//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SERIES / [Critique] “Al Dorsey, détective privé” saison 1 : Une série policière venue de Tahiti
AL DORSEY, DETECTIVE PRIVE S01
© Big Band Story

[Critique] “Al Dorsey, détective privé” saison 1 : Une série policière venue de Tahiti

Diffusion à partir du mardi 5 décembre 2017 sur France ô de la première série policière tahitienne. L’avis de Bulles de Culture sur Al Dorsey, détective privé saison 1 de Sydélia Guirao et Nassim Ben Allal.

Synopsis :

Al Dorsey (Alban Casterman), détective privé à Papeete, reçoit la visite d’un curé prétendant être le père Levret. Celui-ci lui demande de retrouver les propriétaires d’une mallette pêchée à Tatakoto, puis disparaît. Dans le double fond de la mallette : 5 millions de dollars. Quelques heures plus tard, un curé du nom de Levret est assassiné… Et le bureau d’Al, cambriolé. Un mot de menace s’il ne rend pas les 5 millions.

Al Dorsey, détective privé saison 1 : Une série policière tournée en Polynésie française

Envie d’un peu d’exotisme dans l’offre pléthorique de séries policières à la télé ? Avec Al Dorsey, détective privé saison 1, direction Papeete, le chef-lieu de Tahiti, où fan des détectives des années 50, Édouard Tudieu de la Valière(Alban Casterman) a ouvert son agence de détectives sous le nom d’Al Dorsey. Et comme ses idoles, celui-ci a dû mal à joindre les deux bouts, alors quand il voit débarquer dans son agence un faux curé avec une valise remplie de dollars, il espère pouvoir enfin lancer sa fraîche carrière de privé, avec même peut-être suffisamment d’argent à la clé pour lui permettre d’offrir le mariage de ses rêves à la femme qu”il aime, Lyao-Ly (Chloé Folliot). Le problème est qu’inspiré de deux romans des aventures d’Al Dorsey de Patrice Guirao, Crois-le ! (2009) et Lyao-Ly (2013), son enquête ne sera peut-être pas aussi simple avec une série de meurtres inhabituels dans l’île, la présence de mystérieux tueurs américains et un trafic de faux billets.

Des personnages secondaires haut en couleur

Heureusement que dans Al Dorsey, détective privé saison 1, le personnage principal pourra compter au cours de son enquête sur de fidèles alliés tels que son meilleur ami insouciant, le commissaire Sando (Guillaume Ducreux), ainsi que de deux autres personnages joliment croqués par la série. Le premier est la mère d’Al Dorsey, Mamie Gyani (Dadou Paille), une femme pleine de secrets — Al Dorsey va aller de découvertes en découvertes à son sujet au cours de son enquête — et dont tout le monde semble être redevable sur l’île. Et le second est l’étonnant Tito (Jean-Marc Leille), un SDF plein de ressources qui, même s’il a fait fortune, continue de vivre comme avant, au milieu de bric et de broc.

Une mini-série made in Tahiti sympathique

Côté réalisation, c’est Thierry Bouteiller (Petits secrets entre voisins, R.I.S Police scientifique) qui filme les six épisodes de 52 minutes de la première saison de cette mini-série policière Al Dorsey, détective privé, écrite par Sydélia Guirao (T’choupi) et Nassim Ben Allal (R.I.S Police scientifique, Plus Belle La Vie). La série suit les péripéties d’un Al Dorsey nonchalant, et loin d’être le Magnum de Tahiti, et glisse clins d’œil et morceaux de musique jazzy en référence aux polars américains des années 50. Et si Al Dorsey, détective privé saison 1 ne révolutionnera pas le genre, il offrira néanmoins, à l’image de la série néo-zélandaise Brokenwood, du pittoresque. Bref, une mini-série made in Tahiti sans prétention à découvrir. Et pourvu que, passé le plaisir du dépaysement, si saison 2 il y a, intrigues et personnages seront plus poussés.

En savoir plus :

  • Al Dorsey, détective privé saison 1 est diffusé sur France ô à partir du mardi 5 décembre 2017 à 20h55 et sera disponible en replay (streaming gratuit) sur France.tv pendant 7 jours
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire