/* insérer vidéo facebook*/
/* code Google Analytics */
enfr
Accueil / MUSIQUE / [Critique] Aïtone présente son premier album
Pochette Album Aitone

[Critique] Aïtone présente son premier album

Entre Radiohead et Archive, envolées de guitares et rythmiques incisives, Aïtone a dévoilé sa pop progressive sur les plateformes officielles le vendredi 16 février 2018. L’avis de Bulles de Culture sur ce premier album éponyme.

Aïtone, presque un second nom

Voici venir un nouveau groupe entre rock et musique électronique. La musique d’Aïtone, décrite comme pop progressive, car lorgnant clairement du côté du rock, est née à la croisée de la Corse et de l’Angleterre. En 2006, alors sous le nom de Lemon Incest, ils étaient déjà un groupe expérimental et avaient même rencontré Fred Chichin, guitariste de Les Rita Mitsouko, mort un an plus tard. Antoine, chanteur du groupe, retiendra ses enseignements et décidera de former Aïtone en 2015. Un nom pas très éloigné de son prénom finalement. Paru chez Modulor Music, le premier album, intitulé tout simplement Aïtone, est sorti en ce mois de février 2018. Et celui-ci fait notamment la part belle aux ondes Martenot d’Augustin Viard et à la poésie du rappeur français Rouda.

Un essai réussi… mais à chauffer

Loin de la musique commerciale, Aïtone propose 10 titres plutôt frais, entre ombre et lumière. Dix perles noires où Boy, notre coup de cœur taillé pour la scène, fait partie des plus entraînantes. C’est d’ailleurs la scène qui rendra vraiment honneur à la musicalité du groupe et leur permettra de distribuer leur émotion. A la première écoute, l’album Aïtone se révèle en tout cas homogène et sans autre aspérité que de s’asseoir sur la scène progressiste pop française. Un pari honorable qui aura besoin d’un coup de poignet plus vif lors de la mise sur pied du second album.

En savoir plus :

  • L’album Aïtone d’Aïtone est disponible depuis le 16 février 2018 chez Modulor Music
  • Aïtone sera en concert à Paris en France les 28 mars à Les Trois Baudets, 27 avril au Supersonic et 14 juillet à Le Bus Palladium
  • Retrouvez le groupe sur leur site officiel

Produits disponibles sur Amazon.fr

Luigi Lattuca

Rédacteur / Editor chez Bulles de Culture
Journaliste culturel fasciné par les comportements humains, aimant se retrouver défendant le ciné en solo et se délectant aussi de séries télé et d'essais percutants.

TOP 3 TV : "Desperate Housewives" (2004-2012), "Revenge" (2011-2015), "2 Broke Girls" (2011-...)
TOP 3 Cinéma : "Batman, le défi" (1992), "La Belle et la Bête" (1991), "8 Femmes" (2002)
TOP 3 Littérature : "Le bilan de l'intelligence" (1935) de Paul Valéry, "Robert des noms propres" (2002) d'Amélie Nothomb, "A nous deux, Paris !" (2012) de Benoît Duteurtre

Site personnel : Les caprices de Luigi

Les derniers articles par Luigi Lattuca (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.