/* insérer vidéo facebook*/
/* code Google Analytics */
Accueil / CINEMA / [Critique DVD] “Naked War” (2014) : La beauté du geste engagé des Femen
Naked War Joseph Paris image DVD

[Critique DVD] “Naked War” (2014) : La beauté du geste engagé des Femen

Fasciné par une des images véhiculées par la presse sur les Femen, le réalisateur Joseph Paris les a suivies pendant un an. L’avis de Bulles de Culture sur le film documentaire Naked War, disponible en DVD.

Synopsis :

En s’immisçant parfois dans les moments les plus intimes et violents de leurs actions, le film Naked War donne la parole aux fondatrices du mouvement des Femen en tentant de saisir au plus près leurs motivations.

Naked War : La beauté d’un geste militant

A chaque fois, à chaque action, je me dis que c’est l’unique bonne façon de faire. Toutes les fois où je vais manifester, j’ai le sentiment d’être à la bonne place. Et toujours prête à combattre”.

Dans le film documentaire Naked War, le réalisateur Joseph Paris accompagne donc le mouvement féministe des Femen avec l’objectif, au-delà des images-chocs véhiculées par les médias, de montrer l’avant et l’après de leurs gestes et de les analyser. Il remonte donc d’abord avec elles aux origines de ce mouvement féministe créé en Ukraine en 2012 où l’idée de départ de performances dans les rues est devenue celle d’un corps topless couvert de slogans. Avec sa caméra engagée et touchée par le combat de ces activistes utilisant leurs corps comme arme de dénonciation, le réalisateur les filme donc dénoncer la prostitution pendant le Championnat d’Europe de football 2012 en Ukraine, célébrer la démission du Pape Benoît XVI en sonnant les cloches de Notre-Dame de Paris et soutenir le Mariage pour tous en plein milieu d’une manifestation d’opposants. A chaque fois, il les interroge sur le sens de leurs actions puis révèle les répressions violentes et disproportionnées dont leurs corps fragiles et exposés sont victimes, aussi bien par les manifestants que par les services d’ordre.

Et en plus de rappeler le danger qu’elles encourent à chacune de leurs actions, il n’oublie pas de souligner les risques de dérapages de ces mêmes actions. Ainsi, la dernière partie du film documentaire Naked War autour d’une militante emprisonnée en Tunisie révèlent les premières dissensions au sein du mouvement ainsi que l’erreur d’interprétation de certaines d’entre elles quand elles ont tenté de soutenir sur place leur collègue activiste et que contrairement à d’habitude, leur action n’a pas été comprise par la population locale.

L’efficacité cinématographique d’un mouvement

(…) une action Femen est une sorte de test, un test de démocratie. Juste avec une action Femen, vous pouvez voir quelle est la situation du pays.”

Clairement touché par la beauté de leur geste militant, le réalisateur Joseph Paris s’intéresse également dans le documentaire Naked War à la question du corps dans notre société que les Femen se réapproprient à travers leurs actions. Il analyse donc leur mouvement et son “efficacité cinématographique” en compagnie de l’écrivain et poète Annie Le Brun (Les Châteaux de la subversion, Sade : attaquer le soleil) et le philosophe Benoît Goetz (La dislocation : Architecture et philosophie, Théorie des maisons : L’habitation, la surprise).

Bref, le film documentaire Naked War porte un regard documentaire et engagé passionnant sur un mouvement féministe pacifiste qui a su se mettre à nu pour mieux se faire entendre.

Critique du DVD Naked War

Côté bonus, le DVD Naked War ne propose hélas pas de prolonger notre réflexion sur le film de Joseph Paris ou sur le mouvement des Femen mais offre par contre des bandes annonces de deux autres films documentaires : La possibilité d’être humain (2013) de Pablo Girault et Thierry Kruger sur la société postmoderne et Lettre à Anna (2011) d’Éric Bergkraut sur la journaliste russe Anna Politkovskaïa assassinée en 2006.

En savoir plus :

  • Disponible en DVD/Blu-ray aux Editions Montparnasse depuis le 3 octobre 2017

Produits disponibles sur Amazon.fr

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.