peu sa vie par rapport à ce qu’elle a vécu”.

Frédéric Rosset : “L’idée n’était pas forcément de confronter Marie à Sam, avec d’un côté, la cool et de l’autre, la pas cool. Elles s’entendent très bien justement. (…) Ce qui est intéressant, c’est que Julien voyait Marie comme un idéal, comme la femme dont il est amoureux et avec laquelle il avait envie de finir. Et l’arrivée de Sam peut peut-être questionner cela, à savoir si Marie est vraiment la femme avec laquelle il a vraiment envie de finir. Mais Sam a aussi sa propre indépendance”.

Une comédie du remariage

C’est assez beau comme truc d’essayer de changer le cours des choses, les choix que tu as fait et que tu regrettes énormément parce que ce n’est pas possible. Du coup, tu ne peux que jouer avec cette belle idée que tu aurais pu ‘refaire le match’.
— Sébastien Chassagne

En plus de décrire un personnage de Tanguy des temps modernes, la série télévisée OCS Signature Irresponsable est une comédie de remariage entre deux anciens amants adolescents et insouciants qui sont devenus adultes… et peut-être encore amoureux l’un de l’autre. Ce que nous a confirmé la coscénariste Camille Rosset : “Il y a vraiment dans cette saison 2 la volonté de tirer le fil de la comédie romantique, du remariage. La potentielle romance Julien/Marie, elle continue parce que malgré Sam, Julien reste amoureux de Marie. Par contre, il s’est fait une raison : elle l’a rejeté”. Et à l’image des personnages de Ross et Rachelle de la série Friends (1994-2004) que l’acteur Sébastien Chassagne nous a citée en parlant du couple qu’il forme à l’écran avec la comédienne Marie Kauffmann, Marie et Julien peuvent-ils finir ensemble ? A cette question et à propos de la jolie scène…

Cliquer sur le dossier pour afficher le spolier sur la fin de Irresponsable saison 2
Ce spolier sera affiché après la diffusion de la série sur OCS.

Bref, si Irresponsable saison 2 entre un peu plus dans une routine après l’effet de surprise de la précédente saison, elle n’en reste pas moins toujours sympa à regarder et à suivre. La saison 3 est d’ailleurs déjà confirmée et devrait être tournée, sauf imprévus, en 2018.

Propos recueillis le jeudi 22 février 2018 à Paris en France.

En savoir plus :

  • Irresponsable saison 2 est diffusé sur OCS Max à partir du jeudi 22 février 2018 à 20h40 et disponible en replay et en intégralité sur OCS Go
  • Découvrez les prochaines séries qui seront diffusées sur la chaîne OCS dans notre article sur le Showeb Séries 2018
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.