enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / INTERVIEW TV / [Critique & Interviews] « Souviens-toi » (2017) : Un nouveau thriller psychologique sur M6
Souviens-toi Anne Badel, Pierre Aknine affiche

[Critique & Interviews] « Souviens-toi » (2017) : Un nouveau thriller psychologique sur M6

Cet article est le 12e sur 16 pour Festival de la Fiction TV de La Rochelle 2017

La mini-série policière Souviens-toi et ses six épisodes de 52 minutes débarquent sur M6 ce mercredi 10 janvier 2018. Cette enquête autour du drame horrible vécue par une petite fille a été écrite par le duo Anne Badel/Pierre Aknine et réalisée par ce dernier. L’avis de Bulles de Culture sur cette série télévisée et notre rencontre avec l’équipe..

Synopsis :

Un couple et leur bébé de 4 mois sont retrouvés assassinés dans leur maison. Seule leur fille de 8 ans, Madeleine Frankwiller (Zélie Rixhon), a survécu au massacre. La petite fille, en choc post-traumatique, est totalement mutique. Elle devient alors le seul témoin d’un triple homicide. Le commandant Benoît Belgarde (Sami Bouajila), flic atypique, papa poule de quatre enfants et dont le cinquième est en route, est d’autant plus déterminé à trouver les coupables. Il décide de faire appel à une ancienne pédopsychiatre aux méthodes inhabituelles, Marie Kempf (Marie Gillain). Marie accepte de s’occuper de Madeleine à une seule condition : qu’il rouvre l’enquête sur la mort de sa fille adolescente, Lila, qui s’est suicidée trois ans plus tôt…

Souviens-toi : Une mini-série qui démarre fort

Ciel orageux et coups de feu dans une maison. Plus tard, ce sont les yeux, seule partie du corps non cachée par une combinaison intégrale blanche, du commandant Benoît Belgarde (Sami Bouajila) que nous suivons sur la scène de crime — une très belle idée de mise en scène pour une série policière et qui crée une très belle ambiance de thriller. Celui-ci est en charge de l’enquête et son seul témoin est une gamine de 8 ans qui a miraculeusement survécu mais qui est totalement traumatisée. La mini-série Souviens-toi démarre donc très fort, surtout que, chose très rare à la télévision, un bébé a également été retrouvé mort. D’ailleurs, lors d’un point presse organisé au Festival de Fiction TV de La Rochelle 2017, le réalisateur et cocréateur de la série Pierre Aknine a tenu à préciser que ce choix n’était pas « pas gratuit, c’est une partie intégrante de l’histoire. C’était une base de départ ».

« C’est un sujet fait en famille et sur la famille »

« C’est un sujet fait en famille et sur la famille », nous a annoncé le coscénariste et réalisateur Pierre Aknine. En effet, c’est la cocréatrice Anne Badel, la femme de Pierre Aknine, qui a trouvé le sujet de la série Souviens-toi et développé celui-ci avec lui. C’est ensuite Sarah Aknine, la fille de Pierre et Anne, qui a coproduit le film pour CAPA Drama. Et c’est enfin Timothée Aknine, le frère de Sarah et donc le fils de Pierre et Anne, qui a composé la musique de cette série télé.

Mais quel est le sujet de Souviens-toi ? « Anne Badel est docteur en psychologie, spécialisée sur l’enfance et la jeune enfance, nous a confié Sarah Aknine. Et elle a eu cette idée d’un enfant qui voit un drame. Ce n’est pas un personnage existant. Par contre, le relationnel, le lien, cette fusion et ce lien transférentiel entre les deux [NDLR : entre le commandant Benoît Belgarde et la petite Madeleine], c’était le cœur de la série pour elle ». Ainsi, au-delà de retrouver le coupable, la mini-série Souviens-toi va comme beaucoup de séries telles que Broadchurch étudier les conséquences de cette explosion de violence sur une communauté. « On va explorer toutes les arcanes de l’intimité, nous a ainsi confié Pierre Aknine. Sur les six épisodes, on fait un scanner des familles et des personnages pour montrer comment ils en sont arrivés là, comment la chose a été possible. Et à travers tout ça, c’est une étude presque microscopique d’une chronique familiale et des personnages qui en découlent, à tous les niveaux. Pour le personnage de Sammy, on va dans sa famille. Pour le personnage de Marie, on va dans sa famille. Et pour le personnage de la petite, on va dans sa famille. C’est-à-dire qu’on va du père, de la mère jusqu’à la grand-mère ».

« Ce trio qu’ils forment petit à petit »

Le personnage du commandant Benoît Belgarde

Toujours aussi intense dans son jeu, l’acteur Sami Bouajila interprète Benoît Belgarde, ce commissaire de police et père de famille heureux, qui va mener cette enquête difficile, tout en étant mystérieusement et profondément touché par la petite Madeleine et ce qui lui est arrivé. Pour Pierre Aknine, « le personnage de Sammy n’est pas du tout un flic ordinaire. Ce n’est pas un flic ‘burné’ : il n’est pas alcoolique, il n’est pas drogué. C’est un flic normal qui a une famille et qui aime les enfants. En fait, il est en réflexion par rapport à un sujet-miroir qui est cette petite. D’ailleurs dès qu’il la voit, il est transformé. Premièrement, par l’état des lieux et ce qu’il s’est passé car peut-être que cela aurait pu lui arriver. Deuxièmement, quand il voit le regard de cette petite, il est touché. Il ne sait pas pourquoi. C’est un peu l’idée d’un regard qui peut bouleverser une vie ».

Le personnage de la psychiatre Marie Kempf

La pédopsychiatre brillante Marie Kempf a tout plaqué le jour où sa fille adolescente de quinze ans s’est donnée la mort. Depuis cette tragédie, elle vit coupée du monde, à la campagne avec son frère, tout en restant persuadée que sa fille ne s’est pas suicidée mais que c’est quelqu’un qui l’a tuée. Et pour faire parler la petite Madeleine traumatisée et mutique, c’est à elle que le commissaire Benoît Belgarde pense tout de suite. Car il n’a aucune piste pour retrouver l’assassin et les méthodes atypiques de Marie pourraient permettre à Madeleine de retrouver la mémoire plus vite. « J’ai aimé le caractère tourmenté de cette femme et ses fêlures, nous a confié l’actrice Marie Gillain. J’aimais beaucoup ce parcours qui part du tourment, du désespoir vers la lumière. Finalement, le travail qu’elle va faire avec cette petite fille pour l’aider à retrouver la mémoire va aussi avoir un impact très profond sur son chemin vers une quête de vérité car l’histoire de cette petite fille va faire écho à la sienne intimement. (…) J’ai beaucoup aimé aussi toute l’articulation autour des rapports familiaux avec beaucoup de tendresse, de chaleur humaine chez le personnage de Sammy et sa famille (…) en contraste avec la solitude de Marie et de la petite fille. Et ce trio qu’ils forment petit à petit. J’ai trouvé les relations très belles et très profondes ».

Le personnage de Madeleine Frankwiller

Madeleine Frankwiller est donc la petite fille de 8 ans qui est le seul témoin du meurtre de ses parents et de son petit frère de quatre mois. Le problème est qu’elle est amnésique et mutique depuis. Il faudra donc toute la patience, la compréhension et l’expérience de la psychiatre Marie Kempf pour l’aider à retrouver la mémoire, la parole et raconter ce qu’il s’est passé. Pour Pierre Aknine, la jeune actrice Zélie Rixhon s’est rapidement révélée une évidence pour le rôle : « C’était évident parce qu’elle ne joue pas. Et vous allez voir dans la progression de la série, elle est comme ça. Un enfant, c’est dur à diriger mais elle, je ne l’ai pas dirigé, je l’ai guidé. Ça a été très dur pour elle psychologiquement parce que ce n’est pas facile d’avoir un père mort, même si c’est de la fiction et qu’on rigolait derrière. Et quand dans un des épisodes, elle s’est retrouvée dans des conditions abominables, on rigolait mais elle ne rigolait plus. Parce que soudain, la fiction et la réalité se jouxtaient ».

Y aura-t-il une saison 2 ?

La mini-série Souviens-toi s’annonce donc comme un thriller psychologique intéressant. Les premiers épisodes que nous avons pu découvrir en avant-première au Festival de la Fiction TV de La Rochelle 2017 nous ont donné en tout cas envie de voir la suite. Certes, quelques choix de mise en scène — comme cette drôle de scène où Le commandant Benoît Belgarde s’enlise dans la boue en se rendant chez la psy Marie Kempf ou cette autre scène où Marie a une réaction qui sonne faux quand un des enfants du commissaire lui projette de l’eau — ne sont pas heureux mais le duo Sami Bouajila/Marie Gillain et la petite Zélie Rixhon ainsi que l’ambiance générale de la série fonctionnent. Surtout que pour sa première série, le réalisateur et coscénariste Pierre Aknine nous a promis de nombreux rebondissements : « La petite est une bombe qui va exploser et à cause de cette petite fille, tous les mois et surmois des gens vont exploser et c’est ce qu’on traite en fait. Elle va exploser doucement et les gens de tous les côtés vont être touchés, toutes les familles vont être touchées ». Et la coproductrice Sarah Aknine de conclure : « Le but de Souviens-toi n’est pas d’avoir un enchaînement d’horreurs mais quand il se passe un drame dans une famille normale, d’essayer de comprendre comment sur des gens comme vous et moi, les choses peuvent petit à petit basculer, et comment du coup, quelque chose d’horrible va se passer. Ce n’est pas du tout d’aller dans du cliché ou dans des comportements complètement fous mais de voir comment les choses glissent, s’immiscent assez naturellement chez des gens qui avaient tout, tout pour que ça aille ».

Enfin, la mini-série policière Souviens-toi aura-t-elle une deuxième saison ? Non, selon le cocréateur Pierre Aknine : « Elle se conclue vraiment, c’est bouclé. On a toutes les réponses. Mais on peut ‘broadchurcher' ».

Propos recueillis au Festival de la Fiction TV de La Rochelle le 14 septembre 2017.

Produits disponibles sur Amazon.fr

En savoir plus :

  • Souviens-toi est diffusé sur M6 à partir du mercredi 10 janvier 2018 à 21h et sera disponible en streaming et replay sur 6Play pendant quelques jours
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.