//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / SPECTACLES / [Critique] “Bleu” par la Cie Yvann Alexandre : La danse contemporaine à l’honneur
BLEU creation 17 Yvann Alexandre photo Fabrizio Clemente - FC Photography droits réservés-5709
© Fabrizio Clemente / FC Photography Droits réservés

[Critique] “Bleu” par la Cie Yvann Alexandre : La danse contemporaine à l’honneur

La scène de la MPAA Saint-Germain a reçu la création de la Cie Yvann Alexandre, Bleu. L’avis de Bulles de Culture sur cette plongée dans une fresque de danse contemporaine.

Synopsis :

Les danseurs Steven Berg, Lucile Cartreau, Anthony Cazaux, Lucie Garault, Emma Mouton, Claire Pidoux et Marie Viennot font vivre la création 2017 d’Yvann Alexandre, Bleu.

Bleu : Une écriture sombre et profonde

BLEU creation 17 Yvann Alexandre photo Fabrizio Clemente - FC Photography droits réservés-4984
© Fabrizio Clemente
FC Photography Droits réservés

Bleu est une création de danse contemporaine, servie par un septuor de danseurs, tous aguerris, au service d’une nouvelle proposition d’Yvann AlexandreBleu, un titre énigmatique appelant mille et une clés de lecture qui se cristallisent sur deux concepts : la douleur et la couleur. Yvann Alexandre livre ainsi une réflexion et une écriture tournées autour de la blessure, des maux du corps sournois, des “bleus” qui apparaissent, qui se colorent et se transforment, qu’on dissimule mais qu’on ressent. Il présente une peinture du coup feutré et visible de l’endolorissement, de la force de l’autre sur le corps. Et ce corps souffre, se dévoile et est marqué du sceau de la présence de l’autre. Et cet autre est celui ou celle qui a frappé, celui ou celle qui a pu atteindre bien plus que la peau, les muscles, la chair mais l’intérieur de nous-mêmes. Yvann Alexandre offre une pensée de l’intime autour de sensations, cachées parfois, mais réelles.

Beauté de l’atmosphère

BLEU creation 17 Yvann Alexandre photo Fabrizio Clemente - FC Photography droits réservés-6041
© Fabrizio Clemente / FC Photography Droits réservés

C’est aussi à un travail sur la couleur et l’atmosphère que s’est attelé Yvann Alexandre et ses danseurs. Ce bleu qui peut devenir noir ou jaune rythme l’ensemble de la création. Fluctuations, remous, variations des couleurs rythment les mouvements des danseurs. Et bien évidemment, l’atmosphère de Bleu est sombre. Un bleu prononcé, pénétrant qui touche au noir. Les danseurs évoluent dans un environnement très épuré, propice à la poésie, à la méditation. Le ballet des corps est à la fois rayonnant et contemplatif. Le tableau entier est d’une beauté simple, austère, ascétique mais en même temps très accessible.

Performance des danseurs

BLEU creation 17 Yvann Alexandre photo Fabrizio Clemente - FC Photography droits réservés-5833
© Fabrizio Clemente / FC Photography Droits réservés

Ce septuor qui met en mouvement la chorégraphie mystérieuse de Bleu maîtrise son office avec exigence. Cette douleur sourde ou vide, silencieuse ou lancinante, s’incarne au travers des gestes, parfois même des mimiques, puis dans des rencontres de corps, des heurts, des tressaillements. Pour autant, la dynamique de la création est plutôt fluide, la danse se fait magnétique. Les danseurs se mettent peu à peu à nu, tombent leurs coiffes, se dévêtissent et révèlent au final leurs corps, leurs chairs, sujet d’études de ce Bleu, à l’image de l’ecchymose du même nom qui évolue dans le temps. Le temps aussi est un réel marqueur de cette création puisqu’avec lui, la douleur se diffuse. C’est aussi lui qui panse les blessures, qui fait disparaître les stigmates. Mais le temps imprime aussi les meurtrissures. C’est l’écoulement du temps qui fait résonner ces dernières.

L’espace scénique est enfin pleinement exploité dans Bleu. La danse n’est pas ramassée, les danseurs se meuvent avec vitesse, peuvent courir, ils se dispersent, se rapprochent, puis éclatent à nouveau. Des corps à corps se font jour. Pour les amateurs de danse contemporaine, Bleu tient donc toutes ses promesses. Une création qui mérite le détour !

En savoir plus  :

  • Bleu par la Cie Yvann Alexandre à la MPAA Saint-Germain (Paris, France) les 30 novembre et 1er décembre 2017 à 20h, le 13 janvier 2018 à la salle Georges Codling (Sorel-Tracy, Québec), le 16 janvier 2018 à la salle Pauline Julien (Sainte-Geneviève, Québec) les 18 et 19 janvier 2018 à la salle Multi de la Rotonde (Ville de Québec)
Agathe M.

Agathe M.

Rédactrice / Editor chez Bulles de Culture
Croqueuse d'art, j'aime découvrir et faire découvrir des œuvres éclectiques.

TOP 3 Cinéma : Vittorio de Sica, Pasolini, Visconti
TOP 3 Littérature : Schnitlzer, Kundera, Roth
TOP 3 Théâtre : Brecht, Anouilh, Claudel
Agathe M.

Laisser un commentaire